DÉxpression:La voûte qui fait déborder le gaz

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Tu as encore laissé planer les fentes ? C'est la voûte qui fait déborder le gaz ! »
~ Une femme à propos de fentes qui planent et de son mari ingrat
« Oui alors attention, ce n'est pas parce qu'il y a deux contrepèteries de suite au début de l'article qu'il y en aura d'autres par la suite. Désolé hein. C'est pas contre les amateurs de contrepèteries. C'est juste que j'ai déjà mis beaucoup trop de temps à trouver les premières. »
~ L'auteur à propos d'un avertissement sur la suite de l'article
« J'remplissions tranquillement el'bousin là, el'truc d'gaz, une voûte après l'autre quand v'là-t'y pas que j'mets la voûte ed'trop et qu'ça commencions à déborder »
~ Philibert à propos d'un poignant témoignage sur sa vie de paysan


Voute5.jpg

La première voûte de l'histoire qui aurait fait déborder le gaz, selon les spécialistes

« Ah que ne me demande-je comment utiliser cette xpression » vous dites-vous.

« Ah que ne rêve-je de l'utiliser quotidiennement pour épater mon entourage » vous dites-vous aussi.

« Ah que ne cherche-je en ce moment-même tout un tas de voûtes et du gaz » vous dites-vous encore.

« Ah que ne m'interrogjej... » ratez-vous.

« Ah que ne m'interrogjgje... » ratez-vous encore.

« Ah que ne m'interroge-je sur la capacité de voûtes à faire déborder le gaz » éructez-vous puissamment et triomphalement en prononçant finalement la phrase.


Et bien c'est à toutes vos questions que cet article va répondre, en ayant toutefois la possibilité de ne pas les traiter dans l'ordre à condition de bien indiquer le numéro de l'exercice. Oui, vos questions, celles que vous venez de vous poser vous-même. L'article n'a pour unique but que la description de vos élans et de vos émotions. Il les devance parfois, mais jamais ne les invente. Il ne vous influence pas. Vous êtes libres. Vous vivez. Ressentez-vous vivre. Ressentez votre corps. Regardez ce médaillon. Il oscille. Suivez-le des yeux. Voilà. Voiiiiilà. Maintenant déshabillez-vous, nous allons


[modifier] Les premières apparitions de la xpression

Les spécialistes estiment à 72.000 avant JC ses premières tentatives d'utilisation. Cependant, à cette époque, les voûtes n'existaient pas encore et le gaz n'était pas totalement instauré en tant qu'énergie de chauffage, largement supplanté par le feu et la course. L'absence de ces mots rendait boiteux le sens de la xpression, même si des pionniers s'exclamaient de temps à autres « Laquifaitdéborderle ! ». Or en ces temps-là, le prénom Laki était fortement répandu, et les personnes en étant affublées considéraient, à juste titre, qu'elles subissaient un préjudice moral puisque tout le monde comprenait « Laki fait des bordels ». La subsistance des formes primaires de la xpression n'a donc tenu pendant longtemps qu'à la volonté des gens d'irriter les Lakis. Fort heureusement, lorsque ce prénom a commencé à disparaître et avec lui l'emploi de la xpression, la voûte a été inventée, relançant ainsi son utilisation. Ce regain d'intérêt s'est déroulé aux alentours de 6.000 avant JC selon les historiens de l'architecture.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et personne ne se prénommait Lavoutki en cette ère ?


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Attends que je me remémore de ces cours d'histoire des prénoms entre le septième et le cinquième millénaire avant JC dispensés à l'université et que j'ai assidûment suivis pendant près d'un semestre et demi, s'il vous plaît madame.


Lavoutki.jpg

Regardons discrètement sur gougle

SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Mmh, non, je crois que ça n'existait pas.


Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Tu penses pouvoir me duper ? Tu sais que je vois tout ce qui est sur cette page ?


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Quoi ? Alors là, non mais n'importe quoi. Cette requête sur google n'avait rien à voir. Tu crois qu'ils avaient internet avant ? Bah non. Enfin je crois. Je voulais m'enquérir des techniques de construction des cabanes en bois pour le week-end prochain que je passe avec mes petits-neveux près d'une forêt, et mes doigts ont ripé si violemment que j'ai été déséquilibré et qu'en tombant, j'ai tapé avec mon mollet sur le clavier, ce qui a donné ce mot.


Donc, reprenons. La voûte a été inventée. la xpression n'a pas encore tout son sens puisque le gaz sera découvert un peu plus tard, mais elle est tout de même utilisée, possédant un demi-sens et plaisant donc aux nains. Il faudra cependant attendre jusqu'aux environs de 500 avant JC que le gaz en tant que ressource pour le chauffage et la lumière soit exploité par l'Homme et que la xpression prenne tout son sens.

Récapitulons l'utilisation de la xpression avec un graphique.


CourbesLE.png

Ne faites pas attention à l'échelle, elle est variablement logarithmique

Puisque tous les éléments sont réunis, venons-en au fait.

[modifier] Comment peut-on faire déborder le gaz avec une voûte ?

De nombreuses revues scientifiques ont traité ce débordement gazier par voûte comme un cas d'école du fait de sa facilité de mise en œuvre, de sa répétabilité et de sa reproductibilité. Il suffit de vous saisir de votre favorite, par exemple, voilà Science et voûte junior numéro 156 et de suivre les consignes.

Il nous est dit de nous munir d'une voûte ayant de grandes chances de faire déborder le gaz (cf l'article Comment choisir sa voûte pour qu'elle ait de grandes chances de faire déborder le gaz dans le Science et voûte junior numéro 154) et d'attendre ensuite qu'elle le fasse. Malheureusement, je n'ai pas cet autre numéro sous la main mais ce n'est pas grave, nous allons regarder ensemble des images de voûte et je vous expliquerai de manière détaillée le potentiel de débordement de gaz de chacune d'entre elle, qui sera noté de 0 à 10.


Voute2.jpg

Cas 1

Cette première voûte est assez bien éclairée, holala, oui, c'est assez joli. On peut y voir plusieurs éléments, tous bien éclairés eux aussi. C'est une jolie voûte. Ah oui, vraiment elle est plutôt assez jolie comme voûte.


Voute3.jpg

Cas 2

C'est une voûte assez différente de la première. On peut voir le ciel sur l'image, il est assez bleu du côté gauche d'ailleurs, tandis qu'il y a un nuage sur la droite. La voûte est... plutôt... enfin, elle est assez au centre de l'image. Et il y a des décorations tout autour. Franchement, c'est du beau travail, ils ont dû mettre longtemps à la construire.


Voute4.jpg

Cas 3

On remarque directement qu'il y a un mur juste derrière, c'est une voûte qui a l'air un peu décorative. Puis euh bon, les deux côtés sont à peu près pareils mais pas dans le même sens, à cause de la symétrie. Je pense que c'est de la pierre mais pas sûr. Encore une voûte qui est... pfouh... assez euh... moyennement grande. Enfin on voit pas le bas, c'est difficile à dire.


Voute6.jpg

Cas 4

Voûte barlongue octopartite à tiercerons, de berceau brisé et de pans concaves se rejoignant au point de faîte, compensée d'arcs-boutants croisés en bras de leviers et sertie de contreforts à biais flottant, surmontée d'arêtes doubles cintrées en encorbellement oblong.


Vous avez pu ressentir toute la force des caractéristiques qui font d'une voûte un bon candidat au débordement du gaz, il suffit de s'entraîner encore un peu et vous saurez distinguer du premier coup d'œil une bonne voûte d'une mauvaise. Passons maintenant à l'utilisation de la xpression

[modifier] Lors de quelles occasions peut-on dire qu'une voûte fait déborder le gaz ?

Nombreuses sont les personnes qui veulent utiliser cette xpression à tout bout de champ, dénaturant son sens pour l'intégrer incongrument entre deux phrases. La manier à la perfection n'est pas chose aisée. Passons en revue ses cas très précis d'utilisation.


Quand la situation s'y prête

— Tiens salut Paul !
— Salut, tu vas bien ?
— Tu m'en diras tant
— Ahaha
— Ahaha
— Peu s'en faut
— Ahah
— Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras
— À qui le dis-tu ?
— Aha
— Hah
— Excuse-moi du peu
— Ah
— Ha
— Attention à l'espace entre le marchepied et le quai
— A
— H
— C'est la voûte qui fait déborder le gaz
— ...
— ...
— AHAHAHAHAHA
— HAHA
— HAHAHAHAA
— AAAAAAHAHAHAH
— Il n'est pour voir que l'œil du maître

etc...


Inopinément

— Tiens salut Paul !
— Salut, tu vas c'est la voûte qui fait déborder le gaz bien ?
— Tu m'en diras tant
— Ahaha
— Ahaha c'est la voûte qui fait déborder le gaz
— Peu s'en faut
— Ahah

etc...


Plus inopinément

— Tiens salut Paul !
— Salut, tu vas bien ?
— Tu m'en dic'est la voûte qui fait déborder le gazras tant
— Ahaha
— Ahaha
— Peu s'en faut
— Ahc'est la voûte qui fait déborder le gazah

etc...


Les grands maîtres arriveraient même à la dire entre une seule lettre, mais n'essayez pas cela chez vous, vous pourriez vous blesser.


N'utiliser que le cas 1 vous fera briller en société par votre culture et vos expressions bien placées. Ajoutez-y le cas 2 puis progressivement le 3 pour une renommée internationale puis la domination du monde.


Et tout de suite, la météo avec André :

— Il fera 20°C

Merci André.

Ce vase goutte
 
3
 
0
 
1
 
6
 

Ce sondage a été créé le novembre 27, 2015 11:02 et 10 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


Logolangue.png  Portail des langues

Partage sur...
wikia