Comment passer au Plus Grand Cabaret du Monde grâce à vos attributs génitaux

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Leplusgrandcabaret-578x742.jpg

Si ceci est votre fond d’écran, ce guide devrait vous intéresser

C’est décidé, depuis que vous avez vu ce chef d’œuvre de la télévision française qu’est le Plus Grand Cabaret du monde, une idée fixe vous assaille : pourquoi vous ne pourriez pas, vous aussi, présenter un spectacle devant cette clique de prétentieux obèses et moches que vous admirez ? Pourquoi vous n’auriez pas droit de vous faire applaudir à tout rompre par des hautes divinités de la jetset et du showbiz, telles que Carlos, Pascal Sevran et Patrick Topaloff, si l’on excepte le fait qu’ils soient morts ? Pourquoi n’accueilleriez-vous pas de splendides louanges du style « Formidable ce mec, héhé ! » ou « c’est que du bonheur, héhé ! » de la part de votre idole de toujours, Patrick Sébastien ? Hein pourquoi ?

Vient ensuite l’heure du constat : vous n’avez aucun talent particulier, aucun don, voire pire, vous n’êtes vraiment qu’un bon à rien, vous êtes stupide, plutôt laid, analphabète, et même communiste tiens.

Il faut maintenant réfléchir. Tiens, prenez votre femme. Qu’est-ce qui vous différencie de Bobonne ? (mise à part sa barbe que vous jalousez tous les matins en rasant tristement votre duvet minable) Et oui, vous voyez assurément où je veux en venir : vous possédez un pénis, des couilles et une pomme d’Adam, et elle non. Laissez tomber la pomme d’Adam, puisqu’elle serait trop compliquée à mettre en scène dans un numéro spectaculaire. Et puis je vous assure, rien de tel pour enchanter les enfants que des attributs génitaux masculins, si possibles poilus, qui leur rappelleront ces longues heures passées à jouer avec le chien, et les feront ainsi rire avec une nostalgie attendrissante. De plus, les célébrités présentes dans cette émission sont souvent réputées pour être portées sur la chose, et vous vous assurez ainsi un authentique triomphe.

Bref... Ça y est, victoire ! Vous la tenez votre différence ! Ce n’est pas une façon de parler, vous la tenez même très fermement en exerçant un mouvement de va-et-vient... Passons maintenant aux disciplines qui pourront vous aider à accomplir votre quête.

Note : afin de réaliser votre rêve, vous devrez forcer votre nature pudique, dans le but d’exhiber votre verge crasseuse et vos ignobles balloches sans une once d’hésitation, avec l’inconscience aveugle de l’intrépide hérisson qui traverse l’autoroute. Vous devrez même en être fier, et arborer si possible un sourire comblé lors de vos entrainements devant les maternelles, lieu idéal pour tester votre potentiel comique sur les enfants.

[modifier] L’hélicoptère

Catégorie : contorsionnisme, art visuel

Voici la technique n°1 : l’hélicoptère. Bien qu’extrêmement simple à réaliser, ce tour vous assurera à coup sûr une extraordinaire renommée au-delà des 7 mers (mer Méditerranée, mer Baltique, mer Guez, mère Michelle,...).

Haka-8772.jpg

Figure 1 : Erreur classique ! Ces individus à l’air avenant ont oublié d’enlever leurs shorts pour faire l’hélicoptère...

Afin d’être certain de surprendre au maximum votre auditoire et d’ainsi renforcer le potentiel déroutant de votre tour, commencez par entrer sur scène avec un numéro de claquettes bidon, ou mieux : de jonglage avec trois balles. Étant donné que vous êtes un jongleur lamentable, cette partie devrait durer au maximum 5 secondes avant que vous ne les fassiez tomber par terre, provoquant un concert de rires moqueurs de la part du public devant votre mine volontairement penaude. Ils penseront que vous êtes un clown fripon et malicieux. Profitant de leur inattention passagère, il ne vous reste plus qu’à baisser votre falzar d’un geste sec, déballant par la même occasion votre ustensile.

Ensuite, tout est dans la préparation. Posez vos pieds à plat, espacés d’environ 1 mètre. Pliez légèrement vos membres inférieurs dans une génuflexion s’apparentant à celle du haka des rugbymen Néo-Zélandais (cf. figure 1). Entamez dès à présent une rotation lubrique de votre bassin, coordonnée à une alternance de légères flexions-extensions de vos jambes, le tout le plus rapidement possible. Il va sans dire que vous devrez avoir effectué préalablement un entrainement intensif pour que votre corps ne souffre pas trop des dommages liés à une telle débauche d’énergie.

Si vous avez respecté ces instructions à la lettre, votre verge devrait maintenant effectuer un mouvement de rotation rapide, devant l’assistance médusée. Ceci ne sera pas sans rappeler le tournoiement des hélices d’un hélicoptère, d’où le nom de la technique, qui vous paraissait sans doute bien mystérieux de prime abord.

N’oubliez pas d’agrémenter votre tour d’une musique de fond, si possible une atroc... œuvre pseudo-mélodique bien connue telle que Le petit bonhomme en mousse, ou un chef-d’œuvre populaire d’un jeune et talentueux artiste engagé : par exemple, Cum Cum Mania, de Félicien. Les gens taperont ainsi dans leurs mains, rythmant ainsi les rotations gracieuses de votre membre.

De plus, de nombreux objets pourront ajouter une touche folklorique à votre numéro. Vous pouvez par exemple scotcher une lampe de poche au bout de votre sexe, créant ainsi une fresque lumineuse du plus bel effet. Procédez de la même façon avec un briquet pour un spectacle pyrotechnique qui en impressionnera plus d’un.

[modifier] Le burger

Catégorie : gastronomie, humour, numéro pour enfants

Le burger requiert une préparation soigneuse : il est en effet capital, pour que votre tour soit du plus bel effet, de raser vos attributs minutieusement au préalable. Afin de surprendre l’audience, employez la méthode de distraction détaillée dans la technique de l’hélicoptère. Vous avez maintenant le pantalon sur les chevilles devant quelques centaines de personnes à l’air ahuri.

Burger-743.jpg

Afin de réussir un magnifique burger, visualisez ceci dans votre tête : le pain-couille droite, le pain-couille gauche, avec votre steak-bite au milieu.

Le plus dur reste à faire : saisissez-vous de vos bourses délicates, et tournez à 90°. Coincez votre pénis à l’intérieur, tout en prenant soin de donner un maximum de volume au tout. Voila, c’est fait ! Ceci s’apparente désormais à un burger, votre verge étant bien entendu le steak.

Tournez-vous alors vers les spectateurs en leur lançant un jovial : « C’est pas au MacDo que vous verrez un aussi beau burger », suivi d’un rire graveleux de camionneur pédophile. Baladez-vous ensuite gaiement sur scène. Vous pouvez également inviter les enfants à scander « Le burger ! Le burger ! », au grand dam de leurs parents horrifiés.

Afin d’éviter que votre numéro, bien qu’extrêmement original, ne sombre dans la monotonie, il est conseillé de le pimenter un peu, par exemple en passant au milieu des tables des convives pour inviter les célébrités féminines appréciées du grand public, comme Mimi Mathy ou Christophe Willem, à vous tâter le burger. Le public sera estomaqué de votre aisance naturelle à converser avec les grands de ce monde, et votre côte de popularité grimpera ainsi en flèche.

De même, il vous est possible de ponctuer votre prestation de petites blagues et autres malices à destination des enfants, telles que : « Toi, tu es trop maigre, on dirait un caca mou d’oiseau. Viens mordre dans mon burger ! » : en réalité ici, c’est surtout l’expression grivoise « caca mou » qui déclenchera l’hilarité des plus jeunes.

Enfin, pour clôturer votre splendide performance qui a relégué les chinetoques du cirque de l’Étoile à l’état de vulgaires gymnastes du dimanche, il vous faut finir en apothéose. Trouvez dans la salle un garçonnet à l’air innocent. Approchez-vous de lui calmement, avec un sourire enjoué pour le rassurer. Arrivé à sa hauteur, bondissez-lui dessus, posez vos testicules de part et d’autre de son mignon petit nez, et dites-lui, suffisamment fort pour que tout le monde l’entende :

Vous : Tu y vois ?
Lui : Non, au seco...
Vous : C’est normal (vous tournant vers le public abasourdi) c’est pas ses lunettes qu’il a enfilés, c’est mon burger !

Fendez-vous maintenant de votre traditionnel rire obscène et pas communicatif, faisant passer un hurlement de sanglier en rut pour une douce mélodie, puis quittez la salle. Vous pouvez être fier de vous. Vous avez réussi une prestation époustouflante.

[modifier] Les ombres chinoises

Catégorie : art visuel, poésie

L’avantage principal des ombres chinoises est que vous n’aurez pas à effectuer un numéro de diversion lamentablement ennuyeux, tel que jongler ou faire des acrobaties en sautant au-dessus d’un chapeau-melon. Par contre, l’inconvénient principal réside dans le fait que vous devrez avoir du matériel. Pour le projecteur lumineux, les tendances actuelles vous pousseront à arracher le lampadaire de votre rue et à l’équiper d’une ampoule basse consommation, pour faire plaisir aux écolos et aux hippies du showbiz. Votre panneau sera simplement fabriqué à partir de feuilles de papier-calque scotchées entre elles (Attention : choisissez évidemment un ruban adhésif transparent).

Pour ce tour, placez-vous simplement entre la lumière et l’écran transparent, de façon à projeter votre ombre sur celui-ci. L’écran vous dissimulera du public, par conséquent vous pourrez vous mettre intégralement nu sans provoquer d’évanouissements ou de cris paniqués. Une musique douce et lancinante sera du plus bel effet afin que votre numéro devienne un véritable tourbillon féerique, une ode au plaisir des sens.

Ombre-9245.gif

Vous voyez, ceci n’est fait rien qu’avec des doigts ! Imaginez vos possibilités...

Concernant les ombres que vous pourrez faire avec votre engin, vous n’avez que l’embarras du choix, celui-ci étant malléable à souhait : tous les animaux de la ferme (imitez les cris d’animaux pour un succès total), les célébrités du moment (ne pas oubliez Patrick Sébastien, qui pourrait s’en offusquer),... À force de vous tripoter le pistil, il peut subvenir une érection intempestive fière et massive, signe de votre bonne santé. N’ayez crainte, vous pouvez toujours mimer un tire-bouchon, voire la tour Eiffel, le temps que ça passe. En dernier recours, masturbez-vous avec vigueur, arguant qu’il s’agit de l’ombre d’un accordéoniste Yougoslave épileptique (le public est con, il vous croira). Ceci fini, reprenez le cours de votre représentation.

Sachez qu’avec votre engin, les possibilités d’ombre sont illimitées : laissez donc s’exprimer votre imagination fertile, digne des plus grands scolopendres trisomiques, et vous rencontrerez un succès général. À la fin, les spectateurs se poseront simplement la question existentielle suivante, avec leurs grosses têtes d’abrutis : mais comment a-t-il fait pour mimer le 11ème tentacule du poulpe à lunettes ?

[modifier] La ventriloquie

Catégorie : humour, numéro pour enfants

Sûrement le numéro exigeant le plus de préparation, mais surtout le plus interactif, la ventriloquie avec votre sexe comme marionnette ravira petits et grands. Le pré-requis essentiel, comme tout ventriloque qui se respecte, sera de laisser pousser une grosse moustache qui pendouillera si possible jusqu’à votre menton (astuce : si ça ne pousse pas, collez vous vos cheveux dans le nez, personne ne le remarquera !). En plus de vous donner ainsi un style inimitable qui n’est pas sans rappeler les serpillières espagnoles, vous pourrez parler tranquillement sans risquer de faire planter votre numéro : quelle technique terriblement subtile !

Il est temps de passer au déguisement. Coloriez vos boules en rouge. Si elles sont irritées, vous économiserez ainsi du maquillage. Dessinez ensuite un visage au dos de votre pénis. Attention, ne vous trompez pas de côté ! Mettez enfin un préservatif sur votre gland, et prétendez qu’il s’agit d’un bonnet de Père Noël. Effet garanti. Les enfants adorent ce personnage, et leur capital sympathie à votre égard devrait donc augmenter. Important : il est conseillé de ne pas vous raser, voire même de coller des poils supplémentaires avec de la glue. Frottez-les vigoureusement pendant quelques minutes avec de l’eau oxygénée, dans le but de les décolorer. Voila, vous êtes désormais l’heureux possesseur d’une magnifique et hirsute barbe blanche, digne des plus beaux Pères Noël pédophiles de supermarché.

Ventriloquism-373.jpg

Ok, vous êtes là pour divertir, Monsieur, mais vous n’êtes pas obligé d’avoir l’air aussi con...

Sur scène, vous aurez simplement à vous asseoir tranquillement sur une chaise, ouvrir avec précaution votre braguette, et sortir votre attirail incongru. Il est maintenant temps de commencer votre spectacle : il vous faudra vous adresser à votre Pénis Noël, à l’instar d’un pervers schizophrène, dans le but de créer des situations comiques. Utilisez votre propre voix pour le personnage que vous jouez, et attribuez la plus ridicule imitation possible d’un adolescent en train de muer. Cela devrait au moins faire rire les enfants.

Idée de sketch : vous demandez à votre pénis ses projets pour Noël, il vous répondra qu’il est fatigué et a envie de dormir (lâchez-le à ce moment-là, il s’affalera sur votre pantalon, provoquant l’hilarité générale). Raisonnez-le maintenant, dites-lui que les enfants seront tristes s’ils n’ont pas leurs cadeaux, et qu’en plus ils ont été très sages, n’est-ce pas les enfants ? Ils crieront alors comme des gorets anémiques, signe indéfectible confirmant qu’ils adorent votre tour.

Pour amuser les parents, vous pouvez également faire quelques allusions lubriques discrètes, du genre : « J’ai été voir Maman Noël, j’lui ai dit salut ma prépuce... euh... ma puce ! » ou « Oh ! Mes bourses sont vides, je ne vais pas pouvoir payer les lutins ». Notez que cette dernière peut choquer l’assistance de par son aspect ambigu pouvant passer pour de la pédophilie. Précisez donc bien que les lutins en question sont barbus. Là encore, à force de vous triturer l’engin afin de le faire passer pour un véritable personnage vivant, une érection surviendra sûrement. N’ayez crainte, vous n’aurez qu’à prétexter que le Père Noël a grandi car il a mangé beaucoup de soupe. Impressionnés par le côté pédagogique de votre prestation, et votre implication dans la santé de leurs mioches, les parents vont seront immensément reconnaissants, et applaudiront à tout rompre.

[modifier] Coucher avec Patrick Sébastien

Catégorie : désespoir, homosexualité, communisme

Ultime recours. Si vous ne vous sentez pas capable d’effectuer l’un des tours expliqués ci-dessus, vous allez être obligé de copuler avec ce sinistre drille. Cette technique est basée sur la supercherie : vous allez devoir vous faire passer pour une femme aguicheuse, afin d’exciter la testostérone du joyeux luron afin qu’il soit prêt à exploser, tel une bouteille de Champomy dans les mains d’un malade de Parkinson. Il vous suffit pour cela de vous rendre dans une des caves sombres appelées malicieusement clubs échangistes par les puristes, et d’y attendre celui que l’on surnomme ici Le Casanova à mulette.

Lapin3.jpg

Les OREILLES de lapin, pas tout le costume, imbécile !

Adoptez un accoutrement affriolant, qui l’attirera inexorablement vers vous : un bikini rembourré avec vos vieilles chaussettes sales et un serre-tête avec des oreilles de lapin feront l’affaire. L’épilation n’est pas nécessaire, voire même déconseillée. Ceci fait, vous pourrez compter sur son indéfectible soutien mais aussi, et surtout, sur une douleur intense au niveau du scrotum pouvant exiger la pose en urgence de points de suture.

Obtenant de cette façon les faveurs du grand manitou de l’émission, vous pouvez maintenant présenter le spectacle de votre choix, qu’il jugera de toute façon « c’est génial héhé » pour reprendre ses termes. Ne vous imposez aucune barrière et n’ayez pas peur du ridicule, puisque nombre d’artistes présents feront de toute manière bien pire que vous : figures de gymnastique avec un haut-de-forme, Clowns qui se battent comme des chiffonniers pour une banane tout en faisant des cabrioles et des équilibres salaces, magicien qui fera apparaître une perruche ébouriffée sortant du nez de Patrick Sébastien,...

[modifier] Et voilà !

Vous voici désormais parmi les privilégiés de la société, vous côtoyez le gratin Parisien, et cela uniquement grâce à vos organes génitaux. Cerise sur le gâteau, vous avez le droit d’être présent sur scène en fin d’émission pour chanter avec Patrick son dernier tube « Et on fait tourner les serviettes », apologie des repas en famille où Mamie finit complètement bourrée et vomit dans le coq-au-vin, les serviettes virevoltant pour créer une ventilation destinée à faire partir l’odeur...

Bref, on s’en fout ! Vous êtes con(tent), et c’est bien là l’essentiel.

Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique



Casimir.gif  Portail de la télévision

Qu'avez-vous pensé de l'article "Comment passer au plus grand cabaret du monde grâce à vos attributs génitaux" ?
 
141
 
66
 
13
 
6
 
4
 
10
 
15
 

Ce sondage a été créé le mars 30, 2010 09:10 et 255 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia