Cormeilles-en-Parisis

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

"Nan mais on passe pas par la gare de Cormeilles, c'est le ghetto, y'a des racailles là bas" Des gamins qui ne connaissent pas la ville et ont... trop fumé


"Vas y, mon tiékar c'est la cité rose" Un mec qui fait bien rigoler les gens qui connaissent Cormeilles

[modifier] Géographie

Cormeilles-en-Parisis est un patelin du Val-d'Oise d'environ 20 000 habitants. Perdu au beau milieu d'Argenteuil, Sanois, La Frette sur seine, Montigny-les-Cormeilles, Sartrouville et Franconville, ce patelin a pour particularité de faire partie du filet de villes de riches (Cormeilles, La Frette, Herblay) au milieu des villes ghettos du neuf cinq. La ville est divisée en deux : Le nord (Village, noyer, Val d'or) et le sud (Champs guillaume, Alsace Lorraine, Bois rochefort). Ces deux parties de la ville forment presque des villes à part.

[modifier] Sociologie

Cormeilles-en-parisis est une ville dont le niveau de vie moyen est du style "Grosse baraque piscine dans le jardin". Ville déclarée la plus inintéressante de la banlieue parisienne, elle regroupe plusieurs catégories de population qui se retrouvent plus fréquament dans certains quartiers que dans d'autres :

- Le portugais riche (Noyer de l'image).

- Le portugais pauvre (Village).

- L' Argenteuilais embourgeoisé (Noyer de l'image, champs guillaumes).

- Le rupin (Val d'or)

- Le paysan (Village, Noyer de l'image)

- Le bobo (Village)

- Le raciste (Champs guillaumes)

- Les "prototypes de cité" qui viennent d'une mini résidence HLM (Clos compan, Carrière, Cité rose)

- Les jeunes bourgeois qui se prennent pour des racailles (Partout)

Il existe d'autres genres de riches mais il y en a trop en fait.


[modifier] Quartiers

Cormeilles est composé de sept quartiers :

[modifier] Au nord

Le village (Ter ter) : Le village est le ghetto cormeillais. En effet, il a pour particularité d'inclure trois résidences HLM (Résidence du parc, Clos compan, Clos moustier), contrairement aux autres quartiers qui, en général, n'en contiennent qu'une ou deux. De plus, nombreuses sont les chevilles cassées dans la rue principale qui date d'il y a longtemps et qui est toute défoncée.

Le noyer de l'image : En raison de son passé ouvrier et de sa proximité avec Argenteuil, ce quartier bourgeois a pour particularité d'être peuplé de maghrébins riches pensant habiter dans "une cité". Ne contenant en fait que deux minuscules HLM, le noyer de l'image n'est pas assez "chaud" selon l'ilustre sociologue ghetto95.

Le Val d'or : Le Val d'or est un ghetto de riches dans le ghetto de riches. Peuplé de médecins, de bourgeois, de nobles et... de profs d'école primaire. Les professeurs des écoles ayant un salaire alligné à celui de l'esclave chinois, des économistes se sont demandé "Comment ces profs ont réussi à se fournir cette putain de baraque dans un quartier huppé ?". Les économistes en ont déduit que pour être prof et vivre au Val d'or, il fallait être grossiste d'un réseau de drogue pour faire complément au salaire.

La gare : La gare c'est comme le val d'or en plus riche et sans enseignants. Soit disant "centre de la ville", ce quartier est aussi paûmé et innutile que les autres.

[modifier] Au sud

Champs Guillaume

Quartier innutile et moche construit dans les années 1970, c'est le "vieux nouveau quartier". Il ne contient que des pavillons beige se ressemblant tous, il est difficile d'en dire plus.

Bois Rochefort

En construction, mais vu le nom de merde ca promet.

Alsace Lorraine

Alsace Lorraine, attention, y'a la "cité rose" ghetto sa mère... OU PAS. Malgré la mythologie cormeillaise, qui réussit même à faire dire à un Argenteuilais "Wesh, à Cormeilles, y'a qu'une cité, c'est la cité rose", est totalement fausse. La cité rose n'est pas un ghetto sa mère, bien qu'elle soit la seule comptabilisée par l'illustre "ghetto95", c'est une cité de tapettes comme les autres. Sinon, Alsace Lorraine est un quartier pavillonaire bourgeois habituel.

[modifier] Insécurité

Cormeilles est une ville connue pour de nombreux actes de délinquance commis par des gosses de riches issus du collège privé qui se prennent pour des racailles parce qu'ils ont un scooter. Ce gang qui se fait appeler "Bande de ptipédés" par la population locale fait des rodéos près de la piscine, des tags au blanco sur les arrets de bus et ses membres consomment du canabis dèrière les arbres. En raison de cette forte délinquance, le maire a augmenté les effectifs de police et a rajouté des tonnes de caméras de surveillance.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia