Castor volant d'Arabie Saoudite

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Le castor volant d'Arabie Saoudite est une race très peu commune. Il se caractérise surtout par sa couleur bleuâtre et son absence de pelage. Son âge maximum varie entre 72 ans à 98 ans, dépendant du milieu de croissance.
Castorvolantarabiesaoudite.jpg

Le castor volant dans son habitat naturel.


[modifier] Histoire

ce texte est un gros fake pour info :p

Depuis l'apparition de l'homme, la survie de cette espèce est grandement menacée par celui-ci. La pollution auditive créée par l’homme, trop forte pour leur ouïe extrêmement sensible, les ont poussés à s'aventurer dans les régions les plus reculées de la terre. Pendant plusieurs millénaires, l’animal fut inconnu de l’homme. Ce n’est que tout dernièrement que fut découvert l’animal par l’anthropologiste Melissa Emery, c’est-à-dire, en 1987. Depuis sa découverte, des chercheurs se sont beaucoup plus approfondis sur le sujet afin d’en savoir plus sur cet étrange animal.

[modifier] Caractéristiques physiques

Cet animal mesure en moyenne, à l’âge adulte, 3 mètres de long en comptant sa queue arrière et peut peser jusqu’à 90 kg. Ce mammifère, de la famille des Castoridae, a la particularité de ne pas avoir de fourrure ou, à certaine exception, très peu. Sa peau, lisse et douce, a une couleur bien particulière pour un animal de l’ordre des rodentia. Effectivement, celle-ci est de couleur bleu acier. Sa queue est beaucoup plus lourde que celle d’un castor normal. Sa forme est aussi très différente. Elle inspire la forme d’une goutte d’eau. Ses longues incisives, comparées à celles des autres rongeurs, poussent beaucoup plus lentement mais cela n’empêche que le castor volant d’Arabie Saoudite doit absolument ronger des roches très régulièrement afin de raccourcir ses dents et, pour ce, il doit s’enfoncer souvent à plus de 50 mètres dans le sable avant de trouver autre roche que du calcaire. Des ailes pouvant ressembler à celles d’une chauve-souris se trouvent à l’avant de l’animal. La couleur rouge de celles-ci est expliquée par la minceur des ailes. Elles sont donc plutôt fragiles et s’abiment très rapidement, surtout à force de creuser aussi profondément dans le sable.

[modifier] Habitation

Il vit dans la région inhospitalière de l'Arabie Saoudite, plus précisément du centre jusqu’à une certaine limite vers le sud. La raison de son habitat s’explique inévitablement par son ouïe plus que fine qui le pousse à habiter ces régions si reculées.

[modifier] Régime alimentaire

Le castor volant d'Arabie Saoudite n’est pas, contrairement aux autres rongeurs, herbivore, mais bien carnivore ! Il se nourrit le plus souvent de chameaux, souvent chevauchés par des humains bisexuel, de préférence.

[modifier] Superstition

Il sont souvent accusé de boire trop de «shooter» pendent les repas épluchette de blé d'inde et ne digère pas l'épie ce qui leur cause des lendemain de veille effroyable.

[modifier] Technique de chasse

Leur technique consiste à s’enfouir dans le sol et à y attendre la proie. Cela peut prendre des jours, voir des semaines avant qu’un chameau pose la patte au mauvais endroit, cependant, leur système digestif est conçu pour résister très longtemps sans absorbation de nourriture et d’eau, ce qui explique leurs mouvements ralentis.

Une fois la présence d’un chameau sentie, il creuse, à l’intérieur du sable, une galerie pour le mener vers le chameau. Dès qu'il est suffisamment près, le castor sort de sa cachette, ronge le mollet de l’animal, puis retourne dans le sable. Cette technique fait des humains une proie facile lorsqu'ils se perdent en désert. Heureusement, la chair humaine n’intéresse que très peu ce castor et est donc, la plupart du temps, épargnée par celui-ci.

[modifier] Apport nutritionnel

La viande ainsi que l'eau de l'animal l'aide à survivre assez longtemps avant de trouver une nouvelle proie, ce qui peut prendre plusieurs semaines. Cependant, l'eau s’épuise plus vite que l'énergie que lui procure la viande. Effectivement, l'eau est sécrétée par les pores de sa peau, rendant celle-ci lisse, ce qui facilite la déshydratation de l'animal.

[modifier] Reproduction

[modifier] Accouplement

La reproduction se fait essentiellement entre Mai et Octobre, là où les températures les plus chaudes se font ressentir. Lorsqu'un mâle rencontre une femelle en rut, celui-ci tente de l'impressionner en battant de la queue, ce qui laisse s'envoler un léger filet de sable. Une fois la femelle tombée dans les charmes de la parade du mâle, ceux-ci se recouvrent sous une mince couche de sable. Là, l’accouplement débute. Cela peut durer 2 heures. Juste après l’éjaculation du mâle, celui-ci meurt. La future mère dévore donc son amant, question de reprendre ses forces et de ne pas finir comme celui-ci.

[modifier] Gestation

Pendant le temps de gestation, la femelle ne mange pas. Elle chasse mais pour nourrir ses futurs castoriots. Une fois un chameau trouvé, la femelle éventre l’animal de ses dents et s’y engouffre jusqu’à la naissance des petits. Ceux-ci restent dans leur mère pendant 30 jours complets.

[modifier] Naissance

Arrivé la naissance, les petits naissent dans l’animal, débarrassé, par les soins de la mère, des tripes et autres organes jugés par l’espèce non-comestibles.

Habituellement, huit petits naissent, mais en moyenne, seulement quatre survivent à l’accouchement. Les autres meurent avant-même d’avoir pu sortir de la mère. Cependant, quelques jours après cela, elle meurt, elle aussi, négligeant de se nourrir. Les petits sont donc laissés à leur propre sort comme les gros «losers», rejets de la vie, qu'ils sont.

[modifier] Particularité organique

Les castors volants d’Arabie Saoudite sont munis d’un système organique particulier. Celui-ci leur permet, grâce à un procédé spécial, de séparer l’eau d’un ou plusieurs autres éléments (aussi dit distillation). Ceux-ci sont alors expulsés par la bouche.

[modifier] Attention!

Nuvola apps important.png
Faites attention !
L'auteur de cette page vous a pris pour un con en faisant appel aux instincts les plus intelligents cons de la nature humaine.



voir modifier discussion
Voici les Mammifères du zoo sencyclopédique !
voir modifier discussion
Mammi gauche.png Babiroussa  •  Baleine  •  Biche  •  Bichon  •  Bison  •  Blaireau  •  Bovin  •  Caillera (Australopithecus hlmus)  •  Capybara  •  Castor (animal)  •  Cervidé  •  Chacal  •  Chat  •  Chauve-souris  •  Chauverisson  •  Cheval  •  Chevreuil  •  Chien  •  Chèvre  •  Dauphin  •  Dromadaire  •  Espèce d'être humain  •  Fiat Panda  •  Fouine  •  Furet  •  Gazelle  •  Gerbille  •  Girafe  •  Gnou  •  Gorille  •  Guerre des Lapins  •  Guépard  •  Général-Laveur  •  Hamster  •  Homme  •  Josiane Balasko  •  Kangourou  •  Koala  •  Lama  •  Lapin  •  Lapin nain  •  Lapin rose  •  Le lion de Waterloo  •  Les chevaux m'indiffèrent  •  Lion  •  Loup  •  Lynx  •  Mange-pierres  •  Matteo Renzi  •  Morse  •  Mouffette  •  Mouton  •  Nasique  •  Nicolas Anelka  •  Orang-outang  •  Ornithorynque  •  Orque  •  Oryctérope  •  Otarie  •  Ours  •  Ours bipolaire  •  Ours polaire  •  Ours pédé  •  Panda  •  Petit chaton mignon  •  Petit lapin mignon  •  Petit lapin mignon... mort  •  Phacochère  •  Pin parasol  •  Poney  •  Putois  •  Rat  •  Rat-Porc  •  Raton Laveur  •  Renard  •  Souris  •  Tapir  •  Taupe  •  Tigre blanc  •  Vache  •  Vache à lait  •  Wombat  •  Yéti  •  Zèbre  •  Zébu  •  Âne  •  Échidné  •  Écureuil à tête de poulet  •  Éléphant  •  Étudiant en médecine
À voir aussi : Insectes - Oiseaux - Mollusques - Poissons - Reptiles
Merci de ne pas leur jeter des cacahuètes !
Mammi droite.png


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia