Chocoblast

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Medium vache milka.jpg

La vache

Le chocoblast a été inventé par la vache Milka en 1998. Suite à la non qualification de la Suisse à la coupe du monde de Football 1998 en France, la vache Milka a senti une forte diminution de ses ventes de chocolat au lait en Suisse. Afin de palier ce manque à gagner, la vache Milka mis au point une stratégie commerciale totalement novatrice, baptisée chocoblast. L'idée simple ne pouvant inciter les gens à acheter du chocolat (le parlement ayant refusé de voter une loi, pour obliger les gens à acheter un kilo de chocolat par jour), il fallait trouver une astuce afin qu'une consommation détournée compense les chutes des ventes. La vache Milka décida donc d'envoyer des brochures à toutes les sociétés dites « HIGH-TECH » afin de les sensibiliser sur le piratage et l'utilisation abusive de comptes informatiques, et sur les risques d'espionnages industriels que cela leur faisait courir. La brochure insistait sur le fait que la sécurité au sein des grandes entreprises est l'affaire de tous. Afin de sensibiliser les employés à ce problème, la brochure proposait par exemple d'utiliser la boîte mail de comptes non sécurisés afin d'offrir des chocolatines à tous les membres du service. La vache milka avait bien compris que les grandes sociétés n'ont que peu d'imagination et utiliseraient cet exemple comme moyen de mise en œuvre :
« Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

Ainsi la vente de chocolatines augmenta de 100% et la vache Milka put s'acheter de nouvelles cloches.

[modifier] Le règlement actuel

  1. Les joueurs
    1. Toute personne ayant été avertie par voie orale ou écrite est susceptible d'être chocoblastée.
    2. Toute personne ayant mangé des chocolatines (ou pains au chocolat pour les non-initiés) (ou croissants) lors d'un paiement (voir ci-dessous) est automatiquement considérée comme joueur.
  2. L'élément de base
    1. Un chocoblastage est valable à partir du moment où le compte envoie au moins un mail à au moins un membre du groupe.
    2. La victime est tenue d'amener au moins une choco par personne participante contenue dans la liste de diffusion du chocoblastage.
    3. L'auteur du chocoblastage doit impérativement être inclus dans la liste de diffusion du chocoblastage
    4. Une personne est considérée comme participante seulement si elle est présente au moment du chocoblastage.
    5. Dans le cas où le chocoblasteur est pris en flagrant délis de chocoblastage, le chocoblasteur devient le chocoblasté et se doit de ramener dès le lendemain des croissants et pains au chocolat. Cette règle n'est néanmoins pas applicable aux projets en mode d'engagement forfaitaire puisque par définition seul le résultat compte, pas le temps passé à chocoblaster.
  3. Les interdictions
    1. Il est interdit d'utiliser des machines dont on ne peut pas verrouiller la session pour cause de travail en cours (à démontrer par le chocoblasté).
    2. Il est interdit de chocoblaster une personne n'ayant pas quitté la pièce contenant le poste de travail
    3. Un chocoblast ne peut pas ne pas être approuvé par un pronom personnel comme "moi" dans un mail, celui-ci ne pouvant porter à confusion.
    4. Il est interdit de chocoblaster pendant une séance de simulation.
    5. Il est interdit d'envoyer les mails via le compte unix d'une personne. Toutefois si le mot de passe est celui par défaut, le chocoblastage est autorisé, voire vivement conseillé.
    6. Lorsque l'on ne peut pas verrouiller sa session le règlement prévoit que l'on doive éteindre son écran afin de montrer que l'on a pensé à la sécurité.
    7. Il est interdit de protéger une personne en verrouillant sa session. Le protecteur subit alors la sentence et se voit chocoblasté
    8. Il est interdit d'utiliser des règles ou macros sur le client mail pour bloquer ou supprimer l'envoie de Chocoblast.
    9. Il est interdit d'utiliser le smartphone d'un joueur pour l'envoie de Chocoblast.
    10. Il est évident qu'un mail ne provenant pas du chocoblasté ne peut être valide. Dans le cas d'une désignation par une autre personne, celle-ci devra, en pénitence, apporter les chocos durant les deux jours (ouvrables) suivants.
  4. Le paiement
    1. Toute personne ayant été chocoblastée a dix jours ouvrés pour payer son amende.
    2. Tout chocoblastage programmé sous forme de réunion ne peut être reporté qu'en cas de force majeure avec un mot de justification écrit par sa maman
    3. Toute personne s'étant faite chocoblastée voit la livraison de choco augmenter (le nombre de personnes ou le nombre de livraison) si celle ci ne s'est pas aperçu le jour même de son chocoblastage !
    4. S'il n'y a pas de chocolatines, l'apport de croissant compte pour le paiement d'une demi sanction.
    5. Toutefois, la règle précédente peut être abrogée, en cas de surconsommation de beurre et de chocolat : dans ce cas, des fruits peuvent accompagner le paiement de la sanction, qui devra contenir un élément chocolaté.
    6. En cas de non paiement à la date annoncée, le paiement doit être effectué deux fois.
    7. Toute personne se disant inchocoblastable, si elle est chocoblastée aura une sanction quadruplée.
    8. Toute personne ayant été conviée à une chocoparty se doit de donner une réponse définitive. En soit, une réponse provisoire est impossible ou bien la personne concernée s'auto chocoblastera automatiquement.
    9. Si la personne chocoblastée évoque la clause "en toute intimité", celle-ci se devra de ramener son poids en bonbon Haribo (ou bien de ramener les chocolatines et croissants, ainsi qu'un pain au lait pour Ju**en).
    10. Toute personne ayant acceptée de participer à une chocoparty se doit d’être présente ou sera chocoblastée.
    11. Si la victime est bretonne les chocolatines seront opportunément remplacées par des crêpes au Nutella.
    12. Si la victime est bretonne et porte un ciré/manteau jaune les chocolatines seront opportunément remplacées par des crêpes au Nutella avec de la chantilly.
    13. Toute personne faisant croire à une autre personne qu'elle a été chocoblastée, alors que ce n'est pas le cas, est automatiquement chocoblastée.
  5. Les litiges
    1. En cas de litiges, un comité se réunira pour trouver une solution qui sera exposée via ce site.
  6. La générosité
    1. Toute personne qui le souhaite peut dans un élan de générosité apporter spontanément des chocolatines. Elle devra précédemment en avertir les bénéficiaires au moins 24h à l'avance pour éviter des apports simultanés.
    2. La générosité ne peut être mise en avant pour se soustraire à un paiement.
    3. Toute personne dont le nom commence par la lettre D le prénom commencent par la lettre N peut apporter les chocos chaque semaine. (et tous les jours pour ceux pratiquant le rugby).
    4. toute personne passant ses weekends à prendre des avions en photo devra apporter des chocos à chaque publication sur flickr desdites photos
  7. Auto-chocoblastage
    1. Afin de faire perdurer l'esprit du chocoblastage, il faut citer l'auto-chocoblastage qui consiste à offrir des chocos pour une raison particulière (à l'inverse des actes de générosités) parmi les fêtes, les anniversaires et les déménagements.

[modifier] Délation

La délation, c'est mal !!! La chocopolice est là pour ça, chacun son travail. C'est double punition pour le délateur !

[modifier] Règle des reports

En cas d'indisponibilité (pour cause de force majeur : congés, maladie, ...) le jour désigné par le chocoblaster, la sentence pourra être reportée dans les 10 jours suivants.


Smiley1.png  Portail du Portnawak

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia