Désinformation:A quelques heures de la demi-finale, les statistiques parlent en faveur des deux équipes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

A quelques heures de la demi-finale, les statistiques parlent en faveur des deux équipes

De notre envoyé spécial  Charlyz (discussion) - ‎le 9 juillet 2014

Sao Paulo, Brésil — Alors que les pronostiqueurs s'appuient sur les évaluations de divers animaux savants, les statistiques placent les deux équipes favorites.

MessiArg.jpg

Les Pays-Bas n'ont d'ailleurs pas concédé un match à une équipe d'unijambistes depuis 11 ans.

Les deux équipes sortiraient vainqueurs du match de ce soir. En effet, cela fait 37 ans que l'Argentine n'a pas perdu au Brésil face à une équipe européenne. Par ailleurs, sur les 12 dernières années, ce qui est une longue période, l'équipe sud-américaine a gagné tous ses matchs face aux équipes dont la somme de l'âge des remplaçants était un chiffre pair. Bon présage donc. Enfin Vitoriõ Paulo Muerte de la Riva, jardinier de l'équipe, s'était blessé à l'entrainement un mardi en mai, à la veille de l'unique défaite de l'Argentine en 2014. Or ce match a lieu un mercredi en juin, ce qui signifie clairement que le sort est levé !

Les Pays-Bas ne sont pas en reste, ainsi le gardien Pchtr Guchtfrudöehoerrhr n'a pas encaissé de but en sélection internationale pendant les 21 premières minutes d'un match depuis la dernière coupe du monde, or c'est précisément dans les vingt premières minutes que l'Argentine ouvre statistiquement le score des matchs qu'elle gagne depuis 8 ans. On n'arrive par ailleurs par a retracer la dernière défaite des Pays-Bas un mercredi 8 juillet. On peut donc en déduire que les hollandais gagneront.

On se dirige donc vers une finale à trois équipes, ce qui n'est pas arrivé depuis 211 ans, et qui confirmerait donc toutes ces statistiques. L'issue est certaine, seul le score reste a déterminer.

Partage sur...
wikia