Désinformation:Charly Oh vs Zombies gagne le concours des Handi-Games 2014

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Charly Oh vs Zombies gagne le concours des Handi-Games 2014

De notre envoyé spécial  Bazoumboy Deluxe (discussion) - ‎le 17 novembre 2014

ParisFrance — Enfilez le costume de Charlie Oh, héros poly-handicapé moteur sourd et aveugle, et combattez les hordes de zombies assoiffés de sang dans un jeu vidéo en absence de vision à la première personne qui décoiffe malgré son gameplay rudimentaire.

Chaque année depuis cette année est organisé un grand concours de Serious Games dédié à la promotion et la valorisation des personnes handicapées. Plutôt que de faire des campagnes de communication grand public expliquant que les personnes handicapées physiquement sont des personnes à ne pas euthanasier dans un premier temps comme les autres, les organisateurs des Handi-Games ont eu l’idée de les valoriser à travers des jeux qui les mettent en scène, afin que le joueur puissent éprouver leur condition d’existence pendant le temps de quelques parties afin que leur regard change sur ceux qui n’en ont pas.

Noir.png

Des graphismes époustouflants de réalisme et une bande-son absente (et donc époustouflante de réalisme aussi).

Dans Charly Oh vs Zombies, notre héros handicapé moteur (il n’a ni bras ni jambes) aveugle et sourd mais avec un cœur gros comme ça (quoique sujet occasionnellement à l’arythmie) doit lutter contre une armée de zombies qui veulent lui manger la tête, le tronc et puis c’est tout. Pour ceci il dispose d’un ribambelle d’armes en tous genres (couteau, hache, fusil d’assaut, bazooka, lance-roquettes, etc) réparties aléatoirement dans une zone d’un kilomètre carré et qui ne lui seront d’aucune utilité sauf si les zombies les ramassent et s’en servent par inadvertance pour se détruire les uns les autres. Le but du jeu est de survivre le plus longtemps possible dans cet environnement hostile sachant que le premier puits se trouve à 15km et que les seuls animaux comestibles alentour sont des taupes (clin d’œil humoristique à la situation du héros) enfouies dans de profondes galeries.


Les premiers joueurs semblent avoir beaucoup apprécié le stress consécutif au fort sentiment d’immersion que ce jeu procure : « on sait qu’on est entouré de toute part et on n’a aucun moyen de savoir où et à quelle distance se trouve l’ennemi. D’ailleurs, on ne saurait pas quoi faire si on le voyait arriver vers nous. Le seul problème est qu’on ne sait pas bien quand on est mort. » nous déclare David, qui pense avoir trouvé la meilleure stratégie : « En fait, il suffit de ne pas bouger car les zombies ne comprennent pas qu’ils ont affaire à un être humain vivant. »

Ce jeu est d’autant plus remarquable qu’il a été réalisé par des handicapés ayant les mêmes déficiences que Charly. Ce travail de longue haleine a pris douze ans à une équipe de vingt programmeurs. Chaque codeur était placé sur un fauteuil devant un ordinateur et on attendait qu’il chute en avant sur son clavier pour voir le résultat dans un éditeur de texte. Il a fallu attendre trois mois pour obtenir un code compilable en brainfuck. Pour faire sérieux, Microsoft a encore attendu six ans avant de sortir Windows Vista. Mais les initiateurs du projet, pendant ce temps, continuaient le processus afin d’atteindre l’objectif qu’ils s’étaient fixés. Aujourd’hui, ils ne sont pas peu fiers du résultat, malgré les sacrifices qu’ils ont fait. « C’est vrai que nous avons eu quelques dégâts à déplorer, notamment au niveau de certains claviers qui ne fonctionnent plus très bien à cause soit de déformations physiques suite aux impacts répétés, soit d’écoulements organiques s’étant infiltrés à l’intérieur. Nous avons aussi dû remplacer certains programmeurs devenus hors d’usage. »

Nous avons aussi souhaité interroger les codeurs rescapés en plaçant le micro n’importe où car c’était pour la forme mais aucun d’entre eux n’a daigné nous répondre ni même semblé s’intéresser à nos questions. Comme quoi certains attrapent vite la grosse tête…


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia