Charles Maurras

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Le Maître est notre ami... »
~ Gollum, un des derniers maurrassiens


Maurras.jpg

Le Maîîîîîîîîîîîître !

Charles Maurras (1868 - 1952) écrivain provençal et homme politique d'extrême-droite de l'Avant-Guerre, de l'Antre-de-Guerre et de l'Après-Guerre. Ses disciple l'appelaient avec simplicité : LE MAÎTRE. Son projet politique visait en effet à faire de lui le maître du monde. Si l'on sait moins aujourd'hui qu'il est l'auteur de la chanson pour enfant Maréchal nous voilà et l'inventeur de la galette des rois, il reste connu du grand public pour avoir inspiré le personnage du Professeur Tournesol à son ami Hergé

[modifier] Vie privée

Seul cas médicalement documenté de surdité due à la masturbation, Charles Maurras a entretenu pendant les soixante dernières années de sa vie une relation platonique avec Benito Mussolini. Il le surnommait affectueusement "mon doudou-Che" en référence à leur goût commun pour les Havanes. Il était également intime avec le Maréchal qui l'appelait Papy Gâteux. Chantre de l'amour provençal, il fut réconforté sur ses vieux jours par Lady Di. De cette relation incestueuse naquit le célèbre ecclésiastique Dieudonné.

[modifier] Vie politique

Le vieuxmaurras.jpg

Papy Gâteux redécouvrit l'existence de la monarchie en déchiffrant des runes cananéenne peintes sur des papyrus toltèques datant d'avant l'invention de l'alphabet ougaritique

À l'âge de sept ans, une recherche du mot race dans le Larousse fit prendre conscience au Maître que sa destinée était toute tracée par une paronymie fâcheuse. Il inventa donc le fascisme, doctrine politique visant essentiellement à faire de lui le maître du monde. Les étrangers d'alors étaient les Italiens. L'immense érudition de Maurras lui permis de reconstruire la langue qui était celle des Italiens avant qu'ils ne se mettent à parler avec les mains : c'était le grec ancien. Il tira de ce langage pittoresque le terme de "Métèque" qui signifie "sans papier" et l'appliqua injustement aux Italiens. Pour se venger, ces derniers lui volèrent le fascisme et quittèrent la France pour fonder l'Italie.

Dépité d'avoir perdu ainsi sa raison de haïr, Charles Maurras se replongea dans les livres et étudia l'histoire. Il réalisa alors que la France n'avait pas toujours été une République. Horrifié par des découvertes archéologiques prouvant que plusieurs personnes étaient mortes durant la Révolution française, il décida de restaurer la royauté. Afin de populariser un régime totalement tombé dans l'oubli, il inventa la galette des rois. Ainsi, une fois par an, les Français avait un roi à leur table et pouvaient s'imaginer que les rois n'était pas des cinglés sanguinaires.

Pour appuyer ses thèses, le Maître fonda la milice des Camelots du Roi. C'était un peu l'équivalent français des SS, mais ils portaient un costume de majordome au lieu d'un uniforme qui fait peur. Comme le montre Jean-Marie Le Pen dans sa thèse de doctorat, les membres de cette organisations avait été formé en Inde par les derniers Thugs.

[modifier] Carrière littéraire

2623-3.jpg

Les Camelots du Roi fêtent joyeusement l'élection du Maître à l'Académie française

Il écrivit une quinzaine de romans à l'eau de rose en dialecte provençal. Par sympathie avec les convictions racistes de H.P. Lovecraft, il en relia un grand nombre, de façon assez artificielle, au cycle de Cthulhu. Dans son très polémique Dictionnaire des écrivains pas gentils, Bernard-Henri Lévy révèle qu'il serait le véritable auteur de la moitié de l’œuvre de Marcel Pagnol. Cependant, il fut violemment critiqué sur ce point par le tycoon koenigsbourgeois Emmanuel Kant, ce qui déclencha la 17ème Guerre Prusso-Germanopratine.

Son entrée à l'Académie française, le 4 février 1934, fut retentissante. Ses hommes de mains, les Camelots du Roi, avait menacé de renverser l'Académie française et de faire de l'albanais la langue officielle de la France si le Maître n'était pas élu Immortel. Sa première action en tant qu'académicien fut d'introduire l'expression putaing-cong dans le dictionnaire de l'Académie.

Durant la période trouble de l'Occupation, il maintint vivante la chanson française grâce à son tube de l'été 40 : Maréchal nous voilà.

[modifier] Collaboration

Maurrasjugé.jpg

Papy Gâteux enfin en prison !

Bien qu'il fût le chantre de la latinité, Charles Maurras avait toujours admiré les éléments fondamentaux de la culture germanique : l’État fort, les femmes fortes et l'euro fort. Cependant, à en croire la préface de l'Anthologie de la Collaboration par Patrick Buisson, le Maître ne s'est pas compromis avec l'occupant. Son incarcération à la Libération est due à un complot des Illuminatis qui s'étaient fait manipuler par des Templiers extraterrestres.

[modifier] Postérité

Le recensement officiel des tares congénitales de 2012 n'a pu dénombrer que trois maurassiens encore maintenus en vie artificielle : Benoît XVI, Gollum et Patrick Buisson. Charles Maurras ne réussit pas à devenir le maître du monde mais il suscita de nombreux imitateurs. Cependant, la pensée du Maître a irrigué les cerveaux de générations d'enfants grâce aux album de Tintin. Grand ami de Charles Maurras, Hergé s'est en effet inspiré de son système pilofacial et de sa surdité aux ressources comiques inépuisables pour créer le sympathique et désopilant Professeur Tournesol.


Qu'avez-vous pensé de l'article "Charles Maurras" ?
 
6
 
2
 
4
 
0
 
2
 
7
 
1
 

Ce sondage a été créé le janvier 8, 2014 19:47 et 22 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens  •  ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement  •  Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia