Désinformation:Concombre tueur : trois cas suspects en France

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Concombre tueur : trois cas suspects en France

De notre envoyé spécial  Lou Chutrou - ‎le 29 mai 2011

France — Trois cas suspects d'intoxication alimentaire due à une bactérie trouvée dans des concombres sont "en cours d'investigation" en France, ont annoncé, samedi 28 mai, les ministères français de l'économie, de la santé et de l'agriculture. Trois décès sont à déplorer en France, en plus des cas recensés en Allemagne.

Selon les premières analyses effectuées lors des autopsies, les bactéries commenceraient à être actives dans le colon, et plus précisément le sigmoïde. Ces bactéries, après une phase de développement favorisée par un net réchauffement et une fragilisation excessive des parois du sigmoïde, se dirigent ensuite vers l'estomac, où elles dévorent les principaux organes en moins de 48 heures.


Il est donc recommandé de faire attention lors de la consommation d'un concombre : tout d'abord sur son origine, puisque les produits incriminés sont tous cultivés en Espagne. Ensuite sur sa préparation : il convient tout d'abord de mettre le concombre au réfrigérateur pour éviter le développement bactérien ; il faut ensuite veiller à le découper en lamelles, et à bien le mâcher, pour favoriser le travail de l'estomac. Si malgré ces avertissements, vous ne pouviez vous empêcher de l'insérer non-découpé jusqu'au fond de votre sigmoïde, vous devez veiller à conserver le concombre dans son emballage, ceci afin d'empêcher la contamination de votre colon. L'OMS, qui qualifie ce cas de "première MST transmise par un légume" recommande cependant de lui préférer des courgettes, des carottes ou des radis noirs, qui pour le moment ne semblent pas touchés par les bactéries tueuses, et qui offrent une expérience tout aussi satisfaisante.


Sources : AFP et LeMonde.fr

Partage sur...
wikia