Désinformation:Carambar arrête les blagues

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Carambar arrête les blagues

De notre envoyé spécial  Marie Irène - Une question ? - ‎le 20 juin 2013

Monde — Après avoir annoncé puis démenti le 25 mars 2013 que la marque cesserait d'inclure des blagues dans les papillotes de ses sucreries, c'est aujourd'hui officiel : il n'y aura plus jamais de blagues dans les Carambar.

Caramb.jpg

"L'heure n'est plus à la rigolade mais au plan social."

"Nous n'avons plus de blagues" déclare au Monde le PDG du groupe Carambar, Pierre-Olivier de Carambar.

Rappelons pour nos plus jeunes lecteurs que cela fait 160 ans que la marque Carambar commercialise des caramels enrobées d'un papier de bonbon sur lequel était rituellement inscrit une blague, une charade ou une devinette de bon aloi.

Cependant, après ces décennies de bons et loyaux services, l'humour semble avoir déserté le caramel. La faute à qui ?

"Nous avons épuisé l'humour" reprend Pierre-Olivier. "Tous les ressorts comiques, jeux de mots, quiproquos et autres galéjades ont été utilisées. Après nous, il n'y aura plus rien de drôle. Ainsi va la vie et le marché de la rigolade, un marché dans lequel on ne rit pas tous les jours."

La marque a donc définitivement tari le puits de l'humour. Tout à fait ? "Nous avions toujours refusé certaines formes d'humour : le racisme, le sexisme, la pédophilie... Certes nous aurions pu continuer avec des blagues sur les étrangers, mais au moment où le marché s'est présenté et où le politiquement correct aurait pu être facilement contourné, nous avons subi une OPA de la part des partis politiques, de la Désencyclopédie et des groupes de pression d'extrême-droite qui se sont appropriés toutes les plaisanteries sur les Arabes ou les homosexuels. Les seules blagues qui nous restaient étaient celles sur les handicapés, mais le coureur d'Afrique du Sud qui a zigouillé sa femme nous a supprimé ce créneau. Il est temps de fermer boutique."

Fermer boutique ? Mais... et les friandises ?

"Elles ont toujours été immangeables !" glapit Pierre-Olivier. "Comment voulez-vous vendre cette merde sans les blagues ?" Puis de se reprendre : "Ah j'ai compris. Vous vouliez rire ! Pas mal. On ne nous l'avait jamais faite. Dommage que vous veniez de nous la piquer."

Partage sur...
wikia