Capitaine Igloo

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Origine, Enfance, et Embarquement

D’importantes zones d’ombres demeurent à propos de l’origine et l’enfance du Capitaine Igloo, On avance la date de 1880 pour sa naissance, ce qui ferait de lui le doyen de l’humanité. Norbert serait l’enfant illégitime d’un illustre marin, Colin du Bigorneau Duc de Saint-Malo et de sa bonne portugaise, Conchita-Dolorès da Pinta y Nina y Santamaria (la célèbre barbe du capitaine a sans doute été hérité de sa mère). Son père était un notable local mais surtout un dévot catholique fermement opposé aux rapports charnels avant le mariage. Pour éviter tout scandale, il fit baptiser son rejeton dès sa naissance, comme tout bon chrétien, puis il l’abandonna immédiatement à une famille d’adoption : les Mc BigFish de Glasgow en Écosse. Son enfance se passa sans événements notables. Des écossais, Norbert tira roublardise, pragmatisme et une certaine pingrerie.

Famille de marins, les BigFish placèrent le jeune homme dans la marine marchande. Très jeune, il s’embarqua comme mousse et il fit plusieurs fois le tour du monde, visitant de nombreux pays. Là il apprend les langues des pays qu’il visite. Doté d’incroyable don en linguistique, il lui suffit d’une escale de deux jours pour parler couramment une nouvelle langue. C’est ainsi qu’il maitrise plus de 100 langues : papou, mandchou, swahili... Il est même la dernière personne au monde à parler le Zoulou, appris en convoyant les deux derniers spécimens vivants dans une cage lors d’un voyage d’Afrique du Sud en Angleterre à la fin du XIXème. Les pauvres créatures finirent leurs jours dans un zoo de Londres.

La marine à voile n’avait plus le vent en poupe et elle fut ruinée par les bateaux à moteur. Notre marin se trouva alors au chômage.

[modifier] La chance sourit

Titanic.jpg

Le malheur des uns, fait le bonheur des autres. Beaucoup ont tout perdu dans cette tragédie, mais un a tout gagné au contraire!

En ce début de XXème, l’optimisme est de rigueur en Europe, la Belle Époque bat son plein et la guerre tant annoncée n’aura jamais lieu, en effet les gentils prussiens envoient chaque Noël un carton de bière et une carte de vœux à la reine d’Angleterre. Winston Churchill milite pour la création d’une Europe des Nations, basé sur l’amitié entre les peuples. Dans ce climat euphorique, le tourisme se développe avec les premiers congés payés, c’est l’âge d’or de la randonnée aux sources du Nil ou au sommet de l’Everest.

Les compétences linguistiques de Norbert, lui valent d’être engagé chez White Star Line Croisières, voyagiste spécialisé dans la croisière de luxe. Et le fleuron de leur flotte est un paquebot flambant neuf, qualifié de huitième merveille flottante : le Titanic.

Avril 1912, le Titanic appareille d’Angleterre pour une magnifique croisière dans des lieux chauds et paradisiaques : Islande, Féroé, Groenland… Tellement d’ouvrages ont été écrit sur le premier (et surtout dernier) voyage du Titanic qu’il serait inutile de présenter tout les détails. Nous allons nous intéresser plus particulièrement à un fait, très peu connu.

Le Titanic coule, victime d’un banal accident de la circulation, après avoir grillé la priorité à tribord à un iceberg (qui lui conduisait sans permis, ni assurance, tout feux éteints, ce fut quand même le pilote du bateau qui fut déclaré en tort). Panique à bord, Dans un souci de rentabiliser sa construction, ces radins de la White Star n’ont fait construire sur le Titanic que la moitié des canots de sauvetages nécessaires pour sauver l’ensemble des personnes présente à bord. Seul femmes et enfants pourront être sauvés. Les hommes du navire, empli d’héroïsme, se retirent dans les salons du paquebot mourant pour jouer une dernière partie de carte, fumer un dernier cigare ou se torcher la gueule un bon coup, attendant l’inéluctable destin.

Norbert a décidé qu’il est bien trop jeune pour mourir et de toute façon il a de grands projets d’avenir. Il visite les cabines désertées des passagers et ramasse bijoux, argent et tout ce qui y a de la valeur. Deux suites l’intéressent particulièrement, elles appartiennent à de riches hommes d’affaires :

  • Celle de Benjamin Guggenheim : Magnat du cuivre et trafiquant de tableaux et d’œuvres d’art.
  • Celle de John Jacob Astor IV: Inventeur du fil à couper le beurre.

Là il trouve deux valises avec une part non négligeable de la fortune des deux hommes. Ceux-ci avaient prévu de profiter de la croisière pour cacher une partie de leurs fortunes au fisc. Ils devaient déposer l’argent au cours d’une escale aux Îles Féroé, célèbre paradis fiscal de l’époque.

Norbert embarque l’argent, de toute façon ces deux snobs de richards n’en auront bientôt plus besoin. Le plus difficile reste à sortir sec du bateau. Le marin se travestit en enfilant des vêtements de femmes, les valises de billets et bijoux cachés dans des sacs sur son ventre. Il se fait ainsi passer pour une grosse femme enceinte. Pour tromper l’attention il parle grec, se faisant passer pour une riche touriste étrangère. Il parvient ainsi à embarquer sur un canot de sauvetage, où il prend quatre places du fait de son gros ventre et manque de faire chavirer l’embarcation dans l’eau glacée à deux reprises à cause de son poids.

Igloo1.JPG

Igloo en flagrant délit de larcin sur le Titanic. Les autres membres d'équipages avaient des préoccupations plus importantes que de l'appréhender.

[modifier] La fortune

Débarqué au Groenland, l’homme va disparaître deux années entières. Norbert est alors traqué dans le monde entier par les tueurs à gages des familles Guggenheim et Astor pour l’immonde vol de la fortune de leurs défunts héritiers. Norbert vit en reclus dans un igloo, C’est à ce moment qu’il se laisse pousser sa célèbre barbe pour se camoufler.

Quant la Première Guerre Mondiale éclate les deux familles laissent tomber les poursuites. La somme dérobée n’est que de l’argent de poche à coté des énormes bénéfices qu’elles font en vendant à prix d’or des armes obsolètes aux belligérants les plus naïfs.

Norbert sort de son abri, et fait changer sans problème son nom en Capitaine Igloo, de toute façon la langue Inuit est exclusivement orale et son nom de naissance est vite oublié.

Muni de sa fortune, il crée les pêcheries qui portent son nouveau nom en s’appuyant sur la mer poissonneuse qui l’entoure. Les Inuits sont les employés parfait, ils n’ont pas de monnaie et leur salaire est fixé à 10 poissons par mois.

Fort de ces atouts, l’entreprise se développe rapidement, Igloo se sert de sa polyglottie et de son vice pour négocier et racheter ses rivaux du monde entier.

Véritable instigateur du poisson dans l’assiette pour tous, en prenant exemple sur les pâtes, il invente le poisson pané en formes de lettres de l’alphabet qui assure son succès auprès des petits enfants.

Premier et unique employeur du Groenland, Capitaine Igloo est la principale célébrité de ce petit pays nordique, davantage encore depuis qu’il est devenu l’amant officiel de la reine Rollmops II et le précepteur de la charmante princesse Surimi VI.
Ward Monaco 1f 1966 captain igloo.JPG

Timbre monégasque à l’effigie du Capitaine Igloo en honneur de son engagement humanitaire

Désormais incontestable leader mondial de la pêche, il est à la tête d’un immense empire financier dont le siège se trouve à Nuuk, capitale du Groenland. Sa flotte possède plusieurs milliers de chalutiers. Toujours vert malgré son grand âge, dur en affaire, Capitaine Igloo dirige de main de fer son entreprise.

[modifier] L’Empire du Capitaine Igloo : Révélations

[modifier] Engagement Humanitaire

Philanthrope mondialement connu, respecté et même adulé, le Capitaine Igloo est impliqué dans de nombreux programmes humanistes. Sa fondation fait creuser des puits en Afrique ou crée des écoles pour les enfants défavorisés.


Jouant de son image de gentil papy gâteau ou de père noël des mers, le débonnaire Capitaine Igloo se présente comme l’ami des enfants :


Remarquez au passage, sa parfaite maitrise de la douce langue de Goethe.


Ici se trouve une publicité pour le grand concours du Capitaine Igloo ouvert à tous les enfants de la Terre. Ceux qui sont tirés au sort gagnent un inoubliable voyage au Groenland en compagnie du Capitaine et un tour du monde sur un de ses chalutiers :

En 2006, Capitaine Igloo a reçu le Prix Nobel de la Paix, récompense suprême pour ses actions humanitaires prestigieuses. Très ému, il a dédié son prix à tout les petits enfants qui souffrent dans le monde.

[modifier] Enquête


Les bateaux du Capitaine Igloo sont secrets et difficiles à approcher, ils ne pêchent que de nuit ou les jours de brouillards. La journée, ils s’abritent dans des grands hangars à bateaux fermés. Un de nos journalistes a pu monter à bord de l’un d’eux déguisé en marin. Voici son interview.

Emmanuel Chain : Jean Albert, bonsoir, alors qu’avez-vous vu sur le chalutier?

Jean Albert de la Scribouille : J’y ai vu l’enfer sur mer, des choses abominables, inimagina…

Emmanuel Chain : Bien, bien, commençons par le poisson. Que pêche-t-il?

J-A : : Des monstres, des abominations, ils lancent leurs filets dans les abysses et ressortent d’horribles poissons gluants à chair verte, imaginez Jeanne Moreau avec les sourcils de Domenech et plein d’yeux globuleux. Et ce bruit, cette odeur quand ils les dépècent, j’en ai vomi mon déjeuner.

Emmanuel Chain : Mais ils ne pêchent que ces poissons?

J-A : Non, ils pêchent aussi des cabillauds ou du colin.

Emmanuel Chain : Ah, vous voyez bien.

J-A : Ils les pêchent c’est un bien grand mot, ils les ramassent avec de grandes pelles, comme on le fait avec les feuilles mortes l’automne.

Emmanuel Chain : C'est-à-dire?

J-A : Cela semble à peine croyable mais chaque bateau embarque un hélicoptère. Ils le font décoller et celui-ci traque les bancs de poisson au sonar et au GPS. Quand il en repère un, il balance une bombe au cyanure en plein milieu et tous les poissons se retrouvent à flotter le ventre à l’air au milieu des eaux. Le bateau arrive sur les lieux et ils ramassent le poisson à la pelle comme je vous l’ai dit.

Emmanuel Chain : Hein, mais la consommation de ces poissons serait mortelle!!!

Cuirassé chalutier.JPG

En exclusivité mondiale, nous avons pu prendre une photo d' un cuirassé chalutier de la flotte du Capitaine Igloo en plein jour.

J-A : Quand ils les dépècent, leur chair est devenue bleue par réaction chimique et ils sentent l’égout. Mais il parait qu’ils ont un moyen pour décyanuriser le poisson dans leur usine de conditionnement du Groenland. Ah, et il y a des sous-marins aussi dans leur flotte.

Emmanuel Chain : Des sous-marins?

J-A : C’est leur couteau suisse, ils torpillent les baleines, ils peuvent aussi pécher dans les abysses, sous la banquise ou vider les sanctuaires marins clandestinement, mais surtout ils s’en servent pour rouler la Marine.

Emmanuel Chain : Pouvez-vous être plus précis?

Chalutier en feu.jpg

Au mauvais endroit, au mauvais moment, pas de bol...

J-A : - Les sous-marins sont totalement furtifs, ils ont une coque revêtue de peaux de dauphins, il parait que comme çà, ils sont indétectables au sonar. Ce sont les laboratoires scientifiques de recherche secrets du Capitaine qui l’ont mis au point. Sans se faire repérer, Ces sous-marins croisent dans le sillage des navires des marines de guerre du monde entier et lâche le pétrole qu’ils ont dans leurs soutes au moment ou ils croisent le bateau. On croit à un dégazage sauvage des militaires, les journalistes pacifistes s’emparent de l’affaire et vous savez comment çà marche, les zones maritimes militaires sont retirées à l’armée. Avec des pots de vins bien distribués, le Capitaine récupère ces zones pour y faire pécher ses bateaux.

Emmanuel Chain : Cela semble à peine croyable.

J-A : Ah çà ils ne plaisantent pas les mecs, d’anciens barbouzes de l’Armée Rouge souvent. Un chalutier concurrent à croiser leur route, ils ont sorti leurs canons et l’ont coulé sans sommation, j’ai pu prendre une photo sans me faire prendre.

Emmanuel Chain : Parlons des employés justement qui sont t-ils?

J-A : Des esclaves chypriotes ou portoricains, les Inuits ont été remplacés depuis qu’ils ont voulu une augmentation, le patron radin n’a pas voulu leur filer 20 poissons par mois. Et puis il y a les petites mains qui dépècent le poisson.

Emmanuel Chain : Des asiatiques?

J-A : Oui, mais aussi des noirs, des blancs, des rouges, des enfants du monde entier

Emmanuel Chain : Des enfants???

J-A : Oui, ceux qui remportent ses concours et gagnent le tour du monde en bateau. Ils finissent dans la cale nauséabonde d’un bateau à couper du poisson pourri toute la nuit.

Emmanuel Chain : Mais enfin ils ne se rebellent pas?

J-A : ils ont le regard perdu dans le vide, ne parle pas, à mon avis ils sont drogués. J’ai pu soudoyer un des employés qui m’a dit qu’une fois à terre, on leur fait un lavage de cerveau en leur fabriquant de faux souvenirs de voyage dans des iles paradisiaques et qu’ils ne se rappellent de rien d’autre.


Emmanuel Chain : Tout çà pour faire économies?

J-A : Oui, la main d’œuvre est gratuite. Ah j’ai pu approcher les installations au Groenland

Emmanuel Chain : Vous y avez vu des trucs sordides?

J-A : Je n’ai rien vu, c’est immense mais je n’ai pu y rentrer, des gorilles protègent l’entrée.

Emmanuel Chain : D’anciens colosses de l’Armée Rouge?

J-A : Non de vrais gorilles, issus du Programme Supersinge, vous savez cette rumeur dans les années 70, et bien Igloo en était LE mécène, il a financé tout le projet. Et depuis il a des supergorilles albinos à poils longs qui protègent sa base, ils sont très efficace, un d’entre eux a coupé mon micro en deux avec ses dents.

Emmanuel Chain : Donc vous ne savez rien sur cette base?

J-A : J’ai eu quelques informations par soudoiement, en surface ils conditionnent le poisson, il le décyanurise et arrive a le rendre blanc et a supprimer l’odeur par des traitements chimiques compliqués à base de boullissement dans du chlorate de potassium. Le sous-sol est immense et ultra secret, ce serait une grande zone de recherche scientifique, c’est là qu’ils conçoivent les sous-marins, les recettes de cuisine, et leur publicité télévisée avec des message subliminaux. D'anciens savants nazis s’y cacheraient, ils mettent au point des drogues d’obéissance, On dit qu’ils ont des cobayes humains, et qu’ils leurs font goûter leurs produits avant commercialisation, pour voir s’ils ont bons gouts, ou si le cyanure a bien été tout enlevé.

Groenland-nuuk.jpg

Les installations du Capitaine Igloo au Groenland, tel un iceberg, la partie émergée visible ne représente qu'1/10ème de l'ensemble.

Usine du captain igloo.jpg

La microscopique partie ouverte au public des installations.



Emmanuel Chain : Et le Capitaine, il est où pendant ce temps?

J-A : Il s’enferme dans sa chambre avec des petits enfants, vous savez il dit partout qu’il les adore. Ils jouent avec sa barbe il parait.

Emmanuel Chain : Un dernier mot pour conclure sur le père noël des mers?


« Igloo ? Le Bernard Madoff des mers, une raclure de chiottes »
~ Jean-Albert de la Scribouille



Baudroie pané.jpg

Pour vous, nous péchons les plus beaux, les meilleurs poissons! Bâtonnets Capitaine Igloo le bonheur est dans l'assiette!


[modifier] Informations de dernières minutes

Emmanuel Chain suite à un coup de fil d’un très influent homme politique français de droite a depuis été muté à la couverture d’évènements sportifs en Lozère inférieure. Le Droit de savoir a été repris par Jean-Pierre Pernaud qui diffuse des enquêtes sur les trafics de faux-pélardons roumains sur les marchés cévenols.

Jean Albert de la Scribouille, le rapporteur qui a pu s’introduire clandestinement dans un chalutier a depuis été placé dans un asile ultra sécurisé et subit actuellement une castration mentale médicamenteuse.

Un autre journaliste qui embarqua clandestinement sur un autre bateau ne fut quant à lui jamais revu, On retrouva son alliance dans un bâtonnet Capitaine Igloo, quelques mois plus tard.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se recycle! »
~ Capitaine Igloo s'inspirant de Lavoisier

Qu'avez-vous pensé du Capitaine Igloo?
 
32
 
82
 
9
 
6
 
3
 
6
 

Ce sondage a été créé le octobre 20, 2009 20:55 et 138 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia