Canicule

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La canicule est une tueuse à gage redoutablement efficace. Elle est très appréciée des journalistes de chez TF1 et de chez France 2 qui, sans elle, seraient obligés de parler de banalités comme le championnat du monde de pétanque ou la paix au Proche-Orient.

[modifier] Mode opératoire

La canicule cible les personnes fragiles volontairement isolées, personnes agées, jeunes enfants. Elle travaille principalement en été, les vacances scolaires aident ses méfaits, tout comme les augmentations de prix et les réformes à la con, qui passent plus facilement inaperçues. Elle travaille au niveau régional et, vu sa clientèle très dispersée, elle préfère travailler département par département. Son arrivée en préfecture est en général signalée par un bulletin d'alerte que les personnes concernées oublient systématiquement de lire. On la soupçonne tout comme le Père Noël d'avoir en fait de nombreuses assistantes réparties sur tout le territoire.

[modifier] Ses contrats

[modifier] 2003

En 2003, elle a été engagée par le gouvernement français qui avait des problèmes financiers cette année-là. Ne pouvant assurer la pension du mois d’août des retraités de France, le gouvernement a donc décidé de faire disparaître discrètement un certain nombre de vieux choisis de manière aléatoire sur le territoire en fonction de leur lieu de résidence (ceci afin de minimiser les déplacements de Canicule, ce qui diminue les frais de transport et rationalise les dépenses publiques).

Attendant que tous les médecins soient partis en vacances, elle a frappé en été pour être sûr que personne ne puisse les sauver.

15 000 vieux sont morts bien au chaud pendant que les jeunes se gelaient à la plage.

Selon une récente étude statistique, sans la canicule, 15 000 vieux seraient morts d'autre chose cet été là.

[modifier] 2006

En 2006, Nicolas Sarkozy, sentant que les vieux allaient voter à gauche aux prochaines élections, a décidé de refaire appel à cette tueuse hors pair pour être sûr d’être élu. Par contre, une récente étude statistique prouve que Nicolas Sarkozy a fait une terrible erreur: en effet, les vieux votent à droite, plus pour emmerder le monde que par réelle conviction. Il faut en effet savoir que le vieux est fourbe.

[modifier] Voir aussi


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature

Partage sur...
wikia