Comment rédiger un article du Best Of

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Rédiger un article du Best Of, ça me ferait mal au cul ! »
« Sacré Sacha, toujours le mot pour rire ! »

Qui d’entre nous ne s’est pas rendu sur le site de la Désencyclopédie, cliquant fébrilement sur la rubrique Best Of en priant pour y trouver un article signé de son nom ? Mais les portes du paradis ne s’ouvrent pas facilement, surtout quand on n’a pas les clés. Mais n’aies plus crainte, toi l’utilisateur lambda, toi l’auteur de génie injustement sous-estimé, toi le parangon de l’humour incompris… Grâce à ce guide, tu connaîtras bientôt l’extase de faire partie du gratin des contributeurs honorés. Les hommes t’envieront et les femmes seront à tes pieds (ou inversement si tu es une femme ou Dave).

Ce chemin qui mène à la gloire n’a que trois étapes mais elles ne sont pas triviales. Il te faudra éviter les pièges de la facilité, user de ruses et subterfuges machiavéliques et même parfois, être marrant. Mais si tu suis nos conseils, tu seras vite récompensé. Alors prends ton clavier, camarade, et en route vers les sommets.

Insérez ici une musique de John Williams (Ad lib)
Mj avant.jpg

Désencyclopédiste n'ayant pas d'article au Best Of

Donc comme je disais avant d’être interrompu par la musique, il y a trois étapes, surtout la troisième. Les deux premières concernent le choix du sujet proprement dit et la façon de le rédiger. Et oui, ça peut paraître étonnant à l’ère du copinage et du népotisme mais le contenu de l’article prétendant au Best Of a une importance non nulle. Nous donnerons donc quelques règles de base pour trouver, développer et rendre drôle pratiquement n’importe quel sujet.

MJ après.jpg

Le même utilisateur, après la nomination de son article au Best Of

Bien plus complexe, la troisième et dernière étape consiste à faire passer son texte du simple tout-venant au summum de la hiérarchie familièrement appelé le Best Of. Et là il n’y a qu’une seule façon d’y parvenir : apprendre à manipuler les utilisateurs connus sous le nom de « Utilisateurs avec un top 5 du moment ». Non ne fuyez pas, ne sortez pas les croix et les gousses d’ail, ce défi n’est pas impossible. Oui, certains qui ont essayé sont devenus clochards ou journalistes à Libé après avoir vainement tentée leur chance mais ils n’étaient pas bien armés. Ils ne les ont pas étudiés comme nous l’avons fait, pendant des années, de jour comme de nuit, pour apprendre leurs coutumes et appréhender leur façon de penser.

[modifier] Le sujet de l'article

« C'est quoi, un sujet ? »

Avant de pouvoir postuler à l’élection de son article au Best Of, il faut un article. On n’a rien sans rien comme disait ma grand-mère qui ne parlait que par lieux-communs. Heureusement, ce n’est pas si difficile que ça, d’autant que si vous manquez d’imagination, il existe quelques astuces pour vous aider

[modifier] Choisir un bon sujet et le traiter bien

Comme nous le verrons, le choix du sujet de l’article est important, mais pas capital. Nous allons toutefois vous indiquer les règles de base à respecter en fonction du type d’article que vous comptez rédiger, et ce sur deux exemples concrets et toujours appréciés, les biographies et les guides.

[modifier] Article de catégorie "Biographie"

La biographie doit avant tout concerner quelqu’un de connu dans l’ensemble de la francophonie. Certaines rumeurs persistantes font état qu’un nombre non négligeables d’utilisateurs avec un top 5 du moment seraient québécois voire pire. On rejettera d’emblée les biographies concernant des gens comme Pascal Obispo, Julien Dray, Cindy Sander ou Zinedine Zidane dont la réputation n’a pas franchi les frontières de l’Hexagone. De la même façon si vous êtes francophone mais non français, ne parlez pas de personnalités uniquement célèbres de part chez vous (en tant que français de souche et de tronc, il serait paradoxal que je donne ici des exemples).

Quebecois celebres.png

Des sujets de biographie à proscrire

Pour qu’une biographie soit drôle, elle doit évidemment être parodique. Mais attention à ne pas vous fourvoyer dans la caricature excessive. Ce sera beaucoup plus drôle s’il n’y a qu’un décalage subtil entre la fiction et la réalité. Par exemple, faire de Nostradamus un présentateur météo ou de Nicolas Sarkozy un président de la république, c’est amusant. Transformer Julien Dray en ballerine, c’est mal.

L’anachronisme est de bon ton seulement s’il apporte quelque chose. Par exemple transposer la vie de Jack Bauer à l’époque du Minitel et du télex ou Ben-Hur en plein Grand Prix de F1 peut avoir un certain cachet. Pour montrer votre envie de bien faire, n’hésitez surtout pas à couvrir l’ensemble de la vie du personnage choisi et évoquez, sans entrer dans les détails, son époque et ses relations avec sa mère. On peut être drôle et didactique.

[modifier] Article de catégorie "Le guide"

En parlant de didactisme, le Guide se pose là. En plus, en vous appuyant sur le cinquième amendement de la Constitution américaine, vous pouvez faire des guides sur tout ce que vous voulez. Prenez un titre commençant par « Guide de » ou « Comment + verbe à l’infinitif » et la moitié du travail est faite.

Mais attention, il faut veiller à ne pas être sentencieux en étalant sa science sur un sujet qu’on maîtrise parfaitement. Pour plus de drôlerie, il est même souhaitable de faire un guide sur un sujet qu’on ne connaît pas du tout, de nombreuses inexactitudes au départ involontaires pouvant au final engendrer des séquences particulièrement comiques. Pour ma part, je n’ai pas hésité de me lancer dans la rédaction d’un article intitulé « Comment rédiger un article du Best Of », comme si j’y connaissais quelque chose.

Si vous préférez opter pour un sujet connu de vous, ne surestimez pas vos lecteurs en prenant pour acquises des connaissances qui ne le sont pas forcément. N’oubliez pas que les lecteurs sont d’horizons très divers et n’ont pas tous le même bagage culturel. Ainsi si vous faites un guide sur la composition des atomes et l’existence ou non du Boson de Higgs, quelques rappels sur les bases de la mécanique quantique ne seront pas de trop, mais toujours dans la bonne humeur. On veut amuser le lecteur, on ne veut pas le perdre.

[modifier] Les sujets aléatoires

Il existe une foultitude d’autres catégories de sujets avec chacune leurs particularités. Mais si vous préférez aller au plus court, je vous conseille tout simplement de générer aléatoirement le titre de votre article. Prenez deux ou trois mots au hasard dans le dictionnaire ou l’annuaire (verbes, noms communs et noms propres, évitez les adjectifs et adverbes qui alourdissent le sujet) et ajoutez quelques déterminants et conjonctions adéquats et ça fait un sujet.

Exemples : déstructurer une galipette, La cueillette du scotch double-face, transhumances et parthénogénèse…

Le reste de l’article coulera de source même si je vous déconseille de persévérer dans l'aspect aléatoire du choix des mots pour le texte courant (ou alors pour le coup incluez également les adjectifs et les adverbes).

[modifier] Les sujets déclinés

Autre façon élégante de choisir un sujet assuré de gagner sa place au sommet de la pyramide, prenez-en un qui existe déjà dans le Best Of et modifiez un mot ou quelques lettres du titre. Avec un peu de chance, la confusion sera assez grande pour que vous passiez pour l’auteur du texte récompensé à l’origine.

Exemples : Conduire en Slovénie, Construire en Moldavie, Julien Dret, Comment mettre l’ananas aux cheveux bleus dans ton lit, Le temps retrouvé

N’oubliez pas de faire les copier-coller correspondants dans le texte principal de l’article et ni vu ni connu, direction Best Of.

[modifier] Le plagiat

Plagiat.jpg

Un célèbre plagiat qui fit scandale au siècle dernier

Puisque nous venons d’entrer de plain-pied dans le monde du plagiat, restons-y. Le plagiat est plus subtil que la copie décrite ci-dessus, mais bougrement efficace quand c’est bien fait. Se pose toutefois une question essentielle : Faut-il plagier ou pas ?

[modifier] Le pour du plagiat

Si le plagiat est bien fait, il ne faut surtout pas se gêner. Les règles à respecter pour faire un bon plagiat sont relativement simples et concernent uniquement le choix du texte.

On peut plagier :

  • un texte écrit dans une langue que personne ne connaît (Ztouynska Dest Krakovia de Waldemar Stablinsky)
  • un texte qui n’est pas disponible sur le Web (Ztouynska Dest Krakovia de Waldemar Stablinsky)
  • Un texte qui n’existe pas (Ztouynska Dest Krakovia de Waldemar Stablinsky)

[modifier] Le contre du plagiat

Si vous vous faites prendre, c’en est fini, il n’y a plus rien à faire. Votre réputation sera ruinée et il ne vous restera plus qu’à créer un nouveau compte utilisateur et tout recommencer (n’oubliez pas de débrancher et rebrancher votre modem pour que l’adresse IP fournie par votre prestataire Internet soit modifiée).

On ne peut pas plagier :

  • Des textes très drôles et très connus (Julien Dray)
  • Des textes très connus mais pas drôles (l’International, la bible, les tarifs Ile-de-France de la SNCF)
  • Des textes pas drôles et pas connus (Rapport de la Commission Attali pour la libération de la croissance française)

Astuce

Pour éviter d’être accusé de plagiat, commencer et finissez systématiquement vos articles par des guillemets, vous pourrez toujours vous défendre en insistant sur le fait que vous n’avez fait que citer un auteur réputé

[modifier] La rédaction de l'article

« Sans technique, le talent n’est qu’une sale manie »

Une fois le sujet choisi, il ne reste plus qu'à rédiger l'article correspondant. Il faut pour cela maîtriser la mise en page et le style. Nous finirons également par quelques conseils utiles.

[modifier] La mise en page

La mise en page, c’est l’écrin de votre article et il y a un ordre pour chaque chose et une chose pour chaque ordre.

Commencez toujours par une citation de Sacha Guitry. Personnage récurrent et donc forcément drôle de la Désencyclopédie, Sacha Guitry peut dire tout sur tout et est par conséquent le faire-valoir idéal pour démarrer un article.

[modifier] Comment inventer une citation de Sacha Guitry

Guitry.jpg

"Ca comment à bien faire, poil à l'ovaire" - Sacha Guitry

C’est là qu’est toute la beauté de la chose. Le nom même de Sacha Guitry suffit à provoquer l’hilarité générale de votre lecteur. Peu importe la citation proprement dite. Le plus simple pour créer votre citation de Sacha Guitry est de prendre tout ou partie du titre de votre article et d’y ajouter « ça me ferait mal au cul ». Le contraste entre la réputation d’érudit de l’auteur et la grivoiserie de la phrase fera son petit effet. Essayez avec différents titres du Best Of, vous serez convaincu.

[modifier] Une deuxième citation

Pour montrer votre bonne volonté et que vous n’allez pas au plus facile, il est tout de même souhaitable d’ajouter une seconde citation, qui n’est pas de Sacha Guitry cette fois. L’idéal est de choisir une personne qui n’a vraiment rien à voir avec le sujet mais qui est très connue. Il existe quelques valeurs sûres mais je ne vous ferai pas l’injure de les citer ici. Quant à la phrase, il faut qu’elle ait un rapport avec le sujet et qu’elle soit drôle mais je vous laisse chercher je vais pas tout faire non plus.

[modifier] L’introduction

Non je ne ferai pas de remarques graveleuses sur le titre de ce chapitre, on n’est pas là pour rigoler mais pour faire rigoler. L’introduction (dans ton cul) est capitale. La plupart des lecteurs, y compris et surtout les utilisateurs avec un top 5 du moment, s’arrêteront là, si tant est qu’ils aient même dépassé le stade de la citation de Sacha Guitry. Il faut donc placer le maximum d’humour dans l’introduction et ce dès la première phrase, quitte à sacrifier tout le reste (comme vous avez pu le constater, c’est totalement raté pour cet article).

Présentez votre sujet de manière succincte et légère mais en essayant de bien montrer que vous avez fait un travail sérieux qui mérite l’attention.

[modifier] Le plan

Faites un plan avant d’écrire, ou éventuellement après si c’est trop tard. Vous avez plein d’idées mais il faut les canaliser et le mieux pour cela est de diviser votre texte en plusieurs parties et sous-parties que vous pouvez remplir dans le désordre au gré de vos impulsions. Mais attention, un bon plan est un plan qui ne se voit pas. Tout doit couler de source à la lecture.

[modifier] Les illustrations

Sarkhadafi.jpg

Le subterfuge est trop gros

Dans son infinie sagesse, Dieu a créé le 5ème jour je crois, la possibilité d’insérer des photos, des images et des dessins dans un article. C’est un atout indéniable surtout quand on n’a pas grand-chose à dire sur un sujet mais qu’on a trouvé un gag amusant qu’on veut placer. Vous pouvez utiliser toutes sortes d’illustrations mais le plus intéressant reste la possibilité de faire des photomontages. Vous prenez deux photos ou plus, vous les collez l’une à l’autre dans Photoshop et le tour est joué, c’est drôle.

CoupePSG.jpg

Là on est limite science-fiction

Mais attention, comme le plagiat, le photomontage doit obéir à certaines règles. Garder une certaine mesure dans l’exagération et évitez les accolages totalement aberrants. Le non sens est agréable quand on le lit, mais pas quand on le voit. Voici ci-contre quelques exemples de photomontages ratés car basés sur une caricature trop grotesque de la réalité.


[modifier] Les enluminures

Boîtes, liens, caractères spéciaux, de nombreux outils sont là pour étayer votre prose d’éléments esthétiques. Usez-en sans en abuser comme dirait là aussi ma grand-mère avec son sens de l’à-propos. Un texte un peu long sera soulagé par la présence de petits cadres avec des trucs drôles dedans mais si vous en mettez trop, le flacon va prendre le pas sur l’ivresse. Ca veut rien dire mais c’est beau.

Question.png
Saviez-vous que...
Cette boîte ne sert que d’exemple

[modifier] Quel style d’écriture adopter ?

Paradoxalement, l’humour est un grand espace de liberté pour s’exprimer mais écrire drôle, c’est écrire en respectant des règles draconiennes de style, de syntaxe et de grammaire. Pour éviter de se perdre dans les méandres verbeux de la logorrhée épistolaire et de la prolixité scribouillarde il vaut mieux faire profil bas et rester le plus simple possible car ce n’est pas en faisant des phrases remplies de mots imprononçables ou sortis de leur contexte qu’on va réussir à se faire comprendre surtout qu’on n’a pas tous comme Marcel Proust la capacité de faire de l’humour en étirant les phrases au maximum enfin en tout cas je crois mais je me trompe peut-être après tout qu’est ce que j’y connais et en plus j’ai jamais lu Proust mais on m’a dit que c’était marrant mais qu’il y a avait des phrases longues.

  • Pour la syntaxe, respectez les trois règles suivantes : sujet, verbe, complément.
  • Pour la conjugaison, écrivez au présent de l’indicatif, éventuellement au conditionnel si vous n’êtes pas sûr d’une information (la drôlerie n’exclut pas l’exactitude)
  • Pour la grammaire, limitez tant que possible l’emploi des adverbes, adjectifs, déterminants, conjonctions et pronoms. Sinon vous êtes libre.
  • Pour le vocabulaire, n’étalez pas votre érudition avec des vocables superfétatoires
  • Pour l’orthographe, consultez le chapitre consacré à ce sujet dans le chapitre concernant les Utilisateurs avec un top 5 du moment.

[modifier] Quelques astuces simples et TOUJOURS drôles

Pour en finir avec la partie de ce guide concernant le texte, je vous offre une série de trucs et astuces simples et qui ont l’avantage, un peu comme les citations de Sacha Guitry, d’ajouter de la drôlerie à moindre frais à votre article.

[modifier] Les gros mots

Ca fait toujours rire. Bite, couilles, fellation, gros colon,… quand vous ne savez pas comment rendre une phrase marrante, piochez dans la liste des mots de charretiers. Une variante intéressante, les gros mots désuets qui ajoutent un cachet supplémentaire parce qu’on s’attendait à lire « bordel » et qu’on lit « diantre » ou « palsambleu ».

[modifier] Les néologismes

Plus subtils que les gros mots, les néologismes ont un double intérêt : les lecteurs érudits les trouveront drôles parce qu’il savent qu’ils n’existent pas, les lecteurs illettrés seront impressionnés parce qu’ils pensent qu’ils existent.

[modifier] Lieux et personnages

Dans le même ordre d’idée, inventez des noms de personnes, de villes ou de pays drôles. Exemples Bourg-la-Reine, Arnac-la-Poste, Canada, Sean Connery, Nicolas Sarkozy (voir axiome ci-contre)

Question.png
Saviez-vous que...
Les références à kevin, Chuck Norris, Nicolas Sarkozy sont toujours drôles quel que soit le sujet

[modifier] Le texte barré

Bien maîtrisé, le texte barré est source de joie et de bonne humeur pour le lecteur. Son principe : vous écrivez une énormité ou même une insulte que vous barrez grâce à la commande « lettre 's' entre inférieur et supérieur » (je peux pas l’écrire en vrai sinon elle va barrer mon texte) et vous mettez juste après une locution identique mais politiquement correcte.

Exemple : Salut espèce de pute connasse de pouffiasse de merde inculteCindy Sander !


[modifier] La manipulation des utilisateurs avec un top 5 du moment

Un bon sujet, original, bien présenté, bien écrit et plein d’humour ou bien plagié, c’est un début mais c’est loin d’être suffisant pour espérer entrer au Best-Of de la Désencyclopédie. Pour y parvenir, il faut aussi attirer l’attention d’une race particulière d’utilisateurs appelés vulgairement Utilisateurs avec un top 5 du moment. Pour plus de simplicité, on les appellera dans toute la suite de ce guide les connards UAUT5DM (texte barré = humour drôle). Notons avant que les intéressés n'émettant des réserves que j'inclus dans le lot des UAUT5DM les admins, chefs, super-chefs, Big Brother et Tutti Quanti, le fameux webmaster italien.

L’UAUT5DM est un être rusé, difficile à amadouer surtout pendant sa période de rut entre le 2 janvier et le 30 décembre. Manipuler un UAUT5DM est tout un art mais une fois cet art maîtrisé, plus rien ne vous empêchera d’atteindre le Graal : faire entrer votre article dans le Best-Of de la Désencyclopédie.

[modifier] Savoir flatter un UAUT5DM

Pour obtenir des avis favorables des UAUT5DM, apprenez à les caresser dans le sens du poil. Ca n’a aucun rapport avec le texte ou avec son niveau de drôlitude mais négliger cet aspect peut être rédhibitoire au moment de faire entrer votre article au Best Of. Combien de bons films ou livres n’ont-ils pas connu le succès qu'ils méritaient ne serait-ce qu’à cause d’une seule critique assassine ?

Mais attention, n'allez pas dans l'excès contraire en flattant les UAUT5DM de façon trop ostentatoire ; prenez des chemins détournés. Par exemple, parsemez votre texte de liens internes vers des articles rédigés par des UAUT5DM, notamment lors des passages un peu creux de votre texte.

En cadeau, voici une liste de liens : , , ici, et enfin là

Demandez des conseils à des UAUT5DM. Inutile de les suivre, les demander suffit à entrer dans leurs bonnes grâces.

[modifier] Ne vous relisez pas !

Beaucoup d'UAUT5DM, anciens secrétaires de rédaction à la retraite, sont davantage intéressés par les fautes d’orthographes et de syntaxe que par le texte en lui-même. Ne les décevez pas en corrigeant tout avant de publier. Au besoin, ajoutez quelques fautes mais évitez les bourdes groçières que même un utilisateur sans top 5 du moment pourrait détecter.

Soyez subtils en optant pour des mots savants et des règles de grammaires complexes que seul un UAUT5DM peut connaître.

Exemples (les fautes sont en gras) : Les problèmes se sont succédés, des délices parfaits, François Miterand, haurnnyttaurainx

Note aux UAUT5DM

Je sais que c’est dur mais merci de ne pas corriger les fautes ci-dessus, elles sont faites exprès pour illustrer le propos du texte. Pour faciliter la chose je vous en ajoute d’autres que vous pouvez corriger (une seule par UAUT5DM SVP) : gauffre, aréoport, chausse-trappe, Arnold Scwharzenegger, casses toi !, vous faisez, couille

[modifier] Apportez votre soutien aux articles des UAUT5DM

Si un UAUT5DM propose un de ses articles au casting, votez oui sans autre forme de procès et ajoutez un commentaire contenant obligatoirement les mots « original, hilarant, inventif et mérite le best-of » en respectant la syntaxe sujet, verbe, compliment.

[modifier] Maîtrisez les relations entre les UAUT5DM

Malgré leur sagesse infinie (voir chapitre Savoir flatter un UAUT5DM), les relations entre les UAUT5DM sont instables et sujettes à des tensions. Il faut alors faire preuve de discernement et envoyer une petite pique à un UAUT5DM que vous sentez en position de faiblesse pour faire pencher la balance en votre faveur. Mais attention, l’équilibre est très délicat à trouver et il faut parfois avoir recours à certains subterfuges comme le message anonyme ou la création d’un deuxième compte utilisateur factice.

Le schéma ci-dessous illustre les relations actuellement connues entre les UAUT5DM (et admins) les plus actifs. Attention, ces relations fluctuent rapidement donc restez vigilants.


UAUT5DM.jpg

[modifier] Combinez vos expériences

Seul, tu auras du mal, toi, camarade sans top 5 du moment à gérer les pressions politiques gravitant autour du Best Of (des pressions qui gravitent ? hmm... espérons qu'aucun scientifique n'ait eu le courage d'arriver jusqu'à ce paragraphe). L'union fait la force comme disait ma grand-mère avec son sens aigu de l'à-propos ET du lieu-commun.

Bref, vous pouvez et même devez combiner vos efforts entre utilisateurs sans top 5 du moment pour parvenir à manipuler les UAUT5DM. Solidaires jusqu'au bout, l'arrivée au Best Of de l'article d'un seul d'entre vous sera une victoire pour tous.

[modifier] Faites-vous adopter

Moyen infaillible pour vous attirer les faveurs d'un UAUT5DM, l'adoption offre de multiples avantages. La flagornerie dont vous devrez faire preuve pour convaincre votre parrain de vous prendre sous son aile sera comprise de lui comme un signe de soumission et vous pourrez alors beaucoup plus facilement le manipuler car il ne s'y attendra pas (je dis pas ça pour mon parrain qui est super, d'ailleurs, c'est lui qui m'a conseillé d'ajouter ce chapitre sur l'adoption).

Vous pourrez aussi par son intermédiaire recueillir des informations précieuses sur les autres UAUT5DM, ce qui est toujours utile.

[modifier] Conclusion

Bon c'était un peu long mais est-ce que ça n'en valait pas la peine ? Vous disposez désormais d'une méthode infaillible pour entrer sans coup férir au Best Of de la Désencyclopédie et avoir les hommes, les femmes et Dave à vos pieds. Bien entendu il peut exister d'autres moyens : le kidnapping des UAUT5DM, les pots-de-vin, devenir vous-même un UAUT5DM ou encore pourquoi pas vous en remettre à la chance mais ce que nous vous avons proposé ici est beaucoup plus sûr.

Et comme vous avez été très sages, voici un cadeau qui va vous permettre en exclusivité de voir des femmes nues en train de se caresser sous la douche. Pour y accéder, cliquez sur "Page de vote" dans le cadre ci-dessous et dans la rubrique "Pour" de la page ainsi apparue, écrivez un texte de quelques lignes exprimant ce que vous ressentez en général à la vue de femmes nues en train de se caresser sous la douche (essayez si possible d'y inclure les termes « original, hilarant, inventif et mérite le best-of »).

Vous recevrez les photos des femmes nues sous 90 jours.

Qu'avez-vous pensé de Comment_rédiger_un_article_du_Best_Of ?
 
41
 
3
 
3
 
0
 
1
 
0
 
4
 

Ce sondage a été créé le octobre 21, 2008 23:26 et 52 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Déntonnoir2.svg.png  Portail de l'Humour à

Partage sur...
wikia