Désinformation:Condamné à mort pour avoir téléchargé M. Pokora, il se suicide

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Condamné à mort pour avoir téléchargé M. Pokora, il se suicide

De notre envoyé spécial  Charlyz (discussion) - ‎le 23 décembre 2013

Monde — Capturé par la polisse dans la nuit de samedi à mercredi, celui qui est désormais connu comme « Celui qui a téléchargé l'album de M. Pokora » s'est suicidé.

5073 Marignane 1994.jpg

Image inédite de la capture de l'individu dans l'avion dans lequel il n'était pas

L'enquête de 9 mois conduite par une équipe de 14 personnes, et une capture qui aura engendrée la destruction d'un Airbus A380 et trois morts n'auront pas coutées 76 millions d'euros pour rien. C'est au petit matin de mercredi que l'homme, âgé d'une trentaine d'année, se rendra de plein gré au commissariat de polisse de son quartier.

Interrogé sur cette affaire, Guitout Delabrue, président de l'Hadopi, commentera sobrement : « C'est une véritable victoire pour la culture et pour la France. Désormais tous les petits cons sauront qu'on ne déconne pas avec l'Hadopi ».

Le principal intéressé, Matt Pokora, déclarera « je vais vous dire une anecdote qu'elle est vraie sans dec la vie de ma mère. L'autre jour je rentrais de teuboi, et j'ai voulu prendre le tacos. He ben figure toi que j'avais plus de cash sur moi. Bin tu vois, si l'aut' pédé il avait claqué ses 20 thunes dans mon disque, j'aurais pas eu à kidnapper une petite vieille.[1] »

Chirac2.jpg

Jacques Chirac, juge de l'extrême

L'homme aura été déféré en moins de 2 heures au tribunal des jugements extraordinaires du ministère de la culture, présidé par Jacques Chirac. « De telles choses ne peuvent rester impunies », nous confiera ce dernier. « cela nuit à la culture, et cela nuit à l'image de la France. Pour quoi on passe, nous ? ».

Malgré une promesse de clémence contre des aveux, la seule ligne de défense du prévenu sera : « nan mais c'était pour ma sœur je vous dis ! », mais l'évidence finira par être établie par iTunes : le disque aura été joué 34 fois sur son iPod. Très vite il se morfondra, et le tribunal attribuera cette sentence exceptionnelle : la mort par écoute prolongée de Céline Dion.

« Le châtiment semble lourd, nous dira M. Le Président Jacques Chirac, mais il était important de faire passer un message : faire preuve de si mauvais goûts musicaux, et en plus se faire prendre ne peut être qu'une preuve de dégénérescence génétique grave contre laquelle seule la mort semble adaptée ».

Mais celui qui a téléchargé l'album de M. Pokora ne laissera cette chance à personne, et brisé par la honte de ses goûts musicaux, il se donnera la mort en ingérant des M&M's par le nez. Une bien triste fin, pour un si gros con.

  1. Le fautes orthographiques verbales ont été corrigées pour une meilleure compréhensibilité.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia