Coureur des bois

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les coureurs des bois sont des ermites dans your mom. Leur devoir est de nettoyer la forêt de ses plaies animales, comme les renards, les ours et les cochons d'Inde. Les chasseux (leur nom affectif) sont dépendants de leur mode de vie, cela fait donc en sorte qu’ils sont en contact qu’avec la forêt et avec aucun être humain. Ils travaillent 23h53 sur 24 et ils sont toujours en pleine forme le lendemain. Il y a sûrement une explication logique facilement décorticable par la relation de Pythagore qui pourrait expliquer pourquoi ces humanoïdes sont-ils si résistants.


[modifier] La mode chez les coureurs des bois

Durant l'hiver, le coureur des bois de classe citadine se vét vêt vêts vêtis vétissemerde, comment on dit déjà ? — enfin, s'habille, quoi, de peaux de castor fraîchement tué à coups de poêle à frire (celle-ci est importante, car elle donne une teinte forte au poil de l'animal, due à la couche d'ozone). Pour le torse, ce sera une peau de bison (de préférence bleu ciel vert) avec du poil de fesses de dindes sauvages (ces poils étant très rares, il faut faire attention de ne pas tous les fumer).

Pour la saison courte, toutefois non négligeable qu'est le printemps, il agressera quatre lapereaux très jeunes qu'il aura attiré avec un hérisson en chaleur ( oui, car les vaches en chaleur ne marcheront pas selon eux... où s'en va le monde). Il devra les tisser avec, oui encore, des poils de fesses de dindes sauvages (très résistants et donnent une odeur forte qui éloigne les pédophiles). Son pantalon, lui, sera de couleur sobre et peu colorée. Comme le jaune fluo, le rose n° 45 (pute de salon) ou encore avec des motifs de girafes s'envoyant en l'air.

L'été maintenant ! Même si la mode de l'été change souvent, elle reste à peu près la même à chaque année tout en différant de l'année suivante qui, elle, sera semblable à l'année précédente. Le chapeau en scrotum de cochon sauvage agrémenté de quelques cils de chameau irlandais. Les souliers se portent sous les épaules (donc au-dessus des abdominaux). La chemise carrotée est très populaire durant cette saison, mais elle devra être portée avec des maracas et/ou un Martini dans un verre de "Barney le dinosaure".

Pour l'automne, c'est différent des autres saisons. Vu que le temps se fait froid (dû à la migration des ours qui s'envolent vers l'Orient occidental du Sud boréal), les coureurs enlèvent tous leurs habits pour se réchauffer sur les érables. Cela donnera une teinte brunâtre à leur peau, permettant le camouflage en énorme excrément de chèvres colombiennes.

[modifier] Les grandes citations

Les coureurs des bois sont de grands philosophes qui ont souvent voulu améliorer leur mode de vie. Certains ont même écris des livres afin de perpétuer la tradition coureuriste boisiste. Certaines citations que voilà ont marqué les siècles :

  • « L'ours noir est dangereux, tandis que l'ours rose fuchsia est gay » Jean Veut-Ensale
  • « Tue ton prochain »Renaud Way
  • « Cwis il fait dont bin fwoid paw wici » Mlé Gelles Mawimalé
  • « Le lapin pédé sera précoce jusqu'à la fin » Hirgord Sohn Mombre-Lévhé
  • « Pierre qui roule est saoul mort » Normand Dibule
  • « À l'impossible nul n'est tenu de rester nu » Tit Gars
  • « Dis moi ce que tu tires, je te dirai ce que tu mangera » Hubert Trand
  • « La nuit, tous les lapins fourrent les chats gris » Jacques Line
  • « Le rhum ne s'est fait en un seul jour» Maurice et cie.
Partage sur...
wikia