Cornelius

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Corneliuselephant.JPG

Herr Tovarichtch General

Le Général de corps d'Armée Jean Hubert Cornelius est le Premier ministre du Royaume d'Elephantie, et également le chef d'État Major de l'armée des éléphants. Vétéran de la première et de la seconde guerre animale, chef de la milice Babariste, membre et co-fondateur du parti Babariste, ce qui ne l'empêche pas d'être soupçonné d'être à l'origine de crimes de guerre par l'ONU. C'est un grand ami du Roi Babar.


[modifier] Jeunesse

Cornelius nait le 15 octobre 1884 à Eléphantville (aujourd'hui Célesteville), capitale de l'Elephantie. Issu d'une lignée de militaires, il décide de suivre la voie familiale et s'engage dans l'armée à l'age de 7 ans (un éléphant ça vit peut être longtemps mais c'est vite adulte). Tacticien talentueux et zélé, il est remarqué par ses supérieurs et parvient après ses classes à intégrer la garde personnelle du roi Cocor, avec le grade de lieutenant.

En 1897, Il épouse Martinobrie Péhèsse, une éléphante échappée d'un zoo européen socialiste et ayant pu trouver refuge en Elephantie.

L'année suivante, Cornelius se fait remarquer à la bataille des 35 heures, un conflit frontalier avec le Soudan britannique, orchestré par des braconniers occidentaux qui voulaient s'emparer des défenses d'Elephantie. Cornelius parvient avec une escouade de 14 éléphants à repousser et détruire une brigade de 250 anglais.

C'est en 1905, qu'il est nommé général par le roi Cocor en Personne.

[modifier] Première Guerre Animale

La Première Guerre Animale éclata en 1914, à la suite d'un contentieux entre l'Empire Simiesque et la Moutonnerie. Par le jeu des alliances, l'Elephantie du soutenir son allié primate contre les moutons, ce qui l'entraina dans une guerre contre la toute puissante Rhinocérie.

Question.png
Saviez-vous que...
... Une certaine Dialo, commandante dans l'armée Rhinocérosse, parvint même (grâce à la ruse) à faire emprisonner le célèbre général éléphant Déhesseka, ce qui déstabilisa toute l'armée de Cocor.

Le général Cornélius reçut le commandement d'une armée de planteurs, et remporta de nombreux succès sur le front Nord. Mais l'Elephantie n'était pas vraiment prête à la guerre, et alors que le général remportait victoire sur victoires, le reste de l'armée des éléphants de suivait pas et se faisait enfoncer par l'ennemi.

En juin 1915, Cornelius et son armée furent encerclés. Il résista quelques semaines, mais fut rapidement contraint à la capitulation. Une fois capturé, on l'envoya avec des milliers d'autres dans une prison-pyramide. Martinobrie, sa femme, perdit la vie suite à cet évènement, pour une raison inconnue.

L'Elephantie et ses alliés résistèrent jusqu'en 1917, mais ils finirent par perdre la guerre. La Rhinocérie imposa des conditions draconiennes au pays vaincu, fit exécuter la famille royale et le roi Cocor, et organisa la mise en place d'une colonisation rhicocérossienne.

[modifier] Années de captivité

Generalcornelius.jpg

Les prémisses de la milice babariste. Elle n'a pas encore d'uniforme

Mais la Rhinocérie, malgré sa victoire, était agitée par de graves troubles internes. En 1919, elle sombra dans une guerre civile. Les communistes, menés par Rataxès, parvinrent à prendre le pouvoir.

Pour financer les réformes du nouveau régime, ils décidèrent de vendre tous les prisonniers de guerre à des zoos européens. C'est ainsi que le général Cornelius fut envoyé dans un zoo français, où il survécu tant bien que mal.

C'est là bas qu'il rencontra, des années plus tard, le jeune Babar, un self-made-elephant qui avait émigré en Europe et s'était retrouvé enfermé au zoo suite à l'accusation d'un médecin.

Babar était un jeune éléphant fougueux et charismatique. Grâce aux conseils de Cornélius, les deux pachydermes parvinrent à créer le célèbre Babarisme, idéologie d'extrême-avant prônant le populisme, l'espécisme, et la haine. Avec le temps, les talents d'organisateur de Cornélius et le charisme démoniaque de son nouveau maître, les deux larrons parvinrent à former une milice au sein du zoo, grâce à laquelle ils organisèrent un soulèvement qui abouti à l'évasion des éléphants Babaristes. Durant l'escapade à travers la France, en pleine crise de 1929, Cornélius réussit à ralentir l'armée française et à s'emparer d'une vieille canonnière à Toulon.

[modifier] Luttes Politiques

Couronnement babar.jpg

Cornélius, dans son plus simple appareil comme le veut la tradition, couronne Babar

De retour en Elephantie, Cornelius organisa la mise en place de la Milice Babariste à l'échelle nationale. De nombreux éléphants, revanchards à l'égard des oppresseurs rhinocéros, affluèrent aux bureaux de recrutement. Dès 1931, le général eu suffisamment d'hommes sous ses ordres pour organiser des bagarres de rues contre les rhinocéros communistes. En 1933, il planifia l'aspect militaire du coup d'Etat qui permit à Babar d'accéder au rang de Chancelier, puis de Roi d'Elephantie.

Suite au couronnement de Babar, il fut nommé Premier Ministre et placé à la tête de toutes les armées. Il mit alors tout son énergie dans un ambitieux programme de réarmement et de réorganisation divisionnaire, afin de ne pas réitérer les erreurs de la Première Guerre Animale.

Il est depuis considéré comme le numéro 2 du régime babariste, et reste le conseiller préféré du souverain-dictateur.

[modifier] Seconde Guerre Animale

Rhino.jpg

Les troupes de Rataxes en déroute

Depuis longtemps, l'URSS (Union des Rhinocéros Socialistes et Soviétiques) voyait d'un très mauvais oeil le retour de la monarchie en Elephantie. Mais perturbée par des crises internes, elle ne prit jamais le temps d'intervenir militairement.

Pendant ce temps, la politique Babariste préparait le pays à la guerre. Cornélius était chargé de la mise en place du plan qui permettrait de mettre en déroute les armées rhinocérosses. Contre toute attente, il opta pour une tactique de recul, dont le principe se basait sur l'idée de laisser pénétrer profondément l'ennemie sur le territoire Éléphant, afin ensuite de le prendre en tenaille (une sorte d'inversion de ce qu'avait vécu Cornélius pendant la première guerre animale, en quelque sorte). Le plan fut contesté par de nombreux généraux, mais Babar avait confiance en son vieil ami et trancha en sa faveur.

En 1941, Babar estima que le pays était prêt, et provoqua l'URSS en s'attaquant à la république des ânes. Rataxes répliqua immédiatement, et tomba dans l'immense piège que lui tendit Cornélius. Les armées rhinocérosse parvinrent jusqu'à Célesteville, mais furent encerclées puis anéanties, avec le concours de mercenaires Crocodiles.

Pour la peine, Cornelius reçu des mains même de Babar la Fleur de Fer première classe avec Défenses, Feuilles de Bananier et Diamants.

[modifier] Aujourd'hui

Cornelius.jpg

il nous fait froidement penser aux clones

Le Général Cornélius est toujours à la tête de l'Armée des Elephants, de la Milice Babariste et occupe encore la fonction de Premier Ministre. Malgré les accusations de crimes de guerre qui pèsent sur sa tête, il n'a aucune raison de s'inquiéter car il est un pilier du régime et qu'aucun être humain n'osera pénétrer dans son domaine pour le traduire devant la justice internationale.

Voilà un éléphant qui a réussi ! Beaucoup devraient prendre exemple sur lui, plutôt qu'a se laisser guider par leurs pulsion immorales !

Qu'avez-vous pensé de l'article "Cornelius" ?
 
24
 
4
 
1
 
1
 
2
 
0
 

Ce sondage a été créé le septembre 22, 2011 20:37 et 32 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia