Cluedo édition Columbine

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important Faites attention !
Cet article est fortement déconseillé aux moins de 16 ans. Il ne comporte en effet aucune photo de femme nue.
CLUintro

Il y a des fois où le hasard fait bien les choses. Ainsi il se trouve qu’en cette année 2009, on fête à la fois les 60 ans du Cluedo et les 10 ans du massacre du lycée de Columbine (Littleton, Colorado). Une telle coïncidence ne pouvait évidemment pas laisser indifférentes les familles des victimes qui pour pouvoir se faire à nouveau un petit peu d’argent avec leurs anecdotes familiales ont eu la bonne idée de contacter l’éditeur Parker pour proposer une version spéciale de son jeu vedette, un peu à l’image de ce qu’on connaît déjà avec le Monopoly édition Rantigny ou le Puissance 4 Chatuzange-le-Goubet.

Ainsi est né le Cluedo édition Columbine, un jeu facile et amusant, qui vous fera passer un bon moment en famille ou entre amis.


Les modifications principales

Parker a mis les petits plats dans les grands et a fait subir à son jeu de plateau de nombreuses modifications pour rendre justice et hommage à Eric Harris et Dylan Klebold, les deux assassins sans qui tout cela n’aurait pas pu exister. Pour les habitués du Cluedo original, cela permettra de relever un nouveau défi car ils auront l’impression de vraiment avoir droit à quelque chose de nouveau et non pas une simple déclinaison d’un vieux truc tout moisi.

Les victimes

CLUqui

La version "Deluxe" du Cluedo Columbine sera accompagnée d'un accessoire permettant aux plus jeunes de jouer à "Qui est-ce ?" avec leurs victimes assassinées dans d'atroces souffrances préférées.

Dans le Cluedo que tout le monde connaît, le but du jeu est de trouver qui a tué le mystérieux Docteur Lenoir, je dis mystérieux pour ajouter un peu de mystère car, il s’agit en réalité d’un personnage inventé de toutes pièces. Sachant qu’on a affaire ici à un massacre, il aurait été un peu pusillanime de se contenter d’une seule victime. Le scénario du nouveau Cluedo prévoit donc une douzaine de macchabées (en réalité treize si on compte la fille Noire mais comme ça porte malheur, on préfère dire 12).

J’en vois déjà qui trouvent que toute cette histoire est un peu trop difficile et qu’il serait sans doute au-dessus de leurs forces de parvenir à se divertir en ayant constamment à l’esprit qu’on parle ici de 12 personnes massacrées dans des conditions horribles[1]. Mais que ces personnes se rassurent, il ne faudra pas résoudre 12 meurtres à chaque partie ! N’oublions pas que le jeu s’adresse d’abord aux enfants et on ne va quand même pas leur demander de fournir un travail intellectuel poussé. Ce n’est pas parce qu’il y a 12 morts que c’est 12 fois plus dur, ne craignez rien.

Les "victimes" sont représentées sous forme de cartes contenant chacune une représentation des personnages auxquels elles correspondent. Nous verrons leur utilisation plus tard dans le jeu. Notons que par souci d'authenticité, Parker n'a pas souhaité modifier les noms et les visages ; ce n'est pas parce qu'on rigole qu'on ne doit pas respecter la vérité historique. L'éditeur fait par ailleurs preuve d'une grande générosité puisque les mêmes cartes des victimes de Columbine pourront également servir pour réaliser des parties de "Qui est-ce ?". C'est une excellente idée qui permettra aux enfants de moins de 7 ans pour qui le Cluedo est un peu trop compliqué de quand même profiter un peu du jeu que leur grand frère aura reçu pour la première communion.

Les suspects

C'est dans le domaine des suspects et des coupables que cette édition spéciale du Cluedo connaît le plus gros bouleversement. Le principe de base - une victime et une dizaine de suspects - est ici inversé. Il y a douze victimes et aucun suspect puisqu'on sait parfaitement dès le départ qui a fait le coup. Il s'agit donc ici davantage d'un jeu de rôles du genre Donjons & Dragons que d'une véritable enquête policière. Il va en effet falloir réussir à débusquer les victimes dont certaines n'hésiteront pas à se soustraire à la vue de leurs bourreaux, parfois par des moyens à la limite des règles du jeu (en se faisant passer pour mort ou en se cachant derrière le cadavre d'un de ses camarades de classe par exemple).

Ce changement radical par rapport à l'édition originale du Cluedo explique que la version "Columbine" soit limitée à seulement deux joueurs. On ne peut pas tout avoir. Pour ajouter un peu d'humour, la version française n'a pas utilisé les noms des véritables auteurs du massacre de Columbine. Eric Harris et Dylan Klebold seront ici affublés de sobriquets parfaitement en phase avec la philosophie du Cluedo : Docteur Petiot et Professeur Faurisson.

Les armes

CLUarme

Ça a quand même de la gueule

Si l’on pouvait se permettre une légère critique sur la qualité de Cluedo édition Columbine, elle concernerait sans doute l’arsenal mis à disposition des meurtriers. Dans le Cluedo d’origine, on avait droit à des ustensiles variés et parfois exotiques comme la clef à molette ou la barre à mine. C’était amusant d’essayer d’imaginer Madame Pervenche en train d’achever le Docteur Lenoir à grand coups de chandelier dans la gueule avec le sang giclant partout sur les murs de la bibliothèque.

Mais là, non. Les concepteurs ont un peu manqué de créativité et il faudra se contenter d’un petit arsenal qui donne l’impression d’être issu de Crysis ou de Far Cry plutôt que d’un bon vieux jeu de plateau familial. Par contre il faut souligner le soin apporté pour rendre réalistes les quelques armes mises à disposition des joueurs. Elles ne seraient pas en plastique et cent fois plus petites que les originales, on aurait presque envie de les essayer. Quoi qu’il en soit voici un tableau des correspondances des deux Cluedo au niveau des armes utilisées par les suspects :

CLUgun

On reste dans le classique

Cluedo « classique » Cluedo « Columbine »
Corde .357 Magnum
Chandelier Pistolet-mitrailleur MP5
Barre à mine AK-47
Couteau Lance-roquettes M9
Clef à molette Mitraillette lourde 92 Heavy (modifiée)
Flacon de poison Lance-grenades MK2-R

Le plateau de jeu

Parker n'a pas eu besoin de se creuser la tête longtemps pour trouver une façon adéquate de présenter le plateau de jeu de son nouveau Cluedo. Il a suffit de se rendre au cadastre et de demander un plan du lycée Columbine et hop, le tour était joué. Au lieu du manoir du docteur Lenoir, on se retrouve donc avec une vue en coupe d'un établissement scolaire de bonne taille, avec plus de pièces et de recoins pour se cacher. Mais encore faudra-t-il faire preuve de suffisamment d'astuce et d'espièglerie pour trouver une planque permettant d'échapper au regard de nos deux amis meurtriers en série sanguinaires. Que de joie en perspective.

CLUplateau

Chacun des deux joueurs choisit son meurtrier, Eric ou Dylan, et se place de part et d'autre du plateau de jeu (nous n'avons malheureusement pas pu nous procurer la version française de Cluedo Columbine)

Les pièces sont reliées entre elles par un élément qu'on appelle dans le jargon du jeu un "couloir" (ils sont identifiés ici en marron sur le plan). Une victime potentielle pourra se trouver soit dans une pièce, soit dans un couloir. Il existe un cas particulier où elle pourrait se retrouver dans les deux endroits à la fois. Il s'agit de la phase du jeu appelée "déchiquetage au lance-grenades". Mais nous aborderons ce point spécifique dans la description du déroulement de la partie, ne soyez pas trop impatients, que diable !

Il existe quelques endroits spécifiques sur le plateau de jeu qu'il est bon de connaître avant de jouer. Par exemple la cafétéria (au centre) est un lieu particulièrement exposé et il faudra y être plus vigilant qu'ailleurs. Les toilettes semblent représenter un abri idéal mais n'oubliez pas qu'une serrure à loquet aura du mal à résister face au feu nourri de deux pistolets-mitrailleurs de gros calibre. Enfin les pièces dites "avec fenêtres" peuvent représenter des issues de secours providentielles en cas de poursuite mais attention, le plateau de jeu n'est pas limité à l'immeuble, il peut se prolonger sur le campus où les joueurs ne disposent que de peu d'endroits pour se dissimuler.

On peut en tout cas constater la richesse potentielle qu'offre ce plateau par rapport au Cluedo classique. Il peut à tout moment se passer quelque chose d'étonnant, voire de détonnant.

Contenu de la boîte

On pourra trouver la boîte de Cluedo édition Columbine chez tous les revendeurs de jouets à partir de septembre 2009, au prix de 39,95 € pour la version normale et 49,95 € pour la version "deluxe". Chaque boîte contient les éléments suivants (hors oubli ou vol à l'usine de conditionnement) :

  • Un plateau de jeu reproduisant le plan du lycée Columbine à l'échelle 1/150
  • 12 cartes "victimes"
  • 1 carte "victime Noire" bonus
  • 80 cartes "missions"
  • 2 pions "meurtriers en puissance"
  • 1 dé
  • 6 armes à feu (factices)
  • 200 figurines "cibles vivantes" (dont 12 marquées "Victimes" et 1 marquée "Bonus")
  • Le manuel du jeu

Dans la version "deluxe", on aura droit en plus à :

  • Les accessoires pour jouer à "Qui est-ce ? spécial Columbine"
  • Un fusil semi-automatique Kalachnikov AK-47
  • Un dé de rechange
  • Un CD collector de l'album "Kill'em All" de Metallica
  • Le livre "Tout ça c'est à cause des jeux vidéos", de John Mc Cain aux éditions Conservapedia

Déroulement de la partie

Comme nous l'avons déjà évoqué, une partie de Cluedo édition Columbine se joue uniquement à deux joueurs. Si vous êtes plus nombreux, les joueurs surnuméraires peuvent former des équipes de tueurs ou prendre la place des victimes, chacun fait selon ses sensibilités.

Mise en place

  • Empiler les cartes "missions" faces cachées sur une zone neutre du plateau du jeu
  • Empiler les cartes "victimes" et "bonus" faces découvertes, ça n'a pas d'importance
  • Prenez les deux-cents figurines et lâchez-les d'une hauteur d'environ soixante-quinze centimètres au-dessus du plateau du jeu. Le but est de les éparpiller sur toute la surface du plan du lycée de façon aléatoire mais si possible harmonieuse. À ce stade du jeu aucune des figurines ne doit être placée à l'extérieur du bâtiment.
  • Placer les armes en tas sur une zone neutre du plateau du jeu
  • Chaque joueur choisit son camp, Eric ou Dylan, et se place du côté du plateau de jeu correspondant. On lance le pour savoir qui commence (par exemple celui qui fait le score le plus important ou le moins important. Ou le plus proche de 2 ou par nombre pair ou impair. Peu importe).
  • Placer les deux pions "Meurtriers en puissance" sur la case correspondant à l'entrée principale du lycée

Les cartes "missions"

Lorsque c'est à vous de jouer, commencez par piocher une carte "mission" sur le dessus du paquet. Ces cartes peuvent être de différentes catégories :

  • Mission "massacre" : elle vous indique quelle doit être votre prochaine victime, où elle doit être massacrée et avec quelle arme. Par exemple (en notant au passage l'importance des bonus) :
CLUcarte1
CLUcarte2


  • Mission "déplacement" : Il s'agit d'une carte bonus qui vous permet de vous rendre directement à un endroit défini du lycée. C'est très pratique pour réaliser rapidement une mission. Par exemple, si vous avez dans votre jeu la carte "Cafétéria" et que votre mission est justement d'aller faire exploser la mâchoire de "Steven Curnow" à coup de ".357 Magnum" à la cafétéria, vous allez gagner beaucoup de temps.
  • Mission "Victime" : ces cartes permettent de maximiser son score. Les victimes représentent en effet les 12 personnes qui ont effectivement été anéanties lors du massacre de Columbine. Si vous avez dans votre jeu une carte "victime" et que vous parvenez à la tuer par le biais d'une mission, vous multipliez vos points par cinq ! Par contre si c'est votre adversaire qui assassine votre victime, votre carte ne sert plus à rien et vous pouvez la défausser.
  • Mission "Bonus" : même effet que la carte mission "Victime" si ce n'est que le score est multiplié par dix puisque la victime est de race noire.
  • Mission "Arsenal" : il existe une carte par arme dans le jeu. Vous ne pourrez vous servir d'une arme que si vous possédez la carte correspondante. Mais rassurez-vous, cela ne signifie pas que vous devrez attendre pour commencer à massacrer tout le monde. Chaque joueur dispose au départ de l'attribut "Couteau de boucher" qui permet de couper la gorge de ses petits camarades à tout moment. Toutefois chaque arme correspond à un barème de bonus, le couteau ayant un bonus nul.
  • Il existe en outre quelques cartes spéciales qui vous permettent d'engranger rapidement des points. On trouvera par exemple "Tir dans le tas" qui permet de réaliser des combos dans certaines pièces, "Croque-mort" qui vous autorise à tirer sur une personne à terre pour vérifier si elle est bien morte ou encore "Blocage" qui vous permet de sceller une fenêtre ou une porte pour empêcher vos proies de fuir.

Déroulement du tour

CLUcafet

Oh oh, voilà une fin de partie qui m'a l'air particulièrement serrée !

Une fois que vous avez une carte "mission", votre but est de la remplir (la mission, pas la carte). Vous lancez le et vous tentez de vous déplacer vers la pièce qui correspond à votre mission. Quand vous arrivez dans ladite pièce, vous pouvez commencer à utiliser vos armes pour débuter le massacre. Une fois votre cible choisie, vous indiquez quelle arme vous désirez utiliser selon vos possibilités. Quand la cible est à terre, on vérifie s'il s'agit d'une victime "historique" de Columbine. Si c'est le cas, vous marquez cinq points (dix s'il s'agit de la victime "bonus"). S'il s'agit d'une cible "normale", ça ne rapporte qu'un seul petit point. Appliquez ensuite les différents barèmes de bonus en fonction des armes et des éventuels combos (voir notice pour plus de précision).

Tous les cinq tours, un joueur désigné doit violemment frapper du poing sur le plateau de jeu. Toutes les cibles qui parviennent à sortir du plateau suite à ce mouvement sont considérées comme "sauvées" et ne pourront plus être massacrées. D'où l'intérêt d'agir vite et de fermer le plus de portes et de fenêtres possibles avec les cartes "blocage".

Fin de partie

Quand toutes les cibles sont mortes ou enfuies, la partie s'arrête. On fait alors les comptes. Le joueur qui a le plus de points gagne la partie. Les deux joueurs placent alors leurs pions dans le couloir central. Le joueur qui a gagné choisit une arme au hasard et massacre à son tour son adversaire. Puis il retourne l'arme contre lui et se suicide. Et il ne reste plus qu'à faire une autre partie, c'est à chaque fois une nouvelle aventure.

CLUfin

Et c'est apparemment match nul.

CLUpleur

Non mais vraiment ça vaut pas le coup de se mettre dans des états pareils parce qu'on n'a pas gagné. Quelles mauvaises joueuses alors ! On se fait chier à faire un jeu sympa et voilà comment on est remercié. Ah vraiment je vous jure. Quand je vois ça j'ai envie de tuer tout le monde.


Qu'avez-vous pensé de Cluedo édition Columbine ?
 
472
 
71
 
9
 
3
 
22
 
142
 
12
 

Ce sondage a été créé le août 10, 2009 19:12 et 731 personnes ont déjà voté.

Notes

  1. Quoi qu’en y pensant, je n’ai pas vraiment d’exemple de massacres perpétrés dans des conditions sereines


Rubik  Portail des jeux et jouets


GoodJob
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
wikia