Désinformation:Accident de train à Brétigny : quatre plaintes pour nécrophilie recensées

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Accident de train à Brétigny : quatre plaintes pour nécrophilie recensées

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 21 juillet 2013

Brétigny-sur-Orge, France — L'accident de train survenu à Brétigny-sur-Orge continue de livrer son lot de perplexités. Les investigations menées par les enquêteurs du SNCF ont mis en évidence l'action « coup de poing » perpétrée par un gang nécrophile des quartiers sud, peu de temps après la catastrophe.


Desinfonolimit.jpg

Record battu tous les jours à 20h sur Tf1 : une réalité que la fiction d'après ne dépasse plus depuis 1999.


Ce qui aurait dû rester un accident normal commence à prendre un tournant tragique : ce matin l'AFP a révélé que seulement quelques minutes après le déraillement du train, un petit groupe de personnes aurait, sous couvert de porter secours aux victimes, entrepris de profiter de la mort de quatre passagers en profanant leur corps dans des positions qualifiées de festives par le rapport d'enquête.


« Il s'agit d'un acte inqualifiable », a déclaré le ministre Manuel Valls. C'est pourq...

« Non, non, non, il s'agit d'un acte réellement inqualifiable. Je veux dire qu'on ne sait pas trop quelle est l'infraction qui a été commise. La non-assistance à personne en danger est totalement exclue car techniquement, les personnes étaient déjà mortes et donc hors de danger ; on ne peut pas non plus le qualifier de nécrophilie, en tout cas pas dans la mesure où la mort cérébrale des victimes n'a été prononcée que 16h après l'accident, et donc bien après les faits ; pour ce qui est de la profanation de sépulture, la Cour de Cassation a jugé en 2008 qu'un train accidenté ne constituait pas une sépulture décente et qu'il fallait toujours enterrer les victimes. Quant à la légitime déf...non, en fait, on n'a pas d'autres idées », a finalement déclaré le ministre Manuel Valls.


Selon une source proche du Ministère de l'Intérieur, il pourrait s'agir du nouveau coup d'éclat du gang « Benlieu sud nik tou lé prinsipes », un groupe de jeunes nécrophiles plein d'avenir déjà connus des autorités. Ils auraient entre 4 et 17 ans, et se seraient détournés du crime organisé pour ne plus s'attaquer qu'aux victimes d'accidents de train ou de voiture, plus faibles et donc plus faciles à circonvenir. Leur premier fait d'arme remonterait en avril dernier, lorsque quarante touristes japonais s'étaient faits violer après la collision de leur autobus avec un poids lourd.


Desinfobretigny1.jpg

Des jeunes sans foi ni loi qui aiment vraiment la mort.


Un membre du gang témoigne

Pour SayanBigTeub77, alias Jérémy Peulet, tout ceci était inévitable. « Je m'suis fait arrêté deux fois pour tentative de kénage de meuf dans l'exercice de ma volonté, c'était obligé qu'on en arrive là ! Mon avocat c'bâtard y dit qu'il y avait comme un vide juridique qu'on avait pas encore essploité. Alors avec mes frères de gang new-yorkais du 7-7, on Nike™ des morts parce qu'un mort ça peut pas dire c'est qui qui l'a niqué. »

Quand la violence extrême de la jeunesse rencontre l'intelligence aiguisée du professionnel responsable...


Une montée de violence abjecte de la part de jeunes pour lesquels on devrait réinstaurer la guillotine, ou qu'on devrait au moins punir avec des coups de pied dans les couilles ?

Non, selon les autorités. Ces dernières attendent les premiers organes-jackings en pleine rue et en plein jour, qui devraient se produire sous peu, d'après les mathématiques et la logique. Alors là, oui, la police aura pour ordre de se montrer intraitable. Pour le moment ce ne sont que des jeunes qui s'amusent.


Mais Twitter est mis en cause

Pour avoir facilité la diffusion de l'information selon laquelle un train venait de dérailler (#SNCF) et ses passagers étaient prêts à être pillés et abusés sexuellement (#VioldeMort #VioldepassagerSNCF), Twitter a été personnellement mis en cause par l'opposition, qui le qualifient d'outil de propagande rappelant les années 40 et l'ont inondé de tweets contenant les hashtags #TwitterTue et #Twitterfavoriselanecrophiliealorsquec'estinterditparlaloi. Il devra, pour les besoins de l'enquête, livrer les noms, adresses et numéros de téléphone de tous les gens ayant utilisé Internet ces dernières 96h.

Tout ce qui ne va pas dans la société sera donc bientôt résolu.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia