Comment créer un manga

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png
Faites attention !
cet article est sous forme d'une putain de suite de paragraphe sans aucune illustration visuelle, pire qu'un dictionnaire. Par dessus tout l'humour n'est même pas au rendez-vous ! Quelle honte ! Pourquoi ne pas mettre votre grain de Cell ?


Aujourd'hui au sommaire de la Désencyclopédie : Nous vous proposons ce merveilleux petit tutoriel pour vous faire une place parmi les plus grand mangaka*. En effet, après avoir tout lu, mis à part que vous aurez gaspillez de précieuse minutes de votre vie, vous saurez enfin comment les Nippons ont pris possession de nos âmes grâces à des espèces de remake de Dragon Ball.

Mangaka* = Mangaka est le surnom ou plus précisément le titre donné à l'élite Nippone qui crée des mangas.

[modifier] Tout savoir sur le manga

Je vais pas m'épuiser alors je vous invite à lire le sujet adéquate : Manga

[modifier] Comment développer votre idée de manga

Tout d'abord, après avoir lu l'article en entier j'espère, enfin ne rêvons pas quand même... Vous devez donc avoir les bases, maintenant vous savez en quoi consiste globalement un "manga".


[modifier] J'ai une histoire prête

Comme vous l'a fait subtilement remarquer le sous-titre, vous devez avoir une histoire, c'est le pilier du manga et cela déterminera la "catégorie" du manga en question. Si c'est une infirmière sexy qui se fait prendre par un monstre, c'est Hentai*-Tentacules, si c'est un type au cheveux noirs qui se transforme en King-Kong et fini avec des cheveux jaunes de plus en plus long en niquant tout les extra-terrestres et créatures maléfiques du coin, c'est du genre Combat. Si au contraire, c'est une putain d'histoire racontant la vie moisis de 4-5 lycéennes super bonnes mais bizarrement pas japonaises essayant vainement de conquérir le cœur du héro du manga, c'est du style Schoollife*-Romance.

En connaissance de cause maintenant vous devez choisir vers quoi vous vous penchez le plus

Hentai* : Meilleur type de manga imaginable, c'est une espèce de porno mais en pixel.

Schoollife* : Narré une tranche de vie d'un personnage X dans son établissement scolaire. Youpi !...

[modifier] Vous devez être très japonais dans votre histoire

Cette section s'adresse uniquement à nos congénères occidentaux ;

Donc, pour être japonais dans l'histoire, sachez d'abord que les japonais sont timides et qu'ils sont la majorité du temps défoncés, les mangakas surtout, je m'explique, tous vos personnages doivent être haut en couleur, le héro doit avoir des cheveux bleus, une tenue super classe multicolore, des yeux verts (ou une autre couleur complètement ahurissante). Si c'est une fille la même chose mais une jupette un peu courte et des gros nibards. Les japonais aiment les seins. ET SURTOUT, votre héro doit être méga pervers mais super faible et malchanceux aussi

(Exemple de situation : il matte dans les bains, tout d'un coup il glisse, il se cogne la tête et tombe sur sa petite culotte jonchant le sol. la fille rapplique, le traite de pervers-san et le frappe).

[modifier] Vous devez être très japonais dans le choix des décors et des prénoms

Tout vos fonds doivent au moins montrer une seule fois des putains de cerisiers en fleures, c'est la marque de fabrique du MADE IN JAPAN, des montagnes verdoyantes, des prairies, même les usines polluantes sont jolies dans les mangas et la fumée toujours blanche, c'est une espèce de paradis sur terre.

Les prénoms eux dépendent essentiellement de la personnalité du héro, si il est con, un truc chelou directement importé des bas-fond d'un souterrain d'Hiroshima, si il est super classe, intelligent, alors vous devez mettre un prénom du genre "Keysuke", "Takashi", "Kakashi" ou "Sasuke"... Vous m'aurez compris, si il est super con, "Luffy", "Naruto", je mets les plus connus pour que vous ayez une base solide et comprise de tous. Les méchants ont généralement des noms étranger, oui car les japonais ne sont pas méchants. Le reste du monde par contre...

[modifier] Être très japonais dans les relations entre personnages des mangas

Tous les personnages féminins secondaires des mangas tombent amoureux du héro principal à un moment ou un autre, certaines dès le début, d'autres quand il aura sauvé le monde 4-5 fois d'affilées et bien sûr, les japonais sont gentlemans, en général le héro sauve de la mort au moins 2-3 personnages féminins par saison.

A l'inverse, des fois c'est les personnages secondaires MASCULINS qui sauvent le héro principal, celui-ci se sent donc redevable et va exploser la tronche du méchant qu'il pouvait même pas toucher 5 secondes auparavant, les personnages féminins eux sont dans X cas complètement inutiles, ce qui n'est pas grave, vue qu'elles remplissent bien le décors avec d'énormes boobs.

[modifier] Être japonais dans la mentalité du personnage principal

Le héro principal des mangas est souvent pervers, faible envers les femmes et donne des leçons à tout le monde, car oui, lui il est irréprochable et les rares moments ou il l'ai pas, il est insupportable avec tout le monde et se fait sermonné à son tour par les personnages secondaires, juste après ça, il prend conscience d'un truc important, et 5 épisodes plus loin, il redis exactement la même chose au méchant, celui-ci ne veut rien comprendre, alors ils s'entre bastonne à la japonaise, MAIS c'est toujours le héro qui gagne ont sait pas toujours comment mais le bien triomphe toujours.

En revenant au point "faible envers les femmes", celui-ci se fait tabasser souvent par la personnage féminine secondaire car il a fait un truc "pervers" ou qu'il a simplement dis qu'il avait faim, bien sûr, les personnages de manga ont toujours faim. Bien sûr, elles ont toujours des coups de poing ultra puissant qui propulse le héro au loin ou qui le fait rentrer 10m dans le sol. Juste après il se relève avec un sourire niait.

[modifier] Un scénario à la japonaise

Voici le scénario approximatif d'action du héro :

  • Il arrive, une tronche d'abruti fini, la belle fille a côté n'arrête pas de faire balancer ses seins dans tout les sens,
  • Le méchant entrain de faire un truc méchant,
  • Le gentil lui dis d'arrêté,
  • Le méchant se fou de sa gueule royalement et la personnage féminine secondaire lui dis de se calmer,
  • Le méchant refait un truc vraiment très méchant et con,
  • Le gentil se lance vers le méchant,
  • Le gentil se fait explosé sans aucune difficulté car le méchant a des super-pouvoirs de la mort qui tue,
  • Le méchant se re-moque de lui et fait un truc qui va obliger le héro à faire une espèce de "vendetta",
  • Le gentil passe 2-3 épisodes a soigné ses blessures, mais pendant tout le reste de la saison, il aura les bandages,
  • Durant 6-7 épisodes, il se dit qu'il doit devenir plus fort, et apprend pleins de leçons sur la vie pour qu'il devienne "mature"

Vers la fin de la saison ou "ARC", le gentil d'un seul coup de poing ou en invoquant des pouvoirs dont il soupçonné par l'existence y'a 1mn utilise sans difficulté une technique légendaire et l'autre se retrouve à l'hosto,

POINT IMPORTANT : Il n'y'a jamais de mort dans un manga, même-ci le ciel lui tombe sur la gueule, il reste vivant et on le revoit 2-3 saisons plus tard, curieusement il est devenu "gentils" et "sympas"

Bien sûr, tout ne se produit pas exactement de la même façon, des fois y'a des espèces de "frayeurs", vous devez inclure ça, et la personnage féminine doit pleurée aussi, c'est à partir de ce moment là qu'elle tombera amoureux de lui.

[modifier] Les super-pouvoirs made in JAPAN

Dans les mangas, y'a quasi-toujours des super-pouvoirs ou des trucs paranormal, après ont doutes encore que les mangakas soit défoncés, attention, selon votre type de manga, les pouvoirs diffères, car oui, les filles a forte poitrine, une jupette, une culotte blanche, une figure d'ange vont crachées des flammes roses, un joli spectacle, cheveux rose, flammes roses, jupette rose, nom de dieu... Autre exemple, les personnages qui ont le super-pouvoir du vent, sont tout bleus, cheveux, yeux... Enfin bon

Les méchants par contre, ont toujours des pouvoirs très très bizarres (Réf. Barbe Noire "One Piece", Orochimaru "NARUTO" ...) et deviennent la saison après les meilleurs amis du monde avec le héro principal (Pas pour les deux exemples donnés).

[modifier] Dialogue de merde

Ahhhh, nos chers amis les japonais... Que dire...

Dans les dialogues à la japonaise, vous devez parlez de :

  • L'amitié
  • L'amour
  • La liberté
  • Sauver du monde ou carrément sauver TOUT le monde
  • Vaincre la haine
  • Protéger tout ceux que le héro aime (Merci à Seiya qui hurle dans chaque épisode de chaque chapitre (ARC/Saison) qu'il veut sauver Athéna)

...


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia