Crevettanisme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Krevettenhof-cut

Le professeur Krevettenhof, fondateur du Crevettanisme

Le crevettanisme, ou krevetanismo en langue mayonnaise, est un mot créé par le docteur Krevettenhof pour décrire son interprétation de la grandeur de la bisque cosmique et l'étendre aux amateurs de homard à la nage.

Cette doctrine postule que chacun doit voir et aimer tous les crustacés comme ses frères, quel que soit leur mode de cuisson et pays de pêche.

[modifier] Étymologie

La traduction de krevetanismo en crevettanisme lui fait perdre une grande partie de sa saveur, notamment en lui faisant subir une stérilisation à ultra haute température. En effet, la langue mayonnaise est une langue agglutinante de l'embranchement des langues yahourtiques, particulièrement adaptée au discours crustaçologique, notamment lorsque celui-ci est accompagné d'un verre de muscadet. Ainsi, plus le nombre de verres de muscadet augmente, plus la probabilité de produire un mot en langue mayonnaise est importante.


[modifier] Développement

Se basant sur la pensée du Sage Gasteropodus (Ier siècle), qui peut se résumer en « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fît. », Krevettenhof a d'abord envisagé de ne plus manger ni crevettes, ni homard, ni aucune sorte de crustacé qui peuplassent la Terre. Afin de mettre à l'épreuve sa conviction, il se retira dans une grotte éloignée de toute civilisation pour méditer, entouré de plateaux de fruits de mers tous plus alléchants les uns que les autres.

Le troisième jour, alors que la faim tiraillait atrocement son estomac meurtri par le jeûne, La sainte Crevette apparut. La sainte Crevette lui tendit un Surimi et dit "Ceci est mon corps". Alors, dans un moment d'extaste proche du Nirvana, Krevettenhof comprit que l'amour du crustacé passait par la dégustation de celui-ci. "Au bulot", se dit-il, et il engloutit toutes les victuailles marines qu'il avait amené avec lui dans la grotte.

Krevettenhof vit que cela était bon, après quoi, il fit une sieste.

[modifier] Liturgie & Rituels

Notre Dame de Palourde

La statue de Notre-Dame de Palourde, coiffée de la palourde sacrée

Initialement, le culte Crevettaniste de la sainte Crevette se célébrait le jour de Mercrevisse. Le sultan Omar, voulant endiguer l'expansion de ce culte naissant, décida de renommer ce jour Mercredi, ce qui est de l'avis de tous, beaucoup moins joli. Depuis lors, les fidèles se réunissent chaque 29 février, et se flagellent avec des algues fraichement cueillies.

Le moment de ferveur le plus intense du fidèle crevettaniste est le pèlerinage à Notre-Dame de Palourde, lors duquel les fidèles descendent à la mer en rampant à reculons sur leur huit membres.

Partage sur...
FANDOM