Cet article-ci

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Cet article, le voilà. »
~ Sacha Guitry à propos de cet article
Gavage.jpeg

Remplir un article.

[modifier] Oui, mais en plus ?

On pourrait presque s’arrêter là, mais ce serait un peu bête de survoler ainsi un sujet qui vaut la peine d’être approfondi. Et ce serait surtout dommage de laisser se faire supprimer par les méchants singes de la désencyclopédie au simple titre qu’il est trop court. Nous allons donc le remplir.


[modifier] Est-ce une mise en abîme ?

Oui.

Et en plus, vous pouvez tenter une expérience : jeter votre PC dans une abîme abyssale et très profonde. D’une part, ceci vous obligera à en acheter un autre, ce qui fera monter mes actions Microsoft (Je vous emmerde si vous préférez Macintosh.), et d’autre part, on pourra dire que vous avez mis votre PC dans l’abîme.

Vu que l’article était affiché sur l’écran avant qu’il ne se soit fracassé sur pierre à 340 km/h, on peut dire qu’il s’agit encore d’une mise en abîme de l’article.

De plus, ce paragraphe vous commentant le procédé est une autre mise en abîme.

Et la phrase au-dessus, commentaire du commentaire du procédé est encore une mise en abîme.

Sachant qu’à une autre échelle, l’ensemble de ce que je viens d’écrire est une mise en abîme du titre de ce paragraphe…

Si vous n‘avez pas compris, vous pouvez toujours suivre votre PC après l’avoir lâché. Une plus forte implication dans le procédé peut aider à la compréhension.


[modifier] Cet article est-il inutile ?

[modifier] Pour s'y retrouver, par contre, ce sous-titre est utile.

Non, cet article n’est pas inutile tant qu’il existe, puisqu’il se sert à lui-même.

Captainobvious.jpeg Captain obvious dit :
Par contre, il serait inutile s’il n’existait pas, puisqu’il n’y aurait rien à décrire. C’est un heureux hasard, tout de même.


En fait, c’est rudement bien pensé comme concept : vous avez devant vous, chers lecteurs ébahis, le premier article autosuffisant ! Le premier article qui n’a pas besoin d’un sujet pour exister ! Imaginez un peu : vous êtes sur wikipédia, à la recherche d’une recette de soupe aux rutabagas…

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'Déjà, vous seriez un peu con, parce que les rutabagas, ça donne la chiasse.'



C’est un exemple. Et donc je disais, imaginez que d’un seul coup, les pomme de terre deviennent nazies, et décident de génocider les rutabagas.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'C’est vrai que les juifs aussi me font chi…'



Image62.jpg

les rutabagas à la surface de la planète.

Image63.jpg

Et d'un seul coup... Hop! Plus rien!

Stop ! On arrête tout de suite les raccourcis débiles ! Et on poursuit sans s’éloigner du sujet. On imagine donc que les rutabagas disparaissent de la surface de la planète. L’article sur les rutabagas n’aurait plus de raison d’exister ! L’existence de l’article de Wikipédia traitant des rutabagas est donc dépendant de l’existence des rutabagas sur la planète.

Par contre, cet article pourrait survivre à une nazification massive des patates, et il pourrait survivre à n’importe quel génocide. En effet, pour lui enlever sa raison d’exister, il faudrait qu’il n’existe plus, ce qui lui enlèverait sa raison d’exister, mais ne le ferait pas ne plus exister car il n’existerait déjà plus, puisque comme je l’ai dit plus haut, c’est le fait qu’il n’existe plus qui est la cause, et aussi le conséquence. Hé oui. Vous suivez, un peu ?

Cette histoire m’évoque un peu l’histoire de l’œuf et de la poule, en sachant que la poule est constipée.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
C’est à cause des patates nazies qui lui ont empêché d’avoir la chiasse des rutabagas ?''



Voilà ! Enfin quelqu’un qui suit !


[modifier] Mais on peut également considérer la question à l’envers.

Inversé.png

A peu près comme ça, mais un peu plus à droite.

Cela parait un petit peu abstrait pour ceux qui n’ont pas de miroir. Et ceux qui ont un miroir perdent tout l’intérêt de la chose, car ils comprennent tout à l’envers. En plus, s’ils ont un miroir, c’est pour se regarder dedans, ce qui est une forme de narcissisme.

Mais on peut aussi procéder en raisonnant par analogie : si on met des œufs dans le cul d’une poule, finira-t-elle par redevenir un œuf ?

Socarte.jpeg Socrate dit :
Mais bien sûr ! A la seule condition que les œufs qu’on lui fourre dans le fion ne soient pas des œufs pondus par des poules, mais des poules déjà redevenues des œufs.


Il est même tellement autosuffisant que je fais un lien vers lui-même.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'Moi aussi je fais des réflexions autosuffisantes : je parle de moi.'



Oui, mais c’est pas la même chose. Là, c'est juste suffisant.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Et pourquoi donc ?''



Parce que c’est moi qui mets tes boites de dialogue, grosse pouffe ! Tu es donc dépendante de moi. Regarde, je te fais dire n’importe quoi !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'François Hollande est un bon président.'



[modifier] La nazification des pomme de terre.

Patate nazie.jpeg

La patate nazie se décline aussi en frite nazie.

La nazification des pomme de terre est un phénomène politico-végétal rare qui se manifeste par une remilitarisation massive de votre potager.

Les causes de la nazification des pommes de terre sont nombreuses, et souvent mal interprétées. Effectivement, les experts s’accordent à reconnaître que si au terme de leur dernière guerre contre les champignons de Paris, les pommes de terres se sont vues amputées d’une partie de leur territoire et de leur honneur, la nazification est favorisée. Néanmoins, l’importance d’autres paramètres fait débat, tels que la redondance du pangermanisme…

Généralement, la nazification commencera à se manifester par une vengeance des patates contre les champignons de Paris. Ces dernières chercheront vainement à se défendre en se fortifiant… Mais comme à chaque guerre, les patates passeront par le carré des choux de Bruxelles et par les Ardennes, ce qui surprendra les champignons. Votre potager risque par la suite de basculer dans une ratatouille généralisée, qui ne devrait se terminer que par l’invasion de la moitié de la surface des patates par les cornichons russes. Ces derniers seront par la suite très difficiles à dégager.

Et voilà ! Comme vous pouvez le voir, cet article est maintenant mieux qu’autosuffisant ! Il existe par lui-même, mais en plus, par la nazification des patates !

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'La moitié de ce que tu as dit avant n’est donc plus exact ?'



Ce qui était écrit plus haut avait une date de péremption.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
'C’était donc ça, l’odeur de souffre… Mais les patates prennent-elles plus de temps à périmer lorsqu’elle sont nazifiées ?'



[modifier] Mais pourquoi, en fait ?

Et arrivé à cet endroit de l’article, vous devez sans doute vous demander pourquoi j’écris cet article ? Est-ce pour vous faire réfléchir sur votre condition humaine ? Est-ce pour sauver des bébés phoques ? Est-ce pour faire remonter la cote de popularité de François Hollande ?

La vérité est bien plus dure à entendre. La vérité, c’est que je suis en stage et que je me fais chier toute la journée au standard, à répondre à des appels de gens énervés. Je vous ai donc fait perdre plusieurs minutes de votre vie avec cet article que j’écris car je m’ennuie. Bisou.


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature  •  Déntonnoir2.svg.png  Portail de l'Humour à


Que pensez vous de ce sondage?
 
6
 
7
 
2
 
1
 
6
 

Ce sondage a été créé le septembre 12, 2014 13:53 et 22 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia