Choc hydro-alcoolique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Cet article vous est offert par les whisky Jack Daniel's
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sauf s'il est consommé avec des crakers et des petites olives, servi dans dans un joli verre avec un parasol, ou plus simplement s'il s'agit de whisky Jack Daniel's
Jack daniels.jpg


Un choc hydro-alcoolique est une réaction vasco-osmotique liée à une importante différence de concentration en alcool entre le sang du patient et le liquide qu’il ingurgite (le plus souvent de l'eau). Un tel choc peut provoquer une expulsion brutale de l’alcool contenu dans les vaisseaux sanguins de la victime, et donc une chute brutale de son degré d’alcoolémie pouvant parfois mener à la mort. Selon les Éditions Jack Daniel’s, le terme est récent : -400 av J.C, et vient de Hydrocution, auquel on aurait retiré le cution pour y glisser un alcoolique trouvé à la sortie d’une réunion des AA.

[modifier] Mécanisme

Lors des soirées de cuite, les vaisseaux sanguins se dilatent afin d’absorber l’importante quantité d’alcool ingérée par les teufeurs. Le rythme cardiaque augmente également afin de répartir la bière efficacement dans tout le corps.

Si l’on absorbe brutalement de l’eau pure, c'est-à-dire sans pastis ni apéritif d’aucune sorte, la différence de concentration entre les vaisseaux et la boisson ingérée va immédiatement faire grimper la pression osmotique artérielle. Ceci fait brutalement refluer l’alcool vers l’extérieur du corps, aboutissant à des geysers de bière ou de vinasse à travers tous les orifices de la victime.

Cette chute brutale du degré d’alcoolémie provoque dans la majorité des cas un coma hydraulique, et la mort du patient si le taux d’alccol n’est pas rétabli à la normale dans l’heure qui suit.

[modifier] Comment l’éviter ?

Pour éviter le choc hydro-alcoolique en lendemain de soirée, il faut préparer le système circulatoire à cette variation du degré d’alcoolémie, donc il faut :

  • prendre une douche pour que le corps se réhabitue progressivement au contact de l’eau, ou au moins s’enduire les parties sensibles (nuque, thorax, visage) de solution hydro-alcoolique disponible en pharmacie.
  • éviter de consommer du jus d’orange pur au petit-déjeuner, en y rajoutant une petite dose de vodka ou de rhum avant ingurgitation.
  • se faire un fix de Jack Daniel’s en intraveineuse, et ce une fois par heure, durant les 24 heures suivant la cuite[réf. non nécessaire].

Les risques sont plus grands encore si vous décidez d’aller faire un plongeon dans la piscine du camping, où y boire la tasse pourrait vous être fatal.

[modifier] Signes précurseurs

En cas de survenue d'un des signes suivants, il faut immédiatement se reservir un verre de punch et prévenir quelqu'un si la réserve est à sec :

  • fuite urinaire de bière ou de Get 27 (jet vert à bleu glacial).
  • coulée de morve par les conduits naseaux, bave au coin des lèvres, liquide suintant au coin des yeux.
  • rejet inopiné d’alcool par la bouche, vomissements (le Kebab ne compte pas, seulement le whisky coca qui va avec).
  • geyser de cognac ou de château Yquem par les voies rectales (dans ce cas consultez immédiatement un spécialiste).


Oktoberfest8.gif

Un superbe cas de choc-hydroalcoolique


Cet article vous a été offert par les whisky Jack Daniel's
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sauf s'il est consommé à raison d'un litre par heure, dans de grandes choppes en verre, à base de malt, de houblon, ou plus simplement s'il s'agit de whisky Jack Daniel's
Jack daniels.jpg


Aiguille.png  Portail de Mes Deux Seins

Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «hydrocution», est disponible uniquement sous licence GFDL.

Partage sur...
wikia