Comment fabriquer une bombe pour aider la Révolution cubaine

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
   
Comment fabriquer une bombe pour aider la Révolution cubaine
Aqui se queda la clara,

La entrañable transparencia De tu querida presencia Comandante Che Guevara

   
Comment fabriquer une bombe pour aider la Révolution cubaine

Tandis que les mots "Hasta siempre comandante"[1], murmurés par Nathalie Cardone, résonnent dans ton resplendissant 6m² communautaire, et que tes amis, au moyen d'une quelconque série américaine, tentent de s'abrutir suffisament pour ne plus avoir envie de mettre à mort le premier policier qui leur tomberait sous la main, tu sens que les dernières notes t'emportent ailleurs. Vers La Habana, Santa Clara, Cienfuegos. Parmi les compañeros de l'Ejército Rebelde, les vingt survivants du débarquement du Granma, et tous les braves campesinos qui osèrent braver el gobierno de Batista. Soudain, deux pensées émergent dans le flou cocaïneux de ton cerveau.

La première, que tu regrettes d'avoir eu une connasse franquiste surmaquillée pour prof d'espagnol et d'avoir abandonné tes études à 16 ans. Quoique, les étudiants, eux, n'ont pas forcément de quoi se loger.

La deuxième, que, sans l'aide de bonnes volontés étrangères, le système d'égalité entre travailleurs, la quasi-impossibilité de jouer à World Of Warcraft[2], la solidarité internationale, les procès équitables... Tout ça ne pourra pas survivre. En effet, comme les camarades Raul et Fidel Castro se préoccupent trop du bien-être et de la sécurité de l'humanité, ils interdisent à leurs concitoyens de fabriquer des bombes, des grenades, des journaux d'opposition ou des armes bactériologiques. Face à cette sévérité bien compréhensible, c'est bien à toi de fournir une bombe au peuple cubain[3] !

[modifier] Méthode informatique

[modifier] Conception

Pour fabriquer cette bombe, il te faut :


Angela.jpg

Ce regard de désir sauvage est exactement ce qu'il nous faut. Mais quelques détails font encore tache


D'abord, l'environnement reste à améliorer. Il faut quelque chose qui évoque la jungle, les pinas coladas, la pute dominicaine qui racole dans la rue en bas... Bref, l'exotisme des Caraïbes ! Tout cela ne te posera pas problème.

Il y a, ensuite, un autre obstacle à contourner. Son apparence, bien que remarquable, est loin d'évoquer l'Amérique latine, et ses plages[4]. Une peau, des cheveux, des yeux bruns seraient beaucoup plus cubains.

Nous avons presque notre arme fatale. Il n'y a plus qu'à modifier ses vêtements qui évoquent plus le froid climatisé de bureaux new-yorkais que el calor d'une lagune de Cuba ; et également la gestuelle, qui semble exprimer une sorte de "pas touche ou c'est le goulag". Enfin, après 10 minutes de travail acharné, nous avons notre bombe !

FromDuskTilDawnDance.jpg

Et Angela Merkel n'a même pas porté plainte !

[modifier] Permettre l'utilisation de la bombe par la République cubaine

Une ou deux petites retouches s'harmonisant avec l'image devraient permettre de faire affluer de l'argent dans les caisses de l'État cubain. Parce qu'ils ne demandent pas aux Chinois de payer leurs dettes, eux.

;).jpg

C'est pas plus ridicule que d'envoyer un message pour savoir si ton mec te trompe ou si vos prénoms sont compatibles...

[modifier] Bombe A

Dans cette optique, il faut réunir :

La bombe atomique doit, bien entendu, être placé dans un conteneur. En bon ex-collégien, tu sais quel est le meilleur d'entre eux pour une bombe : le ballon de baudruche.

« lol cmt jlé niké la pione »
~ un collégien redoublant à propos des batailles de bombe à eau

Il faudra ensuite activer le processus de fusion/fission/jesaispasjaiunbacL au moyen d'un explosif traditionnel. Et là, nous avons choisi un matériel très puissant. Rien de plus explosif, en effet, qu'un numéro du Nouveau Détective dans les mains d'un facho. Surtout d'un facho au pouvoir qui lit "des étrangers violent puis dépècent une mère de famille à Pouilly".

Enfin, il faut insérer ce qui est au centre de toute bombe atomique : le combustible.

Frenchflagburning.jpg

Et y a pas à dire, c'est un bon combustible. Quoiqu'il puisse être remplacé par le drapeau israëlien

Tu l'auras compris, rien de plus simple que de pratiquer la fusion thermonucléaire dans sa chambre ; au pire, Facebook peut t'aider.

[modifier] Utilité para Cuba

Ah ça je sais pas, mais par contre si les flics veulent te tabasser, avoir une bombe atomique à portée de la main pour se défendre, ça peut toujours servir...

[modifier] Bombe journalistique

Imaginez que vous puissiez démontrer que les élections internes de l'UMP sont régulièrement truquées. Que, alors pas encore président, Nicolas Sarkozy a profité de sa position pour obtenir une propriété en dessous des prix du marché. Qu'il a fait tripler sa rémunération malgré le déficit abyssal de l'état. Et que, malgré son obstination à faire passer la loi Hadopi, l'Élysée a fait fabriquer 400 DVD pirates.

Tout cela ferait l'effet d'une bombe médiatique propre à faire sauter le gouvernement.

[modifier] Pourquoi éviter cette méthode

Comme l'a dit le Général de Gaulle, "les français sont des veaux". Et effectivement, tout cela a déjà été révélé par le Canard Enchaîné. Et, à part pour ce qui est des lecteurs de cet auguste volatile, tout le monde s'en fout.

Canard-enchaine-salaire-sarkozy.jpg

"Les caisses sont vides" (Nicolas Sarkozy)

[modifier] Dommage...

Car avec un peu de chance, nous aurions pu demander à l'armée cubaine de libérer le peuple français, un peu comme les Américains ont libéré le Viêt Nam ou l'Irak. Et dans tous les cas, les nouveaux dirigeants français auraient pu nous rendre le système de santé et d'éducation digne d'un pays développé qui existait autrefois. Un peu comme à Cuba, quoi.

[modifier] Choix

Eh bien faute de mieux, tu vas employer la 1ère méthode. Après tout, pourquoi ne pas se servir de ce qu'il y a de plus abject dans la nature humaine[5] pour l'améliorer ? Bon, tu t'en occuperas sous peu. Tu passes juste rendre Roméo et Juliette ainsi que Germinal à la bibliothèque du coin, avant de faire un tour chez ton pote informaticien. Mais... Que sont ces violents tambourinements à la porte ?




Une cellule secrète d'ultra-gauche démantelée

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a annoncé l'arrestation d'un groupuscule terroriste en Creuse.


Brice Hortefeux.jpg


L'opération avait été préparée avec soin. Depuis plus de cent-vingt heures, les policiers avaient pris en filature ces habitants pourtant bien intégrés à leur ville de La Souterraine (Creuse), établissant un rapport accablant.

Il en ressort que les militants anarchistes autonomes étaient en contact avec la propagande la plus séditieuse qui soit. Celui qui a été identifié comme le meneur intellectuel et opérationnel du groupe - l'anonymat de ce M. Frank Reich nous empêchant d'en dire plus - avait d'ailleurs en main, au moment de son arrestation, deux ouvrages incitant à la rébellion.

Et que dire du manuel, pourtant en évidence dans le logement, décrivant en détail un certain nombre de réactions explosives ? Nous respectons bien sûr la présomption d'innocence des coupables, mais force est de reconnaître que ces éléments sont à charge. Intimidés par le caractère sulfureux de l'affaire, les descendants de M. Lenoir, inventeur de ce trouble "moteur à explosion", ont d'ailleurs poliment décliné notre interview.

Les experts informaticiens de la brigade scientifique de Limoges ont, eux aussi, mis en évidence divers détails incriminants. L'historique Gooelg des trublions fait apparaître des mots-clés tels que "bombe", "Amsterdam" - en rapport avec la récente attaque d'un vol en provenance de cette ville - et d'autres encore moins avouables. Ils auraient même mis à jour un "Dead Kennedys" qui pourrait permettre de résoudre certains mystères depuis trop longtemps mystérieux.

Quant aux limiers assignés à la surveillance du groupe, eux non plus ne sont pas rentrés au poste bredouilles. "Tous se souviennent des actes de vandalisme qui ont servi à vandaliser des cathéters de la SNCF, n'est-ce pas ?", nous déclare le sergent Santerre. "Or, l'un des membres du réseau terroriste a fréquemment fréquenté la zone à proximité immédiate de la gare. Ses dénégations selon lesquelles il travaillerait là ne tromperont personne." En effet, il n'était pas fiché par la police parmi les possibles preneurs d'otages, comme tous les cheminots.

En plus de ça, il faut l'avouer, le meneur a vraiment une

sale gueule, une gueule de coupable quoi.

Optimisme ministériel


Les investigations doivent néanmoins se poursuivre, notamment pour éclaircir les liens de la cellule invisible de La Souterraine avec les casseurs de Poitiers, qui ont mis à mal les commerçants du centre-ville il y a quelques mois[6]. En effet, l'un des délinquants [7] aurait été aperçu Rue du Blé, rue qui, poursuivie sur 110 km, mène droit à Poitiers.

Vilainscasseursvioleurs.jpg


Mais déjà, Brice Hortefeux a fait part de ses réactions positives à l'action policière. "Le danger de ce rassemblement était évident. Rappelons que trois des personnes interpellées sont des immigrés Moulinois. Les Auvergnats, quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes."

Lisez la suite et des réactions détaillées en pages 2-3

Qu'avez-vous pensé de cet article, camarade ?
 
13
 
17
 
32
 
12
 
3
 
7
 
19
 

Ce sondage a été créé le janvier 15, 2010 18:42 et 103 personnes ont déjà voté.

[modifier] Notas a pie de página

  1. Alors tu veux une musique d'accompagnement en plus d'un texte, petit bourgeois ? Tiens, pourriture capitaliste :
  2. Qui oserait dire que c'est une mauvaise chose ?
  3. démocratiquement représenté par Raul Castro et le corps de Fidel
  4. Vamos a la playa, en español, et bitches, en anglais
  5. Non, je ne parle pas de l'envie de voter UMP... Quoique.
  6. Celui de Poitiers hein, ça fait bien longtemps qu'il y a plus de magasins à La Souterraine.
  7. présumés ! on a bien dit présumés !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Partage sur...
wikia