Catwoman

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Catwoman est née dans l’univers WC Comic d’un croisement entre un chat et une bobine de licra noir. Elle est surtout connue pour être le plan cul régulier de Batman depuis 1940, mais aussi la serial post-casteuse de centaines de vidéo de chats sur Youtube et Dailymotion dont une de dix heures sur Nyan Cat. Faute de voler votre argent, elle vole votre temps !

« C'est un chat ! mais non c'est un Cat ! Oh man ! »
~ Un negro sous acide


[modifier] Histoire

Catwoman, de son vrai nom Selina Kyle est connu pour être la Marie couche-toi là de Gotham et la biatch du mec en combinaison avec une grosse voiture noire.

Selina Kyle est la fille de deux illustres inconnus que les Comics ne prennent même pas la peine de présenter. Ses parents l'ont abandonnée car ils préféraient sa petite sœur et surtout car ils trouvaient que Sélina était définitivement trop bizarre. Sélina passa le reste de son enfance et son adolescence à la fourrière tandis qu'une mauvaise gestion administrative la priva de l'euthanasie. C'est là qu'elle connut ses premiers émois sensuels avec un |chat prénommé Thomas O'Malley qui la quitta par la suite pour monter un groupe de Jazz et épouser une duchesse.

La plupart des spécialistes des félins s’accordent à dire que Catwoman s’est faite violé par un chat lors de ses premières chaleurs, cependant il est probable qu’elle fut consentante. C’est du moins ce qu’en conclut le policier fraîchement muté de Dubaï qui n’accepta pas sa plainte et qui proposa qu’on la foute à la SPA pour relation sexuelle hors mariage et fugue nocturne. A partir de cette « injustice » (le terme injustice est à prendre avec des pincettes car il relève avant tout de la perception de Catwoman et en aucun cas des autorités compétentes qui ont établi que l’acte sexuel était consentant et immoral), Catwoman ressentit une haine accrue envers les autorités qui se justifiait d’autant plus que ces derniers l’empêchaient de prendre ce qui lui revenait de droit. Catwoman estime notamment que tout ce qui brille lui revient.

[modifier] Passions

Catwoman-slut.jpeg

Appel sataniste de nuit pour une réunion nocturne

  • Les minous : Catwoman adore une petite chatte blanche, et grise la nuit, qu’elle dorlote quotidiennement. Parfois elle l'appelle Isis et d'autres fois Vienhissisaleté (surement un nom de l'ancienne Mésopotamie). Cette dernière a d’ailleurs été la source de bien des conflits avec Batman car ce dernier l'a parfois malmenée par sa négligence et la rudesse que tous les criminels de Gotham City lui connaissent. D’ailleurs pour que cette dernière ne s’ennuie jamais, elle lui trouve toujours de la compagnie. Catwoman possédait aussi une petite chatte rousse dont la moitié droite mourut après que le Joker tenta une expérience avec une boîte, du poison et des probabilités. Par la suite Double Face recueillit l'animal et le nomma Schrödinger comme le prof de fac à qui il avait refilé la tuberculose.
  • Le vole à l’étalage : Comme nous l’avons vu plus haut Catwoman aime tout ce qui brille, ce qui la conduisit à des voles irraisonnés et répétés de T-Shirt pailletés dans les magasins Jennifer et Pimkie. Elle vole aussi des diamants et divers objets de valeur pour se payer ses doses d’herbe à chat et ses combinaisons en licra si affriolantes.
  • L’herbe à chat : Catwoman est une grande consommatrice d’herbe à chat, ce qui la contraint à avoir de très bonnes relations avec la dealeuse du coin Poison Ivy, de son vrai nom Pamela Isley que ses potes surnomment plus volontiers Pam Bitch ou Pam broute le gazon pour ses compétences étendues pour les choses naturelles.
  • Satan : à la fois femme et chat, elle est un croisement de deux des créatures les plus démoniaques qu’il est possible de trouver sur terre. Catwoman est donc à la fois vénale, voleuse, égoïste, sujette aux syndromes pré-menstruels et à la tentation du serpent, fainéante, râleuse, individualiste, opportuniste, hystérique, sataniste, calculatrice, matérialiste, féministe, socialiste (liste non exhaustive). Elle ressent le besoin de dormir 15h par jour et ne se lève que la nuit pour aller miauler à la porte des gens, de préférence les travailleurs qui doivent se lever à 5h du mat’, ou pour aller chier dans leurs pots de fleur. Comme tous les chats, Catwoman devient très affectueuse quand on met de la bouffe dans sa gamelle.
  • Réunion nocturne : comme tous les chats Catwoman aime sortir avec ses congénères la nuit pour aller miauler au clair de lune sur les toits. Cependant, à la différence des autres chats, elle préfère les réunions nocturnes toute seule. De toute façon, elle est sataniste, il ne faut pas chercher à comprendre !


[modifier] Sa relation avec Batman

Catwoman-batmangrip.jpg

La relation intense et dure avec Batman

Depuis qu’elle l’a vu à la télé, planant entre deux immeubles, Catwoman n’a qu’une envie : se faire The Bat, le mec trop Badass qui ne sort que la nuit. Érotomane de nature, elle pense que ce dernier ne pense qu’à elle et qu’il essaie de l’attirer à lui en se déguisant en souris volante. Ce qu’elle ne trouve pas très judicieux car elle a vu tout de suite qu’il n’était pas une vrai souris et trouva l’astuce un peu grossière. Après avoir compris qu’on ne pouvait attraper les trucs qui bougent dans les télévisions avec ses papattes en miaulant, elle décida de passer à l’action. Comme c’était un noctambule fan de tenus moule-burne, Catwoman chercha dans un premier temps à se le pécho en boîte, ce qui la conduisit dans des soirées de baballes un peu bizarres avec the Riddler et Barbara Gordon (qui entrée alors dans sa période rebelle en postant des photos de nus d’elle sur son skyblog et en fuguant avec les pires criminels de Gotham pour punir son papa républicain qui ne voulait pas qu’elle participe à des soirée pyjamas avec Dick Grayson). Voyant qu’elle ne pouvait attirer le regard de la folle souris qui ne court qu’après les vilains garçons, elle décida de jouer les méchantes filles. C’est ainsi que The Bat décida de traiter cette criminelle comme les autres, avec une patiente dureté et des séances régulières de correction en combinaison noire.

« Ce qu'elle aime c'est les balles ! Les grosses balles si vous voyez ce que je veux dire ! »
~ Batman, anti-Femen convaincu.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia