Désinformation:Afghanistan : Libération de Hervé Guépière et Stéphane Tapenade, enfin !

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Afghanistan : Libération de Hervé Guépière et Stéphane Tapenade, enfin !

De notre envoyé spécial  Élie Boutros Boutros Gallouzeau de Villepin, Artiste Journaliste - ‎le 29 juin 2011

Kaboul, Afghanistan — Ça y est, n'en jetez plus, décrochez vos banderoles miteuses, Hervé Gay-pierre et Stéphane Tapenade les deux pieds-nickelés du journalisme d'investigation reviennent chez nous, juste à temps pour couvrir la première étape du tour de France. Elle est pas belle la vie ?

Ahahah1.jpeg

Puisque je vous dit que ma blague est excellente

Ah putain les mecs, c'est la fête là, après 1984 jours de captivité, c'est officiel, les deux barbouzes journalistes de FR3 Limousin ont enfin été libérés de leur geôle afghane.

On a appris la nouvelle tout à l'heure à l'assemblée nationale, le ministre des affaires étrangères et de la défense, François Fillon, a lu un communiqué de l’Élysée stipulant que les otages français venaient enfin d'être libérés en même temps qu'on devait se barrer d'Afghanistan comme des voleurs sans passer le balai. La nouvelle fut célébrée dans une liesse sans égale au sein des hémicycles climatisés. Vivas, applaudissements, embrassades, cunnilingus, on avait pas connu une telle farandole chez les députés depuis la tournante de Simone Weil en 74.

La bonne nouvelle vint ensuite aux oreilles de la France d'en bas où actuellement une foule d'hommes et de femmes joyeux et rassérénés par cette nouvelle merveilleuse après des années de crises financières convergent en masse place du Trois K-Maro dans une immense manifestation spontanée aux cris de "Vive la France" et "Ah, enfin ! On y croyait plus à force !".

En ce moment même, les manifestants qui se sont eux-même nommés "les gens joyeux de la joie et du bonheur d'être français" entament une marche pacifiste au son du tambour et du tocsin, de partout des colonnes affluent, elles sont pour la plupart parties de Marseille, Lyon, Plougastin-la-Villageoise et Creuqueville en arborant fièrement en étendard les gueules ratatinées de nos bons vieux otages, que dans le milieu médiatique on surnommait "les deux blaireaux". Trois cents kilomètres de bouchons sur la nationale 7, Huit cents sur la départementale 14. Qui dit mieux ?

Olala, Olala, Olala, on me signale qu'à l'Opéra Pastille, Maria Callas vient de sortir de sa tombe et entame actuellement le vingt-huitième air de l'opéra Mozart Vie héroïque : "Je suis libre d'être libre". C'est formidable, la foule entonne en cœur cet air mémorable. Ô mon Dieu, c'est magnifique la France est de retour on dirait, j'en chiale d'ailleurs mes yeux embuées des larmes de la Justice triomphante ne distinguent plus exactement combien de manifestants se trouvent autour de moi, c'est beau, je bande.

451652-3186807-317-238.jpg

Regardez ça, j'ai pris cette photo il y a trois minutes avec mon Motorola, vous pouvez voir les gens heureux et derrière une photo géante de Hervé Tapinade collée sur la Tour Eiffel avec les mots "Merci les bleus" en rapport avec leur amateurisme proverbial. Putain je l'invente pas ça quand même.

Sapristi ! Que vois-je ? Jean Moulin ! Jean Moulin vient de sortit du Parthénon, Jean Moulin est ici, il s'avance à la tribune et déclame des vers ! C'est prodigieux, c'est prodigieux y'a pas d'autres mots, ça me rappelle quand j'ai eu mon bac S après avoir zoné sur Jeuxvidéo.com. C'est magnifique, une femme vient de me prendre la bouche en hurlant "J'aime la France, j'aime la liberté, on a gagné la guerre en Afghanistan sans armes ni haine ni violence, ce pays est super, j'adore son gouvernement, c'est génial".

Les manifestants sont plusieurs millions ici sur la Place des Champs-Elysées. On avait pas vu ça depuis la Saint-Barthélémy en 74 quand Simone Weil s'était fait bouffer le cul par Michel Debré. La foule entame une ronde au cri de "Vive Stéphane et Hérvé". Au Fouquet's le champagne coule à flot. Une clameur monte de la populace.

♫Doooooonnnnnnez nous mmmmiiiiillllllllleeeeeeees coollllllombbbbbbbbbbbeeeees eeeeeeeeeeettttttttttttt deeeeeeeeeeeeeeessssssssssss mmmmmmmmmmmiiiiiiiiiiiiiiilllllllllllllllliiiiiiiiiiiiioooonnnnns d'hiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrronnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnndddddddddddeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllleeeeeeeees♪

... Excusez-moi... J'ai joui dans mon slip mais je m'en fous, ce soir c'est la fête, un ice tea pêche et un plein d'essence. Attendez ! Attendez-tous ! Là-bas regardez c'est Sarkozy, il s'avance à la tribune du Palais Impérial, il va parler. La foule se tait et se tourne vers ce grand petit homme grand seul avec son équipe soudée. Je vous retranscris in vitro ses mots...

Vas-y parle, nous t'écoutons, ô Sarkozy.

Sarkozyzylol.jpg

Je vous ai compris...

Oh putain ! Ça y est la machine est lancée, la foule est en transe. Ça va être la fiesta jusqu'au petit jour, on est parti pour une nuit de folie à se prendre le cul à même la rue. Merci Sarkozy, merci Chirac, Merci Mitterrand. Alors que la nuit pointe ses premiers feux, la foule se rend déjà à VillaKubiak pour accueillir nos deux héros et espérer qu'ils toucheront nos écrouelles, je vous laisse maintenant car je dois changer de slip en urgence. Juste le temps de vous annoncer les dernières brèves : un militaire tué en Afghanistan, 43 degrés à Bordeaux, Le ministre de l'économie annonce une hausse de l'impôt sur le revenu pour couvrir un trou de deux milliards d'euros dans les caisses, Zombie Callas et Zombie Moulin abattus par les forces de l'ordre et pour finir des nouvelles de l'ogive nucléaire Russe PX-4851 volée à Vladivostok en 2004, on pense quelle aurait été acheté à Jalalabad pour une valeur de deux milliards d'euros.

Aller, on fait péter le son là ! Et un ! Et deux ! Et deux blaireaux !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia