Couchsurfing

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Bah oui je sais, la page était finie, mais là je remets une couche d'enduit pour faire plus joli, plus net, vous voyez? Et tant que je suis là, j'ajoute encore quelques vérités plus bas, vous voyez la section "cas pratique"? C'est là, régalez-vous, bande de chenapans.


Le Couchsurfing est une secte pseudo-hédoniste de post-baba cool partouzeurs de gauche, sous couvert d'accueil gratuit de voyageurs alternatifs et autres clichés altruistes de hippies marxistes forcément défoncés.

« Quelqu'un a parlé de défoncer quelqu'un? »
« Le Couchsurfing? La meilleure invention depuis la femme pour propager la syphillis. »
~ Sacha Guitry à propos de ses problèmes de santé.

[modifier] Principe

Imaginons que vous voulez visiter Paris, New-York, Bruxelles ou même Metz ou Arlon pour des raisons qui ne regardent que vous, nous ne sommes pas là pour juger. Vous êtes soit fauché (dans la plupart des cas), soit radin (dans les autres cas), soit obsédé sexuel (dans tous les cas), et donc vous ne voulez pas prendre une chambre à l'hôtel.

« C'est bien légitime »
~ Monsieur Manatane

La meilleure chose à faire, c'est de vous connecter sur www.couchsurfing.org, de vous créer un compte, de remplir votre profil avec un max d'infos véridiques pour mettre la victime l'hôte en confiance et de lancer une recherche sur la ville qui vous intéresse. Vous recevrez instantanément une liste de chaudasses et fous de la fesse

« C'est une contrepèterie? »
~ Louis Perceau

... que? Non, ce n'est pas une contrepèterie, et j'aimerais qu'on arrête de m'interrompre. Donc, vous recevez une liste d'obsédés habitant la ville, auxquels vous pouvez demander le gîte, et qui partageront parfois le couvert, s'excuseront de l'inconfort de leur canapé en parpaings, tout en vous rappelant d'un air innocent que si ça ne vous gêne pas de le partager, il y a aussi de la place dans le lit, et est-ce que vous reprendrez encore un verre de Rohypnol?

En résumé, c'est comme l'émission de l'autre andouille, mais en prenant rendez-vous.

[modifier] La politique du déni

Officiellement, "Couchsurfing is not a dating site". Pour les fromages qui puent, "Surf de canapé être pas un rendez-vous site". Officieusement, pardon! Mais qu'est-ce qu'on se met! C'est naturellement devenu une "private joke" entre couchsurfers, comme le témoigne ce dialogue non inventé entre deux membres:

« Quelqu'un a dit membre? »

- Bon, je te laisse, je dois aller accueillir une auto-stoppeuse suédoise à peine majeure, sans aucun ami ici et en manque de contacts humains qui dort chez moi ce soir.

- Hé hé, n'oublie pas, "Couchsurfing is not a dating site!", clin d'oeil clin d'oeil.

- Hahaha quel con! À propos, tu n'as pas une capote?

- Tu as de la chance, j'en ai justement une douzaine sur moi pour une soirée couchfu- hum, couchsurfing.

Personne ne s'y trompera, donc. N'hésitez pas, en plus c'est gratuit. Ne vous laissez pas déstabiliser par celles et ceux qui disent non et qui crient, c'est pour vous exciter. En tout cas moi, ça m'excite.

L'auteur décline toute responsabilité quant à l'interprétation de ce qui précède, et il a un bon avocat.

[modifier] Pouvoirs

Sous une apparence accueillante, bon enfant et égalitaire, le site couchsurfing.org abrite une lutte sans merci pour le pouvoir (inexistant). Il n'est pas rare de voir de simples membres (des sans-grade, des troufions) s'entre-déchirer online et virtuellement se cracher à la gueule pour démontrer qui est le plus sympathique et amène, allant jusqu'à traiter de nazi celui qui ne sera pas transporté de joie à l'idée d'héberger un Ouzbek pouilleux sentant le fromage. Ces engueulades sans fin sont d'autant plus stupides que le perdant avide de vengeance peut facilement trouver où l'autre habite.

« Quelqu'un a dit bite? »

Pour calmer ces excités, il y a bien sûr des modérateurs, dont voici les privilèges:

-

Ahem. Oui, les modos n'ont aucun pouvoir et tentent pourtant, par la diplomatie, de faire respecter un semblant d'ordre dans tout ce bordel.

« Quelqu'un a dit bordel? »

Gonflés de fierté et pétris d'orgueil, les Ambassadeurs sont les représentants d'un pays, d'une ville ou d'un trou paumé qui sent la bouse, la misère, voire le communisme. Ce sont eux qui organisent, le plus souvent, les grands rassemblements, et qui se permettent de la ramener le reste du temps parce qu'ils ont un petit drapeau sur leur fiche.

« C'est bien légitime »
~ Monsieur Manatane

Merci Jean-François, de défendre mes inté- hum, les intérêts des glorieux Ambassadeurs, béni soit le sol que foulent leurs sandales en poil de yak issues du commerce équitable.

L'ambassadeur a également depuis peu l'honneur, l'avantage et le désespoir de pouvoir recevoir des notifications lui indiquant quels sont les nouveaux inscrits qui souhaitent rencontrer un vrai couchsurfer, en chair, en os et en corps caverneux. Avec ce système, Couchsurfing réinstaure une tradition dont on déplorait la perte: le droit de cuissage. Est-ce une bonne chose de favoriser les Ambassadeurs, ou chacun devrait-il pouvoir se taper les nouveaux dès leur arrivée? Les avis divergent.

« Dix ça fait beaucoup, mais je peux le faire. »

[modifier] Abus

Bien que semblant idyllique, ce système n'est pas parfait. En effet, de vils malandrins n'hésitent pas à se faire héberger par d'innocents obsédés sexuels dans le seul but de les attacher au lit (jusqu'ici tout va bien) pour s'enfuir ensuite avec leur portefeuille. Seuls le système de références et une grande prudence peuvent vous mettre à l'abri de ce genre de rapines.

« Quelqu'un a dit pine? »

D'autres encore profiteront de votre hospitalité et de votre lubricité, puis refuseront de partir le lendemain, voudront vous présenter à leurs parents, voire que vous leur disiez des mots doux. C'est très pénible.

« Quelqu'un a d- »

BLE. J'ai dit péni-ble.

« Oh... »

[modifier] Références

Bien sûr, le Couchsurfing ne vous propose pas d'accueillir des gens dont vous ne connaissez rien. Il existe en effet un système de références, un peu comme sur eBay. Chacun peut laisser des références aux autres membres, en tant qu'hôte ou invité, afin de recommander la personne ou au contraire de faire part de son mécontentement. Naturellement, les Ambassadeurs qui ne veulent pas que leur réputation soit ternie ont certains passe-droit et peuvent demander aux administrateurs de leur faire sauter une référence négative comme on fait sauter une contravention.

« Quelqu'un a dit sauter? »

Mais dans l'ensemble, ce système est efficace et devrait vous permettre de voyager en dépensant un minimum. C'est bien sûr l'objectif principal, et ceux qui vous parleront de "la découverte de nouvelles cultures, au contact de l'habitant lui-même et non à travers une visite guidée déshumanisant les locaux" ne sont que de fieffés hypocrites n'assumant pas leur radinerie.

[modifier] Cas pratique à l'usage des nuls et des imbéciles

Supposons que vous voulez voyager, voyons, choisissons une ville totalement au hasard... allez, disons Luxembourg! Ses banques vous attirent, ses vaches vous émeuvent, sa langue charme votre oreille, vous êtes en extase par anticipation, oui c'est décidé, vous partez pour l'aventure à la grande ville! Dans une grande ville pareille, ce serait bien le diable si vous ne trouviez personne pour vous héberger.

« Excusez-moi, je ne faisais pas attention, mais vous avez bien parlé d'extase, là? »

[modifier] L'enregistrement sur le site

Plein de joie et d'entrain, vous vous connectez sur couchsurfing.org, et vous enregistrez. Et voilà, c'était simple, vous êtes prêt pour l'aventure!

« Quelqu'un a parlé d'une aventure? »

[modifier] Le premier contact

À peine inscrit, vous recevez un message d'un autre membre, habitant Sao Paulo, qui vous souhaite la bienvenue chez les hippies bobos voyageurs alternatifs. Il vous invite à le contacter si vous avez le moindre question. Chic! Vous avez déjà un ami!

[modifier] La recherche d'un hôte

Bien décidé à entrer dans le vif du sujet, vous lancez une recherche sur Luxembourg, et trouvez rapidement une trentaine d'hôtes potentiels. Après avoir écarté les membres du même sexe, car on ne sait jamais, tout est possible et l'amour vous attend peut-être au coin de la rue tel un kidnappeur serbe avec un couteau rouillé mais avec une personne charmante à la place du Serbe et une boîte de chocolats à la place du couteau rouillé (la personne charmante peut être serbe, mais rappelons-le, sans couteau rouillé, à moins que vous ne soyez couteauphile, mais là je ne peux plus rien pour vous); après avoir écarté les membres du même sexe disais-je avant de digresser, mais notez que vous pouvez également écarter les membres de l'autre sexe si vous êtes gay,

« Quelqu'un a parlé d'écarter les membres? »

Bon, je sais plus où j'en étais avec tout ça. Ah oui, donc après avoir écarté les personnes non potentiellement culbutables, les moches, les vieux très louches et ceux sans aucune référence, il vous reste 3 personnes à contacter. Ma foi, ce n'est pas si mal, vous dites-vous, et vous avez bien raison, car avant de chercher un canapé, vous cherchez avant tout une personne pour vous héberger, car c'est bien le rapport humain qui est important, l'hébergement lui-même n'étant finalement qu'un prétexte au rapprochement des individus d'horizons différents, aux cultures diverses ayant tant à apporter l'une à l'autre. Ah putain c'est beau ce que je dis, attendez une seconde, je me mouche et je suis à vous.

[modifier] L'envoi des demandes

Frétillant d'impatience, vous rédigez ce message que vous envoyez à la personne ayant la photo le profil vous plaisant le plus:

"Salut! Je pensais visiter Luxembourg le 1er décembre, tu pourrait m'hébergé? Merci!"

Et voilà! Il ne vous reste plus qu'à attendre la réponse.

[modifier] La réception du premier refus

Le lendemain, vous recevez ce message pour le moins explicite, d'un membre visiblement fort imbu de sa personne:

"Kevin,

Merci pour ton message. Je ne pourrai malheureusement pas t'héberger pour les raisons suivantes:

- Tu remarqueras que, contrairement à toi, je t'appelle par ton prénom, prouvant par là même que j'ai lu ta fiche. Je doute fortement que tu aies lu la mienne, et je pense que tu as envoyé le même message à toutes les personnes que tu as contactées. Ici, personne n'aime recevoir de messages copiés-collés, c'est une question de respect.
- Tu n'as aucune référence, ce qui n'est pas un tort en soi, mais de plus ton profil est totalement vide, à part une photo de ta voiture tunée. Comment peut-on te faire confiance si on ne sait rien de toi?
- Ton message ne me donne comme info que la date d'arrivée. Si tu avais cliqué sur le bouton "couchsurf with" au lieu du bouton "send message", tu aurais eu accès à un modèle reprenant les infos essentielles à fournir.

Donc, je ne t'hébergerai pas, mais je peux répondre à tes questions et t'aider à remplir ton profil si tu as encore besoin d'aide.

Bonne chance pour la suite,

(Signature)"

Après avoir lu ce message plein d'arrogance, émanant visiblement d'un connard mégalomane qui prétend vouloir vous aider pour mieux vous rabaisser, vous prendrez soin de copieusement l'insulter en retour, c'est une tradition. C'est pas parce qu'il connaît le système mieux que vous qu'il doit se croire permis de donner des leçons, ce vieux con!

« Quelqu'un a parlé de con? »

[modifier] Les demandes suivantes

Vous décidez malgré tout de suivre les conseils de ce nazillon et envoyez d'autres demandes à des membres précédemment exclus de votre sélection, les deux autres n'ayant pas répondu. Pffff, ça prend maintenant 2 minutes pour envoyer un message au lieu de 10 secondes, ils croient que vous n'avez que ça à faire? Heureusement que c'est gratuit...

Vous faites donc semblant de vous intéresser ("Je vois sur ton profil que tu aimes le tae-kwon-do. Moi aussi j'adore la cuisine chinoise, je suis sûr qu'on va bien s'entendre!") aux hôtes potentiels, mais ne recevez toujours pas de réponse positive. Pourtant vous avez bien écrit sur votre profil que vous êtes tolérant, ouvert d'esprit, respectueux et calme, pourquoi vous trouvent-ils toujours suspect?

« Quelqu'un a dit suce? »

Oui, mais j'ai aussi dit pet.

« Mais c'est dégueulasse! »

Fallait pas m'interrompre, petite cochonne.

« Rhaaaa oui vas-y, rabaisse-moi, plaque-moi contre la machine à laver et insulte-moi en allemand! »

Hum... non mais ça va aller. Bon, je reprends.


(Coming soon, mon dieu quel suspense. Couchée, Clara.)



Qu'avez-vous pensé de l'article "Couchsurfing" ?
 
59
 
41
 
4
 
3
 
102
 
35
 
9
 
7
 

Ce sondage a été créé le octobre 13, 2010 08:22 et 260 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia