Déktionnaire:capitulation

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Étymologie

Vient surement de mots latins en "us" (Deus touteus façonus, ilus suffitus deus rajouterus partoutus desus "us" pourus faireus duus latinus).

Ou alors du grec, mais dans ce cas, ça ne finit pas en "us" mais en "os". Enfin, je crois...

[modifier] Origines

Fou2.jpeg

Gégé le Pouilleux, en train de chercher une chèvre pour la nuit

Ce mot énigmatique a été retrouvé en 2103 dans les écrits posthumes de Gégé le Pouilleux, qui est le premier à utiliser ce mystérieux mot (ainsi que le plus grand zoophile connu).

Ce serait une chèvre qui lui aurait donné l'idée de créer son propre langage. Après l'avoir remerciée convenablement (je vous laisse imaginer), il eu l'idée d'inventer le russe. Mais la pomme de Newton lui tomba sur la tête et il n'eut plus que quelques secondes d'intelligence pour créer un mot.

Ayant laissé l’indication qu'il s'agit d'un mot composé, beaucoup de curieux cherchèrent les compositions probables de ce mot, et 4 d'entre elles sont considérées comme sérieuses, et leur sens est entré dans la langue courante.

[modifier] Composition possible 1

Caribous.jpg

Photo pour prouver la pipe des tulipes pour les caribous, mais mal-cadrée

Formulée par Jules Pédoncule, en 2109, la composition possible 1 est que le mot "capitulation" soit l'entremêlement des mots "caribou", "pipe", "tulipe", "natation".

Cet artiste de cirque y a donné comme sens "la natation pratiquée par les tulipes, qui taillent des pipes à des caribous". Bien que des tulipes furent filmées en train de faire du dos crawlé, et en train de tailler des pipes aux abeilles, il n'est pas prouvé qu'elles puissent le faire aux caribous. Le terme est tout de même resté dans dans la langue courante.

Exemple : "J’entraîne mes athlètes à la capitulation." Philippe Lucas.

[modifier] Hypothétique hypothèse 2

Cette hypothèse a été imaginée par John Canone, en 2174. Le mot "capitulation" serait selon lui un mélange des mots "cageot", "pitre", "ultimatum" et "narration".

Le sens qui en découle est "le fait de narrer un ultimatum pour un pitre, ayant les formes d'un cageot". Ce mot fut employé par plusieurs révolutionnaires contre leurs présidents, lorsqu'il est gros. L'expression est également parfois détournée par les élèves, pour désigner leurs profs.

Exemple : "Vivement que je fasse la capitulation" Une femme à propos de François Hollande

[modifier] Possibilité pas impossible 3

Riche.1237400205.jpg

Le dernier capitaliste jetant son argent pour éviter sa vente (mais du coup, il ne pourra plus s'acheter)

Jean-Zob Fioni songea, en 2222, à une autre formation du mot capitulation. Il serait selon lui formé par les mots "capitaliste", "ultime", "inflation".

Le sens qu'il donne au mot est donc "l'inflation du prix de l'ultime capitaliste". Cela connote le fait que lorsqu'il n'y aura plus qu'un seul capitaliste sur terre, il sera rare, et sera donc vendu très cher aux enchères, devenant donc la dernière victime du modèle économique qu'il défend. Cette définition est reprise par les communistes voulant changer de système, mais est censurée dans certaines démocraties telles que les USA, tenant beaucoup trop à ce système.

Exemple : "J'attend cette capitulation avec impatience" J-L Mélenchon

[modifier] La solution du peut-être 4

Patrick le Sodomite publia son interprétation personnelle sur les mots composant "capitulation" en 2014 (en tombant par hasard sur ce mot, lors d'un voyage échangiste dans le futur). Il propose comme mots composants "cacahuète", "picore", "Tulle" et "fellation".

Sa définition est, par conséquent "la fellation pratiquée sur un mec habitant à Tulle, qui picore des cacahuètes". Cette définition fut principalement utilisée par les opposants à François Hollande, qui est né à Tulle (bien qu'il préfère le chocolat aux cacahuètes), et est encore utilisée de nos jours pour le désigner.

Exemple : "Vivement que je fasse la capitulation" Une femme à propos de F. Hollande (phrase qui ici prend un tout autre sens).

[modifier] Sens utilisé non-reconnu

"La plupart des analphabètes de notre pays croient bêtement que la définition de capitulation est "le fait de se rendre à l'ennemi". Si vous vous trouvez dans ce cas, nous vous proposons soit de retourner en CE1, soit de vous suicider avec une corde. Merci de votre compréhension." Nabilla, ministre de la culture en 2157.

Quelle composition et définition de "capitulation" proposez-vous ?
 
2
 
3
 
1
 
1
 
1
 

Ce sondage a été créé le juin 27, 2014 12:22 et 8 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


Dictionnaire icone.png  Portail du ktionnaire

Partage sur...
wikia