Colombie Britannique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Certes, les Colombiennes sont bien bronzées partout. Mais je préfère la blancheur du cul de mes amies britanniques. »
~ Sacha Guitry à propos de la convivialité.

La Colombie-Britannique était à l'origine une nation sud-américaine exportatrice de drogue et numéro une de la production de la cocaïne.

Cocaine

La cocaïne colombienne

Une nuit, pendant une tempête particulièrement violente, ce petit pays glissa dans l'Océan Pacifique, se retrouvant par la suite naufragée inutilement sur la côte ouest du Canada.

Initialement, les Colombiens étaient trop drogués pour comprendre ce que leur arrivait mais, après l'ingestion d'une quantité massive de café pour tenter de se réchauffer, le dictateur colombien Juan Valdez commença à réaliser l'ampleur du désastre.

On recueillait à la hâte une partie d'atterrissage pour envahir l'état voisin de Washington et pour débuter le long et lent voyage au sud. La nouvelle colonie colombienne, le District de la Colombie, fut établie en peu de temps et cette invasion rencontra peu résistance car il n’y avait rien d'important dans l'état de Washington.

Avec l'apparition des ordinateurs personnels, une décision fut prise sous l’influence de beaucoup de cocaïne ; on vendrait l'état de Washington en sa totalité à Microsoft on et déplacerait le pauvre District de la Colombie ailleurs aux É-U.

[modifier] District de la Colombie

Malheureusement, le lieu choisi par le baron de la drogue Marion Berry en tant que nouvel emplacement du District de la Colombie était quelque part entre le Maryland et la Virginie — à cause d'un bug de Windows, sans doute. Cela signifiait un déplacement vers l’est alors que les Colombiens (ayant le mal du pays) voulaient en fait retourner vers le sud. Au lieu d'admettre cette énorme erreur et passer pour un imbécile, Juan appela la nouvelle colonie «Washington, District de Colombie» et resta passif lorsque tous les autres districts votèrent au Congrès d'envoyer leurs citoyens les plus stupides et drogués vers cette nouvelle capitale de la drogue.

Une fois là, tous les idiots et drogués d'Amérique financèrent la construction de la navette spatiale explosive « Columbia », rejetant ensuite le blâme pour la destruction de cette navette sur l’aile gauche selon les habituelles traditions partisanes des É-U. En profitant de toute la confusion provoqué par la drogue et l’incompétence, Juan Valdez réussit à disparaître une nuit sans dire un mot et partit pour retourner chez soi, où il s'assit less pieds reposés, un sourire aux lèvres, en dégustant une bonne tasse de café sud-américain.

Malheureusement il fut contraint de laisser son âne favori à Washington D.C, pour occuper un siège au sénat américain à côté de Ted Kennedy.

[modifier] Hong Kong ouest

RedChina

Le menace rouge communiste de la Chine

Une fois les colons colombiens originaux partis, le Canada éprouva beaucoup de difficultés pour trouver des personnes assez stupides et marginaux pour accepter de coloniser les centres lointains de Vancouver et Victoria.

En apprenant l’annonce d’une vente «expiration de bail» par Hong Kong en 1997, les Canadiens ultra-rusés dupèrent les capitalistes de cette ville en leur disant que, pour éviter le destin du communisme et du contrôle imminent par la Chine, ils devraient se déplacer au Canada et construire un chemin de fer pour relier les deux côtes.

Comme l'arnaque du chemin de fer n'attira pas assez d'immigrés, la décision fut prise de changer le nom de la province en Colombie-Britannique, pour permettre aux immigrants n'ayant pas voulu être chinois de rester britanniques.

Le chemin de fer traversant tout le Canada s'est avéré être un canular (le train «Newfie Bullet» n’existe carrément pas car la roche est aujourd'hui complètement vide de voies de chemin de fer). Cette escroquerie a tout de même réussi à convaincre suffisament d'étrangers à s'établir en Colombie-Britannique, une province canadienne qui maintenant vit de façon prospère comme la nouvelle propriété de ces gens de Hong Kong.

La province a néanmoins presque oublié ses racines colombiennes originales, excepté en ce qui concerne l'amour de la marijuana qu'éprouve tout le monde du plus vieux puma jusqu'au plus petit fœtus encore dans l'utérus. On a même construit un tunnel souterrain entre deux maisons, une de chaque côté de la frontière, de sorte que ces Canadiens puissent partager la joie avec leurs voisins des États-Unis.

UncyclopédiaWiki

Cet article, basé sur le texte Uncyclopédien British Columbia, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Canada
Mapleleafpro3d
Mapleleafpro3d


Un simulacre de pays où l'on trouve la SRC, pis, euh, c'est un peu tout, parce que le reste vient en réalité du Québec (la tourte à l'orignal, le caribou - un alcool-, la poutine, le bacon, la bière, le sirop d'érable, le hockey, les castors pis les gens qui habitent dans des iglous, là) qu'on laisse d'ailleurs ici pour que les étrangers puissent s'y retrouver (Ah! Mais vous êtes Canadien?)

Colombie Britannique * l'Alberta Saoudite * Saskatchewan * Manitoba * Ontariario * Québec * New/Nouveau Brunswick * Nouvelle Écosse * IPE * Terre-Neuve * Yukon * Territoires du Nord-Ouest * Nunavut
Qu'avez-vous pensé de l'article "Colombie Britannique" ?
 
1
 
0
 
1
 
6
 
1
 
0
 

Ce sondage a été créé le juillet 25, 2007 12:54 et 9 personnes ont déjà voté.
Autres langues
wikia