Démagogie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La démagogie — du langage des banlieues "Téma" (ce batar jvé le pécho sa reum) et du japonais "Gochi" (petit lapin enfermé) — est un terme utilisé principalement dans les émissions de télé, en politique, ou chez les personnes dont l'accent nippon laisse particulièrement à désirer.

« Mamaaan Romain il a volé mon démagogie ! »
~ La petite Lucie à propos d'un jeu où elle doit laisser crever dans une game-boy un petit marsupial

[modifier] Définition

En un mot comme en cent, la démagogie, c'est dire au peuple ce qu'il veut entendre, même si on ne le pense pas. Autrement dit, si la populasse à faim, on va lui dire : « On va vous trouver de l'argent ». Si le peuple a soif, on le rassurera : « On va vous trouver de l'argent ». Si le peuple a peur de la récession économique, on lui promettra : « On va vous trouver de l'argent ». Si le peuple craint que les importations sub-sahariennes de thon et de saumon mariné dans un délicat coulis de prunes sautées soient trop chères et de mauvaise qualité, on lui jurera : « On va vous trouver de l'argent ». Enfin, si le peuple a envie de rire, on lui conseillera de regarder les matches du PSG ou les discours de Ségolène Royal.

La démagogie est généralement une technique employée par les politiciens pour se recueillir des voix aux élections pyramidales. Très proche de l'hypocrisie ambiante qui infeste les plateaux télévisés de toutes les bonnes émissions bien nulles de notre programme audio-visuel, comme Le plus grand cabaret du Monde, ou l'émission dont je ne me souviens plus le nom présentée par Patrick Sébastien, ou encore ce fantastique spectacle de talents utiles joyeusement harangués par un olibrius blond gominé, ou même ce qu'il y a le samedi soir à la téloche sur France 2 entre 20h45 et 22h30, par là, la démagogie est à l'honnêteté ce que le topinambour est aux pelotons d'exécution.

[modifier] Démagogues célèbres

Il y a tellement de démagogues célèbres que j'ai la flemme d'en sortir un ou deux, plus illustres, pour remplir mon article. Je vais donc plutôt vous présenter la recette de la tarte au fraise de ma grand mère :

Alors, il faut prendre des œufs, de la farine, des concombres, du fromage râpé, des fraises, de la crème, du couscous et des placentas de lynx. Avec les œufs, la farine et la crème, il faut essayer de faire une sorte de pâte moelleuse et onctueuse, croustillante et délicate, qui pourra supporter le poids des fraises sans sombrer dans les méandres de vos papilles gustatives. Ensuite, vous coupez les fraises, et vous les mettez sur la pâte, bien symétriques, voilà.. comme ça. Mais non, pas là, voilà, là.

Ensuite, vous prenez le concombre et vous le rangez au frigo, de même que pour le fromage râpé. Vous vendez le couscous chez l'arabe du coin en échange d'un peu de sucre en poudre et vous m'expliquez ce que vous pouvez bien faire avec des placentas de lynx chez vous. Puis vous essayez de manger ce que vous avez préparé, si c'est bon, je veux bien que vous m'écriviez pour me dire comment vous pouvez aimer une immondice préparée si originalement.


[modifier] De Jean-Paul Petit-Lapin à la démagogie

La démagogie fut inventée par Jean-Paul Petit-Lapin, noble paysan, en 1452 avant Patrick Sébastien. Alors qu'il dégustait un Kinder surprise volé farouchement à grands coups de ceinturons à sa petite fille baignant désormais dans un bain de sang, il croisa un curé tout nu chevauchant un petit garçon de huit ans. S'étonnant des pratiques douteuses de cet ecclésiastique au mandrin découvert, il la héla.

— Ô toi, noble représentant de Dieu, puis-je savoir ce que tu fais, nu, sur le dos de ce pauvre hère ?

Le cureton, pine à l'air et bide gras sensuellement replié sur la carcasse dodue de ses jambes pudibondes, le toisa de bas en haut, et lui susurra gentiment :

— Quoi donc, chien de payouse, tu oses m'adresser la parole ? Immonde tas de graisse sudoripare, affreux primate dégénéré, incroyable et abjecte truie graveleuse à l'haleine plus fétide qu'un chacal crevé, tu te permets de me regarder ? Pauvre merdeux de fou, ignare petit cloporte au regard terne, fiente de puce naine, t'ai-je autorisé à m'adresser de ta voix rauque d'analphabète putride le moindre de tes misérables mots ? Va-donc, va-nu-pieds, gourgandin incestueux, produit de l'union malséante d'une femme de petite vertu et d'un bâtard galeux, d'un lépreux communiste dont la seule qualité fut de larguer misérablement celle qu'il avait au préalable engrossé. Chien de tantouze, tapette gravitationnelle, tes cousins sont des porcs et je m'occuperait de tes enfants après avoir terminé mon œuvre sur celui-ci. Dégage de mon chemin, vermine sordide, abcès de pus flottant sur du jus de graisse, mouche-à-merde pénible sur la matière fécale de mon mépris le plus total.

Rassuré par les propos de l'homme de Dieu, Jean-Paul Petit-Lapin le laissa s'en aller. Ce n'est que le lendemain, alors qu'il tomba par hasard, dans la forêt, sur le cadavre mutilé du pauvre enfant aperçu la veille, qu'il comprit que l'envoyé de Dieu lui avait dit ce qu'il voulait entendre pour que le paysan ne lui fasse pas obstacle. Miné par les remords, transi de tristesse, démoli par la douleur et le chagrin, les yeux embués de larme, le regard vide et torve, les idées sombres et la conscience ravagée, Jean-Paul Petit-Lapin alla se taper une chèvre.

[modifier] Cogito Ergo Sum

Ainsi parla Descartes, et ça n'a rien à voir avec le sujet.


[modifier] Les Japonais sont petits, jaunes, bridés et sournois

Tout le monde le sait ; et pourtant, lorsque vous allez au magasin de sushis, et que la vendeuse vous regarde gentiment (enfin, vous pensez que c'est gentil, parce que ses yeux sont tellement porcins et repliés sur eux-même que pour un peu elle ne vous voit même pas) et vous donne de ses doigts boudinés et jaunis par .. euh .. bah parce que, les soixante sushis au caviar fumé que vous aviez commandé, vous ne pouvez vous empêcher de la remercier et de lui parler comme à un être humain normal.

C'est de la Démagogie !!


[modifier] Conclusion

En conclusion, la démagogie, c'est cool, mais ça donne les dents jaunes.


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia