FANDOM


Ma bite
Cet article est plus court que ma bite.
Ce singe savant est sévèrement peu burné, visitez sa page sur Big Brother pour l'envoyer ou non à la poubelle.
Note : tout singe qui enlèverait ce bandeau s'expose à un bannissement.
ÉlyséeFronton

Casse toi, pauvre con ! est la devise latine de l'Empereur français Nicolas Sarkozy quand il reçoit certains convives dans son empire.

Analyses Modifier

Analyse littéraire Modifier

Aucun mot de l'empereur Sarkozy n'est choisi au hasard. De ce fait, une analyse de ses propos semble tout à fait judicieuse.

« CaaAaasse touaaAaa, paaAaa-ovre KaaAaa-on »

  • On observe une assonance en a que l'on retrouve dans le nom des personnes qui lui sont le plus proches : Carla, Bonaparte, Vladichou ou encore Kärcher.

« Casse toi » devient « What sac » quand on transpose en verlan, appelé aussi langage des personnes à kärcheriser.

  • L'Empereur Nicolas Sarkozy a encore du mal avec la langue de son pays qu'il chérit tant, il privilégie de ce fait le franglais. Littéralement, on pourrait traduire en français par « Quel sac ? »... De quel sac parle t-il ? D'un sac Louis Vuitton, bien entendu.
  • Virtuose de la langue française et du beau-parler, l'Empereur Nicolas Sarkozy a plus d'un tour dans son sac pour accueillir ses convives immigrés comme il se doit. Ainsi, le mot sac fera écho avec le mot con grâce à des mots accueillants et chaleureux tels que sac à merde.

Analyse médicale Modifier

Soucieux de l'accueil de ses convives pour qui il a même aménagé un ministère entier avant de les emmener voyager vers des paysages ne les dépaysant pas trop, l'Empereur Nicolas Sarkozy a des tics et des tocs quand cela n'est pas parfait. En plus de ses tics répétitifs tels que son majestueux mouvement de l'épaule, on observe à travers cette phrase des symptômes de la maladie de Gilles de La Tourette.