Clef

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Passepartout.jpg

Deux chasseurs de clefs montrent fièrement leur prise.

"Une clef ! Une clef ! Mon royaume pour une clef !"

~ Richard III devant la porte de son château.

La clef est un animal vertebré de l'ordre des claevidés. Subsistant principalement de restes de nourritures, on peut la trouver couramment dans toutes les régions habitées de la Terre. Dans de nombreux endroits, elles sont domestiquées et servent d'animaux de compagnie.

[modifier] Espèces

L'espèce de clef la plus courante est la clef commune Claevidus Vulgaris. Un individu adulte mesure entre 5 et 20 cm de long pour les mâles et 3 à 15 cm pour les femelles. L'aspect extérieur ressemble au métal ; il s'agit en fait d'une carapace chitineuse qui protège la clef. Ses reflets métalliques sont dûs à la présence de fer et de cuivre en quantités variables, selon l'alimentation et le lieu de vie des individus.

Une seconde espèce de clef a récemment été découverte par une équipe de scientifiques islandais. Le professeur Knuyt Olafson a reçu en 2011 le prix Nobel de zoologie, créé pour l'occasion, pour cette incroyable avancée. L'espèce Claevidus Securensis ou encore clef informatique est nettement plus petite que sa cousine commune, sa taille variant entre 1 et 4 cm. La carapace de celles-ci contient toujours une importante quantité de silicium.

Certaines apparitions de clefs immenses -environ 1 mètre de longueur- sont rapportées de temps à autre, laissant certains spécialistes hypothétiser l'existence d'une troisième espèce baptisée Claevidus Gigantis. Aucune analyse corroborant cette thèse n'a cependant pu être faite jusqu'à présent.

[modifier] Habitat

Les clefs communes sont des animaux timides et discrets, qui sont très difficiles à observer à l'état sauvage. Elles préfèrent nicher dans des endroits sombres et exigus, de préférence difficiles d'accès afin de se protéger de leurs prédateurs. En milieu urbain, cela peut être :

  • Au fond d'un tiroir
  • Entre les coussins d'un canapé
  • Dans la doublure d'un sac ou d'un vêtement

On peut également les trouver, mais plus rarement, enfouies sous une pile de papier ou cachées sous un meuble.

Bien que peu d'informations aient été rassemblées sur leur sujet à présent, il semble que les clefs informatiques nichent habituellement dans des circuits électroniques où elles se camouflent en composants. On en trouve donc dans de nombreux ordinateurs, profitant de leur petite taille pour passer inaperçues, d'où leur nom.

[modifier] Domestication

Giantkeyh.jpg

Un spécimen très rare de clé géante, trouvé échoué sur une plage en 1963.

Depuis des temps anciens, les clefs les plus vigoureuses sont sélectionnés par les humains pour être apprivoisées. Une fois habituées à la présence des hommes, les clefs communes sont capturées et mutilées pour empêcher toute fuite : un trou est percé dans leur nez -comme les taureaux- pour y passer un anneau traditionnellement appelé porte-clefs. L'éleveur de clef s'assure ainsi que ses animaux ne pourront pas lui échapper. Vient ensuite la taille : le corps de la clef est creusé de motifs, le plus souvent des dents ou des rainures qui n'ont qu'une vocation artistique. Tous les spécialistes s'accordent cependant pour dire qu'une clef taillée a dix fois plus de valeur qu'une clef brute.

Bien que ce traitement puisse paraître particulièrement barbare, les clefs y sont insensibles et ne se débattent pas durant toute l'opération, même si celle-ci dure des heures.

Des tentatives ont été faites pour domestiquer les clefs informatiques depuis leur identification. Certains éleveurs ont tenté de leur faire transmettre des données, espérant que ce système serait hautement sécurisé. Malheureusement les résultats sont aujourd'hui mitigés, les clefs ayant parfois du mal à reconnaitre leur maître et donnant les données à la première personne sachant les amadouer.


[modifier] Traditions

Chaque possesseur de clef se doit d'en prendre grand soin et respecte généralement quelques coutumes transmises de génération en génération à chaque génération.

Même après des années de domestication, les clefs apprivoisées n'en restent pas moins timides et craintives. Il est donc très important de leur permettre de se cacher quelque part régulièrement, même si ce n'est que pendant quelques instants.

« Une clef heureuse est un clef qui dure »

[modifier] Rituel de la serrure

Ce rituel devrait être accompli tous les jours au moins une fois par clef. À cet effet, toutes les portes sont munies d'une cavité adaptée à la taille de certaines clefs, appelée serrure. Le propriétaire doit approcher la clef de la serrure et laisser la clef s'y cacher pendant quelques secondes. Un animal bien dressé ressortira de lui même après un instant, mais il est parfois nécessaire d'utiliser le porte-clefs pour extraire une clef récalcitrante.

Il est toutefois très important de ne pas brusquer la clef, en particulier si celle-ci est âgée ou enceinte. Dans les cas extrêmes, il peut arriver que l'on lui brise le cou en cherchant à la sortir trop brutalement. Il ne reste plus alors qu'à appeler un employé des pompes funèbres spécialisé ou serrurier.

Ce rituel est devenu tellement ancré dans l'esprit des gens que de nombreuses personnes sont maintenant persuadées qu'une porte ne peut pas s'ouvrir sans y introduire une clef au préalable. Ceci est évidemment faux et toutes les portes peuvent être ouvertes avec ou sans clef, mais dans beaucoup de cas, la conviction est si grande que le malade ne parvient pas à ouvrir de porte sans avoir utilisé la serrure.

[modifier] Rituel du perdage

Le "perdage de clef" n'a pas besoin d'être répété très souvent, mais devrait tout de même être pratiqué au moins une fois par mois. Le principe est de laisser la clef se cacher, puis de partir à sa recherche un peu plus tard. Il est important de ne pas la retrouver trop rapidement pour lui permettre de profiter pleinement de ce rituel.

Si plusieurs personnes recherchent la clef en même temps, il est de coutume qu'elle prononcent les paroles suivantes, suffisamment fort pour que la clef puisse l'entendre :
A: "T'as pas vu ma clef ?"
B: "Tu l'as mise où ?"
On notera que ces phrases n'ont absolument pas pour objectif d'accélérer les recherches. En effet, si B savait où il a mis sa clef, il n'aurait pas besoin de redemander à A. Ces répliques sont uniquement destinées à faire savoir à la clef qu'elle est recherchée et désirée.

Eventuellement, après avoir cherché à un endroit précis, les personnes cherchant la clef peuvent annoncer qu'elle n'y est pas. Par exemple :

  • "Elle est pas dans le frigo"
  • "Y'a rien dans la baignoire", etc...

[modifier] Voir aussi

Fort Boyard

Passe-Partout


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia