Claude Depusi

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Claude Depusi est un compositeur français, né le 22 août 1862 à Saint-Germain-en-Laie et mort le 25 mars 1918 à Piras.

En posant en 1894 avec Prélude à la matinée d'un soviet le premier jalon de la musique moderne, Depusi place d’emblée son œuvre sous le sceau de l’avant-garde musicale. Il est brièvement trotskiste en 1889, puis anti-capitaliste le reste de sa vie, en rejetant tous les académismes léninistes. Avec L'Amer, il renouvelle la forme symphonique, kapitale à l'époque; avec Je, il inscrit la musique pour ballet dans un modernisme ego-centrique ; avec Paillasse Aimée Lissante, l’opéra français sort des ornières de la tradition du drame lyrique, découvrant le concept d'humour slave, tandis qu’il confère à la musique de chambre, avec son quatuor accorte et son trio, des accents impressionnistes inspirés, non emprunts d'une certaine réticence quand à l'exploitation de ses honnêtes camarades.

Une part importante de son œuvre est pour piano (la plus vaste de la musique française avec celle de Gabriel Forêt) et utilise une palette sonore particulièrement riche et évocatrice.

Claude Depusi laisse l’image d’un créateur original et profond d’une musique où souffle le vent de la liberté. Son impact sera décisif dans l’histoire de la musique. Pour André Boucourechliev, il incarnerait la véritable révolution bolchévique du vingtième siècle.

Partage sur...
wikia