Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

« Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne ? » Cette question, chaque homme se la pose un jour où, guidé par une effroyable inconscience, il décide de se lancer dans une épopée digne des récits d’Homère, par exemple en s’asseyant sur le porche de sa maison.

Sur l’instant, « la vie est belle », se dit-il. « Je suis là, tranquille peinard avec mon coupe-ongle et j’ai même prévu un petit sandwich aux rillettes si un petit creux me harcèle en pleine exécution de ce fastidieux travail manuel. » « La vie est belle », se répète-t-il, oubliant au passage qu’il se l’était déjà dit juste avant (ndlr : au début de ce paragraphe). « Si après ça elle me répète encore que je suis un bricolo du dimanche, je n’y comprendrai plus rien, et me vengerai en lui flambant le brushing avec mon briquet et du rhum putain. Voilà, fait grave chier. » Il faisait référence à sa femme, là.

Mais soudain, l’HORREUR survient.

Le caniche des voisins, que nous appellerons Kiki dans notre histoire car c’est très crédible comme nom de caniche, vient de se pointer avec sa sale gueule de con. L’homme remarque instantanément qu’il n’est pas d’humeur débilo-badine comme à son habitude. Non. Il a l’air taciturne.

C’est l’angoisse !

CCOC01

« Kesta ? Kesta ? Ta un problème ? Tu veu qu’on se bas c’est ça ? », semble-t-il vouloir dire. Ce n’est guère rassurant.

Présentation du caniche d’aspect taciturne standard

Bien sûr ! Comment ne pas se sentir faible et vulnérable face à un animal féroce, qui plus est de mauvaise humeur. Sa démarche est lourde, trainante, et il jette régulièrement des regards noirs à droite à gauche, certainement en quête d’une âme innocente à tourmenter.

Il a été victime, ou a du moins subi un toilettage « en lion » et cherche manifestement à se venger sur quelqu’un de cet attentat à l’esthétique sur son physique déjà pas bien avantageux. Pas de chance pour l’homme de notre histoire, quand on sait que le lion est le roi des animaux et un des plus dangereux prédateurs existant. Car même sur un cabot à l’aboiement encore plus aigu qu’un hurlement de jockey qui glisse en s’entrainant sur un tréteau et s’aplatit les attributs, ça demeure intimidant.

CCOC02

Exemple de toilettage en lion : « Bonjour, je m’appelle Kiki et je suis fan de Boney M. »

Là, on en est au moment où le lecteur se dit plus ou moins « ouais, c’est bon, c’est qu’un caniche quoi lol on s’en bat l’écuelle » (en réalité il dit « les couilles », mais ce texte a vocation à être grand-public). MAIS NON ! Stupide dégénéré mollusque Jean-Pierre Papin sans cervelle ! Il s’agit d’un caniche d’aspect taciturne. Quand on sait à quel point ces bestioles de malheur peuvent se montrer fourbes, par exemple lorsqu’elles vous pincent super fort les mollets avec les crocs alors que vous vouliez juste faire un petit coucou et que vous vous mettez à pleurer devant la fille de vos rêves et qu’à cause de ça elle se moque de vous et vous êtes obligés de mettre un pansement avec des dessins de nounours dessus et que du coup vous êtes décrété célibataire à vie donc vous VOUS MASTURBEZ AVEC UN SOPALIN ET DES DVD COMME LE PUCEAU MOITIÉ-TARÉ D’AMERICAN PIE ! OH LES PETITES PUTES DE CLEBS ! Je vous jure sérieux si j’en avais un sous la main là, de ces petits chiens réputés si innocents et mignons, je l’aurais trop défracté sa mère.

Bref, tout ça pour dire que Kiki (c’est le nom du chien je rappelle, je ne vois pas ce qu’un pénis viendrait faire dans cette histoire bon dieu) sera à n’en pas douter un redoutable adversaire pour notre homme, même si pour l’heure le duel reste avant tout psychologique : il est toisé avec mépris, un peu comme un provincial prononçant « Excusez-moi, mais... » à Paris, par le canin royal. Celui-ci tient manifestement à faire durer cet insoutenable moment puisque ses pupilles demeurent fixe, il ne cille pas. Et quand bien même son regard semble aussi vide qu’un estomac de Somalien, on peut être certain que ce sous ce petit crâne aux oreilles coiffées afro règne une forme d’intelligence supérieure. Une intelligence maléfique.

Petite pause. Regardons ce que Wikipedia raconte à ce sujet :

Les caniches peuvent se montrer extrêmement agressifs et, comme ils possédent une dentition impressionnante compte tenu de leur taille (ou catégorie de chien), ils peuvent donc se révéler dangereux. (wikipedia)
CCOC03

Un caniche selon wikipedia.

Leur éducation se doit d'être cohérente, et toute commande bien exécutée récompensée par un geste affectueux ou une louange. (wikipedia)
CCOC04

Un caniche selon wikipedia.

Ouais bon, c’est de la grosse merde sans grand rapport avec notre sujet. Continuons.

Pour finir, vous connaissez probablement le film « Chucky », où une poupée toute pourrie se met à assassiner brutalement tous les gens qu’elle croise et veut en particulier un jeune garçon innocent : Billy ou Andy je sais plus, bref un nom du genre qui fleure bon le rodéo et l’homosexualité rutilante. Dans cette histoire, la minuscule poupée parviendra tout de même à trucider bon nombre d’adultes pourtant beaucoup plus grands qu’elle, grâce à son intelligence maléfique (et à un couteau). C’est très grave. Ok, bon en théorie, j’avais commencé ce paragraphe pour faire une analogie pleine d’à-propos entre cette anecdote cinématographique et l’histoire qui nous intéresse, et plus précisément entre le caniche et cette poupée. Mais en fait c’est de la merde : la poupée n’était pas aussi poilue, et en plus elle parlait français. Ce n’est évidemment pas le cas du caniche.

CCOC05

Chucky toiletté en lion. On voit nettement la différence avec un caniche, rien qu’avec les babines et tout.

Les raisons de se couper les ongles des pieds

Pas besoin d’épiloguer trois heures là-dessus, vous vous doutez très bien qu’il s’agit principalement de considérations esthétiques, domaine dans lequel des griffes allongées à vos pieds rabougris façon « serres d’aigle royal ou de buse » sont proscrites, voire mal vues. En même temps, cela reste relativement compréhensible, puisqu’il n’y a que peu de chances que vous vouliez vous aggriper en restant accroupi sur une branche d’arbre, afin de bondir éventuellement sur un lapin ou une belette qui passe dans le but de le chopper avec vos panards pour le bouffer. Enfin, je ne présume en rien de votre santé mentale ou de vos habitudes nutritionnelles, mais les pratiques de ce genre sont assez peu répandues. Je veux dire : assez peu répandues chez les humains.

De même, certains scientifiques probablement payés pour cela ont découvert qu’avec des ongles de pieds dépassant le centimètre, il devenait, je cite « plus difficile d’enfiler des chaussures ». Dans leur étude de 600 pages qui sont pour la plupart remplies uniquement de tâches de café, ils précisent même que sur la centaine de sujets testés, une grande majorité a été contrainte de prendre une pointure au-dessus de leur taille habituelle. Édifiant.

CCOC06

Et là vous vous dites : « Pratique pour escalader un poteau téléphonique ou se gratter l’arrière des cuisses sans les mains !  » Eh oui mais non.

Ainsi, dans la vie de tous les jours, celle où vous surveillez constamment la cuvette quand vous allez assis aux toilettes de peur qu’un serpent vienne vous croquer le cul, des ongles de pieds excessivement longs sont un véritable handicap : combien de chaussettes trouées dès leur première utilisation faudra-t-il remplacer ? Combien de points de suture seront posés sur vos enfants sous prétexte d’« un petit coup de pied au cul de rien du tout lol dsl j’étais en sandalette regardez » ? Combien d’amputations de la jambe entière à cause d’un ongle incarné ? Combien d’escaliers montés à reculons ? Combien de levrettes avortées ? Combien ? Hein ? Comme vous le constatez, ne pas se les couper est véritablement une prise de risque maximale. Inconsciente, même.

1fleyur0608
1fleyur0608

Une anecdote incroyable :

Sclupthermes
Sclupthermes


Gail Deevers, athlète américaine double championne olympique, était très célèbre pour arborer des ongles démesurément longs.

Mais c’était les ongles des mains.

CCOC07

C’était les ongles des mains. Ils sont démesurément longs comme on peut le constater.

Aucun rapport donc. Désolé, allez ciao à la prochaine.

FIN


C’était très intéressant. Et instructif. Oui, très. La suite.

« Aaaaaaaaaaaaah, je suis le redoutable champignon de la piscine, et je me gliiiiiiisse sous vos ongles. » Après je m’en souviens plus tellement, mais genre il y fait plein d’enfants, et l’inéluctable constat tombe : c’est grave dégueulasse. L’ongle devient tout jaune pâle-fromage comme Kim-Jong-Il face à une urne, ce qui fait ressembler le pied témoin à un moignon trempé dans du lait caillé. Vous vous rappelez de cette publicité ? La logique télévisuelle faisant bien les choses, elle passait aux heures de repas pour un impact psychologique maximal (par « impact psychologique » j’entends bien entendu « pour que les gens se vomissent par torrents dessus »). Bref, tout ça pour dire que si vous laissez pousser vos ongles, les chances de voir une telle horreur seront décuplées. Mettez-vous à la place de la mycose : préfèreriez-vous vous établir dans un petit ongle exigu coupé au ras, ou bien dans une immense villa ongulaire avec un grand jardin pour les enfants et tutti cuanti ?

CCOC08

« Youhou les copains ! Je suis l’effroyable mycose et je viens vous onguler ! » : vous risquez également d’entendre cette phrase lors de soirées gays.

Dernier point, et non des moindres, vous risquez une indigestion et des ulcères en vous rongeant les ongles des pieds. Quel danger !

Les options

Mais revenons à notre histoire. L’homme est toujours observé par l’effroyable cabot, et se demande comment il pourrait se sortir indemne d’une telle situation périlleuse. Désespéré, il sort son smartphone et cherche « Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne » sur Google. Bien lui en prend puisqu’il tombe alors sur cet article aussi détaillé que génial, même si ce qu’il a lu jusqu’ici n’était pas spécialement de nature à le rassurer. Mais on va quand même faire une partie légèrement constructive, histoire de.

Place donc aux solutions possibles :

Le Blitzkrieg

Confiant grâce à l’ascendant moral qu’il a immédiatement pris, Kiki se complait dans cette situation d’attente interminable et la fait durer, à l’instar des Alsaciens bien au chaud dans leur ligne Maginot à l’époque. Pour un peu, il remuerait presque la queue. L’homme, nous l’avons vu, est extrêmement préoccupé et angoissé, et ne remue pas du tout la queue. Il doit absolument agir, et vite !

Témoignage :
« Je me levai soudainement, et me mis à courir comme un dératé. Pas pour fuir, non, non. Le caniche aurait tôt fait de me rattraper, et je risquerais à tout moment de choir à cause de mes ongles de pieds excessivement longs. Non, non, disais-je. Je fonçais vers l’animal à pleine vitesse en hurlant AAAAAAAH, les cheveux aux vents, la bave aux lèvres et la pèche aux moules, caressant l’espoir de lui foutre un énoooorme shoot dans le cul et qu’il atterrisse trente mètres plus loin en piaillant, ce minuscule enculé. »

CCOC09

Explication du schéma : à gauche (petit, blanc et rond) le chien, à droite vous.

Avantages d’une telle technique :

  • Durant un laps de temps très court, ce procédé permet d’être sûr qu’aucun de vos voisins ne vous voie, et ne vous prenne pour un psychopathe zoophobe. Tout juste remarqueront-ils que leur chien rentre chez eux en boitant bas de l’arrière-train, et penseront qu’« il est encore allé chier dans ce buisson d’orties, sacré lui lol » ;
  • La course est une activité très bonne pour la santé (source : mangerbouger.fr & Marco Pantani).

Inconvénients :

  • Vous n’avez pas encore coupé vos ongles, il est donc probable que le chien puisse rester accroché voire planté à votre pied, et qu’il décide d’engager derechef un combat aussi violent qu’inégal ;
  • Si vous n’êtes pas habitué à sprinter ou que le chien est loin, vous risquez d’arriver essoufflé voire de vous évanouir en chemin : ce n’est pas conseillé. C’est même déconseillé.

Mener une intifada

Autre forme de lutte contre un ennemi à cheveux bouclés autour des oreilles, l’intifada signifiant littéralement « soulèvement » consiste comme son nom l’indique de soulever des cailloux. Pour les lancer.

Témoignage :
« Totalement effrayé, mais bien plus répugné à l’idée de balancer mon sandwich aux rillettes sur le chien, je décidai de me rabattre sur une autre arme de jet. Pas le coupe-ongles évidemment, sinon j’aurai l’air con après à tenter de me les couper par pliages successifs... Je pris donc un gros caillou qui trainait paisiblement par là et le lançai de toutes mes forces vers le dénommé Kiki, en direction de sa tronche de piaf. Je cassai alors la vitre de ma propre voiture. Pas de chance. Ressaisis-toi mon vieux, me dis-je. Il restait en effet de nombreux autres cailloux. »

CCOC10

« Enculé de cabot qui gâche mon plaisir orgasmique à voir mes ongles de pieds coupés ! Je vais te marrave ! » Soyez vindicatif.

Avantages :

  • Vive l’écologie ! Ce moyen de lutte est parfaitement biodégradable, enfin honnêtement je n’en sais rien mais un caillou ne pollue pas je pense. De plus, le chien n’est pas une espèce protégée contrairement au loup et à l’ours donc vous pouvez le pulvériser sans souci à l’instar du loup et de l’ours ;
  • Le lancer de poids est une activité très bonne pour la santé (source : mangerbouger.fr & Marco Pantani lol).

Inconvénients :

  • Il s’agit d’une méthode requiérant force et précision, ce qui n’est pas exactement votre profil si l’on s’en réfère aux brindilles rachitiques de cerisier malade qui vous servent de bras. Sans compter qu’avec votre myopie digne d’un caméléon surveillant deux mouches, viser n’est pas évident ;
  • Caillou prend un « x » au pluriel comme chou, hibou, bijou, pou, joujou et genou. C’est trop chiant, putain fait chier voilà ça y est j’ai les nerfs.

Parlementer

Aussi bien dans les films que dans les émissions de Julien Courbet, lorsque surviennent de telles situations, les forces de l’ordre font appel à un médiateur, une personne chargée de régler à l’amiable les conflits envenimés. Seul, il vous faudra persuader le chien de vos sentiments amicaux. Le chien, réputé comme étant le meilleur ami de l’homme chez de grands penseurs tel Frédéric Nihous, saura être réceptif à vos arguments. En plus, vous avez de la nourriture (un point sensible).

Témoignage :
« Hein ? Pas question de sacrifier mes rillettes Bordeaux Chesnel pour ce connard. C’est niet. S’il veut bouffer, il n’à qu’à se lécher la bite comme d’habitude ça lui fera un sorbet. Oh mon dieu, il me regarde ! Oh, le gentil toutou à sa maman ! Qu’est-ce qu’il est mignon ce petit toutou ! Trop mignounou. Allez, va-t-en sur cette route pavée d’amour. Non ne viens pas ! Va-t-en S’IL TE PLAIT ! Fais ça, on sera copains. ;) »

CCOC11

Les meilleurs dresseurs arrivent à force de paroles à faire sauter leur chien à travers un pneu. C’est génial ! Non en vrai, ça n’a aucun intérêt. Un pneu bleu c'est fort peu crédible qui plus est, quelle bande de cons.

Avantages :

  • Toutes les techniques diplomatiques que vous emploierez vous seront certainement utiles à d’autres moments, par exemple pour résoudre le conflit israélo-palestinien (c’est bien payé en plus, je pense) ;
  • « Parlementer, c’est bien. » (source : assemblee-nationale.fr & Marco Pantani MDR)

Inconvénients :

  • Il est possible, voire probable, que le caniche n’entende pas bien ce que vous lui dites, à cause de ses oreilles tombantes qui recouvrent son pavillon auditif ;
  • En plus les caniches ne parlent pas français eh oui c’est con hein mon pote.

La séduction

Plus difficile, la séduction. Votre but sera principalement d’attirer sexuellement l’opposant canin, lui donner envie de vous, de vous faire passer à la casserole, bref, de vous arracher le fion avec sa teub. Pour ce faire, ne vous inspirez surtout pas des grands séducteurs célèbres comme par exemple Dom Juan en arrivant avec DSK en choppant le quadrupède par les oreilles pour le sodomiser. L’effet serait contre-productif, et le danger décuplé. À vous.

Témoignage :
« Grossièrement grimé en caniche, je me sens totalement con. J’ai fait friser mes cheveux en les tortillant après les avoir humectés de bave, et j’ai enfoncé mon sandwich bien profond dans ma bouche, pour faire un museau... C’est pas super pratique pour aboyer, donc je me contente de grognements suggestifs. Enfin, suggestifs... j’en sais rien j’ai jamais dragué un clebs de ma vie bien sûr. Mais ça me parait sexy. Je me roule dans l’herbe en jappant, en lançant des œillades et en tirant ma langue façon petite catin soumise... J’espère quand même que Kiki va me prendre dans ses bras après, et me raconter sa journée. Oh, j’espère qu’il va tomber amoureux et ne pas me laisser tomber pour une pute de labrador, ce serait fabuleux ! Et qu’il me laisse son numéro avec son parfum, hummmm. Oh oui, mon chéri, prends-moi d’amour PAR LE CUL ! »

CCOC12

« Allez mon Kiki d’amour, toi au regard si ténébreux, toi qui fait battre mon petit cœur à tout rompre, toi dont le parfum m’enivre, viens me bouillave ! ;) »

Avantages :

  • Aucun, c’est trop crade sérieux ;
  • Ah si ! Vous êtes assuré, si un doute subsistait, que vous ne tomberez pas enceint(e) : le caniche a un mode de reproduction assez particulier qui consiste à frotter son zgueg contre votre jambe. Aucun risque donc (et Marco Pantani xD).

Inconvénients :

  • Si quelqu’un vous voit, vous risquez de finir au tribunal. Et gardez bien à l’esprit que prouver à un juge que le chien était consentant en vous inspirant des méthodes de Benjamin Brafman (c’est-à-dire en disant « oui, mais Kiki a l’habitude de ces choses-là ! Si vous l’aviez vu avec la yorkshire des Dupont... De plus, il est beige, comment lui faire confiance ? Vous me suivez ? Beige, genre Maghreb, Jérusalem et Youpala, si vous voyez ce que je veux insinuer subtilement ;) ;) »), eh bien ce n’est pas un argument valable ;
  • Si quelqu’un vous voit, il ne tutoie pas olala MDR quel boute-en-train.

Dénouement

Ça y est ! Le combat peut commencer !

À ma gauche, en poil beige, Kiki le taciturne dit « l’Éventreur », « le Boucher des Carpates », « le Mangeur d’orphelins trop mignons » !

À ma gauche, en bermuda kaki, l’homme dit « la victime », « le mec qui veut se couper les ongles des pieds tranquilou » !

C’est parti ! TOP.

Kiki a fait un pas en avant, puis deux... Oh, mais en fait il est en laisse ! La charmante voisine le promène. Tout ce pataquès pour rien, tout compte fait.

Allez, bisou. ;)


PtitMonkee Article cradopoulo ma kif kif maousse costo
Cet article a sa place au soleil du Top 10 des articles de 2011.
Chien pour les nuls
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique



Nul logo  Portail pour les nuls

Qu'avez-vous pensé de l'article "Comment se couper les ongles des pieds quand on est observé par un caniche d’aspect taciturne " ?
 
687
 
395
 

Ce sondage a été créé le août 1, 2011 09:40 et 1082 personnes ont déjà voté.


Bestof v1
Meilleurde
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
wikia