Démarcheur

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le démarcheur est un bienfaiteur public dont le rôle est de rendre visite aux citoyens malheureux pour leur offrir la joie, mais de manière laïque, ce qui le distingue du témoin de Jéhovah.

[modifier] Origine

Le métier de démarcheur est apparu en Europe au 19e siècle au cours de la révolution industrielle. Les capitaines d'industrie peu scrupuleux de l'époque employaient des ouvriers payés à bas prix et logés dans des baraques de fortune. Ces conditions de vie particulièrement dégradantes pour le milieu ouvrier ont conduit au mécontentement progressif des travailleurs.

Pour remédier à cela, les propriétaires d'usines ont eu l'idée d'engager des personnes dont la seule fonction était de rendre visite aux travailleurs nécessiteux afin de leur vendre des biens ou des services à un prix raisonnable, et de leur montrer leur richesse pour susciter leur admiration.

Et c'est bien là la pierre angulaire du métier. Le pauvre, voyant un homme bien habillé et parlant bien, s'imagine faire face à un homme riche qui, par l'intérêt qu'il lui porte, lui permet de regagner l'estime de soi et la dignité.

[modifier] Aujourd'hui

La période dite des "trente glorieuses" a provoqué une baisse sensible du nombre de démarcheurs, mais la profession a repris son envol progressivement depuis la fin des années 1980, et est aujourd'hui en plein essor.

Néanmoins, les démarcheurs souffrent de la mauvaise image dont ils sont — à tort — victimes. Depuis une cinquantaine d'années, ils sont traditionnellement représentés en train de quitter le domicile des gens par un coup de pied au cul (on retrouve cette iconographie sur des jeux de l'oie et des cartes à jouer bon marché, et dans certains dessins animés). Les analystes pensent qu'il s'agit là d'une tentative de suppression du métier par la grande distribution, dans le but d'accroitre son monopole.

Quoi qu'il en soit, cette image est fausse, le démarcheur ne sonnant chez les gens que pour leur apporter un peu de joie de vivre et leur démontrer qu'il existe des gens aimables parce que riches. Le citoyen recevant un tel professionnel doit donc immédiatement le laisser entrer et lui offrir tous les égards recommandés par une bonne éducation chrétienne, c'est à dire lui offrir à boire et à manger, et lui prêter sa femme. La citoyenne honnête se doit de se prêter elle-même.

[modifier] Anecdotes

L'ancien premier ministre Lionel Jospin a proposé de faire de ces professionnels, des fonctionnaires, au motif que l'exercice de leur profession était d'utilité publique. Il s'est proposé de financer une opération d'essai en diffusant auprès des particuliers son fromage, le "Jospin". Cette proposition s'est heurtée à l'hostilité des députés de droite, qui ont surnommé M. Jospin "pue-des-pieds" (le "Jospin" est fabriqué en foulant le fromage encore humide avec des pieds sales).


Logoemploi  Portail de la recherche d'emploi


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia