Cannabis

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Allez, hue Cannabis, hue ! Tu n'avances pas du tout, Cannabis... »
« Maman, dis maman, tu me fais une soufflette ? »
« On s'fume un petard ?  »
~ Servietsky
Normal cannabis

Plant de Canne à Bisse

[modifier] Science

Le cannabis est une plante poussant dans les endroits humides et sombres tel les bureaux du ministère des Finances et les chambres d'adolescent(e)s.
Ses fleurs contiennent une molécule psycho-active appelée THC, Tetra-Hydro-Cannabinol, qui lorsqu'elles sont fumées ou ingérées travaillent directement sur le cerveau.
Celle-ci agissent en remplaçant les molécules de liaison intra-hormonales du lobe gauche, provoquant ainsi des pertes d'équilibres, des fous rires incontrôlés, des envies brutales de pâte à tartiner aux noisettes, Profiteroles etc...
La durée des effets varie en fonction de la quantité absorbée ainsi que de la qualité. On admet ainsi que "celle du bled c'est de la bonne" et que par conséquent ses effets seront plus prononcés que "du com de merde", à comprendre "du commercial sans grand effet".
Le cannabis est une drogue au sens médical du terme. Il provoque une accoutumance et nuit à la santé de l'individu. On observe ainsi chez les consommateurs fréquents un développement important de la pilosité, une attirance marquée pour certains révolutionnaires tels Bob Marley, le vilain petit canard et Brigitte Fontaine. En plus, ça fait réfléchir, alors c'est illégal. Il influence aussi la libido de l'individu qui bien souvent déclare "préférer la veuve poignet à une femme", surtout si celle-ci ne partage pas sa passion pour l'herbe.

Le Cannabis Pour Les Nuls

[modifier] Histoire

Contrairement à l'idée communément admise que ce serait Patrick Sébastien qui aurait répandu la pratique de la "fumette" en Occident, il se trouve que celle-ci remonte à l'époque des premiers croisés qui, selon les écrits de l'époque, auraient rapporté du Proche-Orient "mieux que le Saint Graal".
Ainsi au Moyen-Âge lorsque deux Seigneurs concluaient un pacte visant à ne plus se chasser réciproquement les cerfs, ils scellaient bien souvent l'accord en se roulant un gros "pétard".
Par la suite certains mouvements intellectuels du XIXè siècle sont revenus à une pratique plus ancestrale du psychotrope, c'est à dire tout droit dans l'œsophage. De cette manière, on le consommait sous forme de petites boulettes parfois parfumées (mais toujours dégueulasses) ou d'un extrait gras appelée "huile".
C'est sous l'emprise du cannabis que Baudelaire écrivit notamment les superbes poèmes Il pleut des chats et Trop d'eau dans la mer. Il fallut attendre le chewing-gum Hollywood pour que le "joint" se répande à nouveau dans les banlieues d'Europe, devenant ainsi la cigarette préférée de tous les "teenagers", loin devant Marlboro ou Camel.

[modifier] Précisions d'ordres générales

« Le cannabis est un fléau ! Pour le détruire, FUMONS-LE !!! »

Les effets du cannabis sont moins violents que ceux de drogues chimiques tel l'ecstasy, la mescaline ou les yoghourts Mamie Nova. Ainsi on cherche quand on le fume, à en amplifier ses effets par des procédés tordus tel l'aquarium (où les participants nagent dans un épais nuage de fumée à l'intérieur d'une petite pièce close), la soufflette (qui peut se faire à l'envers, à l'endroit, pieds au mur, devant Girlz TV ou même à vélo), l'indienne, la rivière, le bong, le turbo, le bocal, etc...

Il est important de bien faire la différence entre le cannabis (la verte) et le shit (le marron) qui, quant à lui, pousse en petite boulettes sur des arbres appellés Marroniers et doit s'effriter avec du tabac pour être consommé.

Le cannabis est légal dans certains pays, tel les Pays-Bas, l'Ouzbékistan, le No-Man's Land du Sanitas à Tours, le Marais parisien et les banlieues chaudes de New-York.

Il est interdit de conduire après avoir consommé du cannabis. Les sanctions sont très sévères, allant de la confiscation immédiate du véhicule jusqu'à l'emprisonnement ferme au château de Madame de Fontenay.

Reconnu pour ses vertus médicinales il est utilisé pour oublier les effets des traitements ou soigner des fous.

Il est aussi consommé à l'heure de l'apéro, dans ce cas on l'appelle Apérispliff, ou encore fort apprécié pour ses vertus digestives après un repas copieux, et dans ce cas on parlera de Digespliff.

[modifier] Théorie de l'escalade

On a longtemps cru que les consommateurs chroniques de cannabis passeraient à l'héroïne, cocaïne voire au pastis. Malheureusement il n'en est rien, ce qui démontre le pouvoir addictif indéniable de ce fléau

[modifier] Étymologie

  • Cannabis, n.m., du latin cannabis : Chanvre indien.

« Ouh Canna ga Ouh Canna ga bis. »

~ Chant indien
  • Marijuana, n.f., du grec logostarvius : Synonyme de Cannabis, le mot marijuana a été inventé par des activistes anti-drogues qui espéraient ainsi tuer la majorités des fumeurs. En effet, sa prononciation plus complexe rend difficile son usage et peut même causer la mort par étouffement d'un individu trop gelé. Les drogués s'en sortirent en n'usant pas de ce mot.
  • Toncard, n.m., du latin toncarus : État de défonce résultant de l'utilisation de cannabis. Par extension, petit bout de carton roulé mis devant le joint pour empêcher le tabac émietté de passer.
« Oa, hÉHo lEs mECs, j'SuIs tOnCArD, wAooOOOuuuUUu... »
~ Jo
  • Pétard, n.m. du latin tarpus : Nom donné à la cigarette contenant du cannabis.
  • Joint, n.m., de Juin : En argot, un joint est une cigarette artisanale (roulée à la main, souvent constitué d'un collage de deux feuilles, ou alors d'une feuille longue) contenant le plus souvent du cannabis (herbe ou résine) mais aussi d'autres substances psychotropes. On suppose l'origine de ce nom daté de l'appel du 18 juin 1940 de De Gaule qui est traditionnelement commémoré chaque année par des milliers de consommateurs.
  • Weed, n.f. du français (suisse) : Premier nom donné au Cannabis. Découvert par les suisses.

En effet, Le climat tropical de la suisse (grande dictature communiste du sud du japon) est particulièrement favorable à une culture intensive de ce que les suisses appelaient edelweiss. Constatant le manque d'effets antipathogènes des fleurs d'edelweiss, le roi suisse subventionna la culture intensive du Cannabis. Il construisit un centre de recherche visant à augmenter le rendement énergétique de cette herbacée vivace d'où la dénomination de W.E.E.D. (Wonderfuly Energetic Edelweiss Department). Le terme 'weed' a ainsi voyagé à travers les vastes étendues désertiques suisses par le biais des nombreux Spleefs, Bobs, Muffins, Sdars et autres oinjs en tout genre, jusqu'à nos paisibles banlieues parisiennes où il fait bon vivre (Mantes-la-jolie, Saint Denis, Sevran, Fontenay-aux-roses...).

[modifier] Adaptation au cinéma :

L'équipe activiste du mouvement libéral pour la légalisation de la culture et de la consommation du cannabis en France métropolitaine du Nord Est, et favorable à la promotion du mouvement anti-capitaliste pro-communiste et fasciste adapta cet article fantastique au cinéma Russe Stalinien.

Source : [1]]


Les petites pastilles qui te font voir tout noir puis deux fois tout blanc
Ecstazy
Ecstazy

Article principal : Drogue
Substances : Cannabis - Cocaïne - Haschich - Héroïne - Opium - Morphine
A savoir pour bien vivre : Bien savoir se droguer - Comment vendre de la drogue - La grammaire française expliquée à mon fils reggaeman - Sniffage de chaton - Devenir dealer à Genève

L'HyperJardiland de la sencyclopédie
LOGO-PS
Cannabis - Croton erythroxyloides - Ficus - Fleur - Fleur d'anus - Florence Foresti - Fougère - Géant de jardin - Herbe - L'homme qui butinait des fleurs - Nain de jardin - Pâquerette - Puériculture - Respounchous - Salade césar - Végétaux


Dicton de jardinier: Quand vous respirez une fleur, vous respirez son sexe !


PommierPDN  Portail des Sciences de la nature

Qu'avez-vous pensé de l'article "Cannabis" ?
 
312
 
620
 
85
 
179
 
72
 
66
 
54
 

Ce sondage a été créé le mars 12, 2008 21:33 et 1388 personnes ont déjà voté.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia