Comment vivre avec une blonde en toute sécurité ?

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Blonde.jpg

Et oui, c'est beau, mais c'est con.

Plus qu'un cliché, une réalité. Ce n'est pas facile de vivre avec une personne à la chevelure décolorée (génétiquement ou avec du peroxyde d'hydrogène là n'est pas la question, seul importe le concept). C'est même dangereux. Soyons objectifs. C'est clairement suicidaire si l'on n'a pas été initié à leur culture et leur mode de pensée au préalable. Oui, le mot penser peut s'appliquer à ces êtres qui, tout comme le bulot ou une vache du Larzac, se demandent parfois qui de la poule ou de l'œuf est apparu le premier. Une étude récente du CNRS semblerait montrer que leur cerveau, essentiellement programmé pour brouter, se plonge immédiatement dans un état de coma pour éviter tout incendie au niveau de leurs neurones lors de tels questionnements. Ceci expliquerait pourquoi, au fil des générations, les blondes (et autres mollusques) aient appris à réfléchir uniquement en cas de danger immédiat (l'association "voiture/vitesse/feu rouge" déclenche par exemple un cri aigu et des mouvements convulsifs des bras autour de la tête. Des tentatives sont en cours pour essayer d'intégrer la commande "Appuyer sur la pédale de frein", les premiers résultats sont plutôt décourageants).

Ayant rarement de voiture au milieu du salon, et encore plus rarement de feu rouge devant un carrefour très fréquenté dans le couloir, concentrons-nous sur leur mode de vie en intérieur, les dangers que cela représente et comment les éviter simplement.

[modifier] Ça n'arrive pas qu'aux autres

[modifier] Principes de base de la pensée blonde

[modifier] Survivre avant tout

La peroxydée a une idée fixe : rester en vie. Même si les moyens qu'elle met en œuvre pour y arriver ne sont, raisonnablement et logiquement parlant, jamais les plus appropriés, elle met une hargne infinie dans ce qu'elle entreprend. L'expérience dite de "La privation du plat de spaghettis bolognaise" a coûté la vie à plusieurs chercheurs. Nous ne remercierons jamais assez leur courage. Dans un milieu plus familier, des précautions sont donc à prendre pour éviter ce genre de situations, nous y reviendrons.

[modifier] Pas-être et paraître

Si les déficientes en mélanine capillaire n'ont vraisemblablement pas la notion d'être, ou tout du moins pas celle au sens où on l'entend ("Je pense donc je suis"), elles ont parfaitement conscience qu'elles peuvent être vues par les autres humains. Ceci peut sembler paradoxal mais s'explique simplement. Elles savent qu'elles ont une existence matérielle (Test du miroir) mais la dissocient totalement de leurs (rares) pensées. "C'est pas moi" est leur phrase favorite. Encore une fois ce "moi" dont elles parlent ne représente rien pour elles, elles le copient sur leurs semblables pour passer inaperçues, ou tout du moins essayent-elles. Des cas rares mais de plus en plus fréquents de blondes se teignant en brunes ou, et c'est encore inexpliqué, en rousses ont été rapportés et semblent montrer que leur capacité de mimétisme est exceptionnelle (rapportée à leur QI). Ainsi si leur conscience n'a pas d'existence propre, leur apparence est en revanche une priorité pour elles (Test combiné "Miroir/Fond de teint"). Gardez cela en tête.

[modifier] Interactions avec leur environnement

C'est prouvé, ce qui se trouve (parfois) sous une touffe blonde comprend ce qu'il entend, ce qu'il voit, ce qu'il sent, ce qu'il touche et est capable de répondre, de manière plus ou moins cohérente suivant le sujet. Une particularité des blondes est leur capacité à s'émerveiller bruyamment de tout, et même plusieurs fois de la même chose parfois au cours d'une même journée. Ainsi sont-elles étonnées chaque matin de voir le soleil se lever (« Mais où vont-ils en chercher autant ? » se demandent-elles, avant de se ressaisir et d'arrêter de réfléchir, sentant le coma venir). Cet émerveillement permanent découle de leur faible capacité de mémorisation, évaluée à la liste des composants de leur mascara favori (elles ne la comprennent pas bien entendu, elles la retiennent voilà tout et les raisons n'en sont pas encore connues). En clair, elles ne sont pas bêtes, seulement inadaptées, mais elles y travaillent et un jour peut-être elles sauront allumer la télé sans court-circuiter le réseau électrique national.

[modifier] "J'ai une blonde chez moi"

Pas de panique, un guide pratique intitulé "Rester en vie chez soi malgré sa blondeur" a été récemment élaboré. En voici l'essentiel. Pour rendre sa lecture plus simple, il est découpé suivant les pièces d'une maison et les dangers que chacune représente. Un guide "Rester en vie dehors malgré sa blondeur" est en cours d'écriture, mais sachez que dehors il est toujours plus simple de s'éloigner de la personne en question (en supposant que vous ayez envie d'aller à l'extérieur avec elle), la largeur d'une rue étant généralement supérieure à celle de votre cuisine (si ce n'est pas votre cas, nous n'avons pas les mêmes valeurs...). L'éloignement étant aujourd'hui la seule solution miracle.

[modifier] "Elle est dans la cuisine"

Premier conseil : gardez la tête froide. Une jaune capillaire ne veut pas votre mort du moment qu'elle ne se sent pas agressée. Éloignez-la délicatement des plaques, du réfrigérateur, du micro-ondes, du placard à vaisselle, du four, du couteau à beurre. En bref de tout ce qui est électrique, fragile, coupant ou qui possède une lumière extérieure susceptible de capter son attention. Posez-la gentiment sur une chaise et si elle est docile, autorisez-lui de jouer avec le robinet mais coupez l'eau chaude avant. Seule exception, si elle désire faire la vaisselle, laissez-la faire elle est programmée pour ça (Test de l'éponge). Si en revanche elle exprime le désir de cuisiner, surveillez-la de près. On ne sait jamais... Souvenez-vous : on n'enlève jamais la nourriture à une blonde !

«  Y'en a qu'ont essayé... ils ont eu des problèmes ! »
~ Chevallier et Laspalès

[modifier] "Elle est dans la salle de bain"

Seule pièce où vous pouvez avoir l'esprit tranquille. La salle de bain est son domaine de prédilection, son repaire, son antre, son QG, son territoire qu'elle garde jalousement. Les seuls dangers qu'elle court sont un coup de crayon mal placé, la brosse du mascara qui ripe dans son œil, une brûlure au fer à friser ou une rupture d'ongle. Attention ! Dans ce dernier cas le sujet peut devenir très irritable (Test du tableau noir), et ce pendant quelques heures voire jours. Une visite d'urgence en manucure résout le problème très rapidement. Les décolorées du crâne sont immunisées naturellement contre la plupart des produits de beauté qu'elles utilisent donc ne vous inquiétez pas si vous la voyez les lèvres sur le goulot du flacon de son vernis à ongles préféré, elle ne risque rien. Le temps de passage du sujet en salle de bain peut varier de 1 à 12 heures, suivant si vous avez prévu d'aller laver votre voiture à deux ou de vous rendre à un mariage. Vérifiez tout de même de temps en temps qu'elle est toujours en vie en lui demandant régulièrement si elle est prête (Test du "J'en ai plus pour longtemps chéri").

[modifier] "Elle est dans le salon"

Là encore, éloignez tout objet électrique.

  • Expliquez lui doucement comment se servir du canapé.
  • Évitez tout contact visuel entre elle et la télécommande de la télé (souvenez-vous qu'un coma est vite arrivé chez le sujet).
  • Si vous avez des plantes décoratives, elle devrait les contempler avec admiration pendant des heures, sinon mettez-les hors de sa portée.
  • Si vous avez des animaux (valable dans les autres pièces de la maison), séparez-vous en, pour vous, pour eux, pour elle. (Test du couteau et du canari)

[modifier] "Elle est dans la chambre"

Censée être un lieu de repos et de paix, votre blonde à temps plein peut vite vous faire de grosses frayeurs si vous n'êtes pas vigilants.

  • Apprenez-lui à s'allonger sur le lit (Test combiné "Sommier à ressorts/Plafond").
  • N'essayez pas de lui faire comprendre la différence entre un oreiller, une peluche, vos vêtements et le linge de maison, risque de coma.

[modifier] "Elle est aux toilettes"

Profitez-en pour souffler une minute, elle va bientôt en revenir.

[modifier] "Elle a perdu la tête !"

HA HA HA ! La bonne blague ! Soyons sérieux voulez-vous ! Une blonde ne perd pas la tête, elle revient à l'état sauvage. Si cela vous arrivait (et c'est déjà arrivé), sachez tout d'abord que cet état est passager et réversible. Voici comment gérer ses "épisodes".

Tout d'abord déceler la cause de sa fureur : manque de nourriture, manque de maquillage, manque de potins, trop de lecture... essayez de comprendre d'où vient le problème et apportez une solution rapide : servez-lui un bon plat de lasagnes (ramassez celui qui est par-terre si elle l'a fait tomber), emmenez-la faire les boutiques (attention technique dangereuse), invitez d'autres peroxydées chez vous (seulement si vous êtes de nature suicidaire) en clair RÉAGISSEZ !

Si toutefois sa colère ne se calmait pas, n'hésitez pas à employer la manière forte. La technique la plus efficace semble être de la plaquer violemment au sol (n'hésitez pas à prendre de l'élan) et d'immédiatement lui appuyer sur les tempes. S'ensuit une baisse de tension et un profond sommeil qui dure plusieurs heures. Vérifiez régulièrement qu'elle respire et prenez un peu de bon temps.

[modifier] Cas extrême : "Elle est sur mon ordinateur !"

Extrêmement rare. Deux solutions se présentent :

  • Vous tenez plus à votre blonde : débranchez votre ordinateur discrètement. Jetez vous alors sur le sujet et employez la technique décrite ci-dessus pour calmer sa fureur. Votre ordinateur a toutes les chances d'y rester malheureusement.
  • Vous tenez plus à votre ordinateur : achetez-vous une batte de base-ball et rappelez-vous que le sang tache.

[modifier] Aidez la communauté scientifique

Si votre accro à l'eau oxygénée présente des caractéristiques étranges :

  • QI à deux chiffres
  • Intérêt pour les émissions à caractère informatif
  • Discussions intellectuelles
  • Capacité à démarrer une voiture, la conduire et la ramener en état
  • Pas d'épisode de fureur
  • Langage élaboré
  • ...

Contactez le laboratoire de recherche le plus proche, son cas les intéresse. Pour que la science avance, pour un monde plus sûr, pour qu'un jour elles soient comme tout le monde. Pour elles, merci.

Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans le domaine de la zoologie, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : autre guides


Comment combattre le complot des fourmis ?  •  Comment faire miauler un chien  •  Comment noyer Lassie, chien fidèle  •  Comment noyer un chat  •  Comment se débarrasser d'un essaim de criquets  •  Comment se faire passer pour un chien  •  Comment survivre avec un hamster intellectuellement supérieur  •  Comment tuer deux pierres avec un oiseau  •  Comment tuer le hamster de ses enfants  •  Comment tuer son premier cochon  •  Guide des chants d'oiseaux


Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne

Qu'avez-vous pensé de l'article "Comment vivre avec une blonde en toute sécurité?" ?
 
77
 
179
 
43
 
16
 
12
 
28
 

Ce sondage a été créé le février 24, 2009 03:34 et 355 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia