Cité

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Anciennement synonyme de petit village, une cité est devenu une référence dans le monde du logement. En effet, depuis les années 60 et peut etre plus tot (les historiens ne sont pas explicites) les cités ou HLM, comme l'administration se targue de les appeler, ont poussés durant une tranche de vingt ans autour des villes et grands villages.

A l'origine, c'est en réalité le concepteur designer d'Ikea, qui décida de se lancer dans l'Habitation (avec un grand H si vous avez remarqué). Et vous connaissez les suédois, le ciel leur tombe sur la tete six mois sur douze. Il fallait oser l'invention de l'appartement en kit. Les suedois l'ont fait, la bouche pleine de biscottes. Il s'ecria d'ailleurs en trouvant cette riche idée "Krichprolls !!"(eureka en suédois) en ejectant quelques miettes.

« Chez Casino, c'est pas plus cher de bien manger, chez Ikea, c'est bien plus cher de bien se loger ! »
~ Michel Polnareff


[modifier] Construire son appartement

Nous connaissons tous Ikea pour sa simplicité d'assemblage, son gout pour l'agencement impeccable et son fameux bois en contre plaqué. Tous ces ingrédients qui font de la marque une embleme de génie et de collectivisme exacérbé, sont reunis dans ce concept arrogant. Meme le manuel de montage dont nous extrayons quelques extraits ici.

Etape 1: Sortez de votre camionnette les quatres murs maitres notés sur le plan A, B, C, D. Montez au plus haut de l'immeuble choisi. Vous y verrez des encoches sur les planches A, B, C, D, de l'appartement du dessous. Il vous suffit d'emboiter vos quatre planches dans les encoches correspondantes.

Kit3prises2.jpg

Le kit plastique livré sous polystirène

Etape 5: Enfoncer délicatement les pieces f44(petits rondins de bois) dans l'encoche k58 de la planche D pour fixer votre fenetre l5.

Etape 44: Notez les encoches O58, O57, O59 de la planche A. Sortez de votre camionnette les sanitaires WC25. Ajustez les de sortes que les attaches L46 soit bien en face de O57. Enfoncez jusqu'a entendre le clac de sécurité. Vos toilettes sont desormais prets à l'emploi.


[modifier] Les habitants

Nous parlions donc de l'essor de ce type d'habitations dans les années 60. Période faste pour le pacifisme, l'onanisme, l'échangisme, le communisme, et autre maladie vénérienne que nous hésiterons à prononcer. Et ce sont donc ces petites gens qui accepterent comme leur ce nouvel idéal, ce self made man suédois, cette autoproduction quasi trascendante, utopique meme.

Mais il ne faut pas croire que les spécialistes en batiment tels que les macons et autres plombiers tourneraient leur veste en troquant la brique anglaise, contre le contre plaqué suédois. A tort ou à raison d'ailleurs.

Et c'est tout un déferlement de branleurs que vit arriver les petites villes sattelites des grandes. Le terme de "ville champignon" vient d'ailleurs du fait que l'hygiène laissant à desirer, les partouseurs s'entacherent le pubis de ces infames parasites.

Mais la période de liberté et de jupes courtes a disparu comme les feuilles soufflées par le vent, sarkozy oblige... Et bien que confortables, les appartements Ikea ne semblent pas convenir a un habitat au long terme. Il ne fut d'ailleurs jamais testés si loin. Les déviants sexuels s'étant annihilé soit par les maladies, soit a force de se limer. Si bien que nous ne denombrons plus un seul primus habitant des cités.

La deuxième et jusqu'a présent derniere vague d'occupation de ces immeubles en contre plaqués, furent les retraités avec parachutes percés. Les parachutes dorés bien surs, obtèrent pour la brique anglaise.

Mais tout a été prévu dans ces ensembles, une véritable agora a été délimitée dans chaque quartier. Ainsi, les nouveaux habitants s'approprient le lieu petit à petit en se reunissant pour discuter politique, philosophie, savourer quelques fumées aromatisés exotiques rapportés des commercants itnerants, et à l'occasion pratiquer l'art du négoce et de la vente forcée.

Cité.jpg

Une cité anormalement calme

Habitants célèbres des grands ensembles: Michel Polnareff, Abedi Pelé, Charles Pasqua (gardien de l'immeuble B3 aux Minguettes alias "Le vieux vénér'"), André hybernalier,Al Pacino, Al Gore, Ally Mc Beel, Joey Starr, Picasso, Bernard Henry Levy et beaucoup d'autres...

[modifier] Gastronomie

Bien entendu, l'empilement des appartements empile et creuse aussi les estomacs. Et qui sait, peut etre a cause des premiers arrivages de populations sexuellement etranges, ce sont les grecs qui se sont payé la part du gateau (c'est le cas de le dire) question restauration.

Si bien que passé 19 heure 30, c'est un bourdonnement massif de "on s'fait un grec ?" que l'on peut entendre gronder de la banlieue jusqu'au coeur meme de la ville. Souvent suivi d'un "tu m'dépanne d'un euro ou quoi cousin ?" expression que l'on pourrait comparer à "bon appétit" en centre ville. Commander avec sauce blanche est très bien vu dans le coin. Le petit guide du croutard vous le conseille.


[modifier] Médisances et autres racontards

Puisqu'éloignés, les immeubles de chez Ikéa sont étrangers pour les citoyens vivant en centre ville. Et puisqu'ils sont etrangers, ils effraient (theorie ensteinienne du debut du siècle). C'est pourquoi nous entendons beaucoup de legendes et autres contes a faire peur sur les banlieues, les immeubles en contre plaqués et les agora de ces grands ensembles. Il est en effet de coutume d'en raconter une ou deux parmis d'autres le soir d'Halloween pour effrayer les petits loustics aimant se donner quelques sensations fortes.

Il est également à noter que les habitants des villes, un brin égocentriques et narcissiques, ne comprennent pas la gaieté des habitants des cités à bruler quelques voitures qui ne servent plus. Mais on peut aisèment comprendre leur differences. Les habitants des villes eux, sont trop pauvres our s'en payer une de chariotte, alors ils prennent le metro. Et lorsqu'ils offrent à leur enfant un abonnement d'un an pour les transports en commun, les banlieusards eux, fetent la retombée de leurs interets le 31 decembre au soir et brulent en masse des voitures qu'ils considèrent comme has been.

Une autre rumeur vient gonfler l'image effrayante des cités. Le racket. Tout cet imbroglio vient en fait d'un jour ou Ally Mc beel et Bernard Henry Levy mangeaient deux trois tranches de saucissons sur le bord de la seine. Coutelas à la main, Bernard propose a un gamin de la ville un bout qui etait resté accroché à la lame. Ce qui se répandit comme un trainée de poudre. Les philosophes démago et les banlieusards sont désormais considérés comme des voyous qui brandissent leur couteau à tout bout de champs.


Qu'avez-vous pensé de l'article "Cité" ?
 
4
 
1
 
3
 
1
 
8
 
5
 

Ce sondage a été créé le septembre 5, 2007 15:46 et 22 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia