Calixte III

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Calixte III

PapeC3.jpg

Calixte III (Pépin Charlie de son vrai nom) est né en 1450 dans la banlieue de Paris. Il devint Pape à l'âge de 3 ans, suite à un conclave bien arrosé au cours duquel le jeu "T'es pas cap'" fut lancé. C'est ainsi que Pépin accéda à la fonction de souverain pontif.

[modifier] Mise sous tutelle

Trop jeune pour gouverner, Pépin fut placé sous la tutelle de Giovani Casa, un boucher italien de la banlieue du Vatican, reconverti en prêtre. Casa l'influença pour la construction de plusieurs édifices prestigieux tels le "Macoumba Night" (boite de nuit de la banlieue de Marseille) ou encore le célèbre casino clandestin Sainte Rita dans les fondations du Vatican.


[modifier] La fleur de l'âge, indépendance et incontinence

Le jour de ses de 18 ans, devenu majeur et en possession de ses pleins pouvoirs, Pépin fit décapiter son mentor Giovani, afin d'affirmer clairement son autorité et en représailles à une fessée administrée quelques mois auparavant. Dans l'après-midi de cette même journée ensoleillée, Pépin organisa sa première orgie. Suite à un excès de pénicilline, Pépin devint incontinent et du porter des langes jusqu'à sa mort. Calixte III se maria à Marie-Hélène de Constance, alors régente des Etats-Unis d'Amérique, en aout 1470. Ils eurent 29 enfants dont celui qui deviendra plus tard président de la future république française : Ray Charles.


[modifier] Conquêtes militaires

Pépin adopta pendant 3 ans un ornithorynque du nom de "Fifi", qu'il plaça à la tête de sa division blindée afin d'envahir la Serbie en 1470. L'animal décéda lors d'une opération commando qui tourna court car, après avoir trahi le pape, Fifi tenta de détourner les troupes vers l'Allemagne nazie, alors dirigée par l’évêque déchu Fredrich Von Unfernichkheit. Ce dernier parvint à s'infiltrer dans le quartier général de Fifi et à l'étouffer avec des tranches de jambon périmées pendant son sommeil et à rallier la division du pape à sa cause.

Fredrich.jpg

En 1476, Pépin proposa une alliance avec le Tsar russe Mamadou Saké. L'alliance fut de courte durée : au cours d'une soirée bien arrosée, Pépin fit signer un contrat au Tsar alors ivre mort, stipulant la session de l'entièreté du territoire russe au Vatican. Quelques minutes plus tard, le Tsar vola par la fenêtre du luxueux penthouse de Pépin. Depuis lors, tous les Tsar qui suivirent furent choisis par le Vatican qui exploita le peuple russe jusqu'à l'avènement de l'union Soviétique en 1899.

En 1477, sa femme fit de lui son unique héritier et lui céda l'entièreté du territoire des USA. Mis au courant par son fidèle Nasir (esclave nègre qu'il étrangla juste après, le jugeant dès lors inutile), Pépin, dans la foulée, étrangla également sa dulcinée afin d'hériter de la totalité du Royaume des USA.

Après avoir été acquitté du meurtre de sa femme et de son esclave, Pépin put enfin hériter. Le voici alors, en ce matin du mois de Juillet 1477, l'unique dirigeant des USA, du Vatican, de la Russie et de l'Italie qu'il avait réussi à conquérir 2 ans après son accession au trône papale. Pour continuer sur sa lancée, le pape partit à la conquète de l'Europe Occidentale pendant plusieurs jours. Sa campagne se solda par une victoire écrasante à Berlin, après avoir éliminé son éternel rival Fredrich Von Unfernichkheit au cours d'un combat de coq légendaire au sommet du Reichtag. Bon joueur, Fredrich serra la main de son adversaire avant d'avaler une capsule de cyanure.

[modifier] L'apogée... Et le déclin

En 1479, Calixte III est alors le maître incontesté du monde (sauf de la Chine qui n'avait pas encore été découverte et l'Afrique qu'il avait déjà assujetti avant même son pontificat). Son règne dura plus de 50 ans. 50 ans de débauche, d'orgies et de massacres en série. Ce n'est qu'en 1530, lors de sa 934ème orgie que le Pape commença a montrer des signes de fatigue. Essouflé, il voulu prendre une pause et se retira dans ses appartements pour y couler un bronze en toute tranquilité. Il mourru dans son sommeil la nuit suivante. Son testament stipulant la division de son empire entre ses fils, la répartition des territoire se fit comme suit : - La France revint à Ray Charles, - Les USA à Kim Kardashian, - La Russie à Matt Pokora, - L'Italie à Mick Jagger et les autres pays d'Europe occidentale aux autres membres du groupe.

[modifier] L'héritage

Le pape passa surtout sa vie à s'amuser. Il ne laissa pas grand chose à la postérité, excepté sa statue de 500 mètres de haut sur 1 Km de large, ainsi qu'une colonie d'ornithorynque installée à Münich.



ArmesVatican.png
ArmesVatican.png

des Papes, des Papes...

Habemus Papam, en habemus en veux-tu en voilà

· Habemus des Papes officiels : Liste complèteSaint Pierre (30-67) • Lin (67-76) • Corneille (251-253) • A. Régnier 1er (604-606) • Calixte II (1119-1124) • Calixte III (1378-1458) • Paul II (1468-1471) • Alexandre VI (1492–1503) • Jules II (1503–1513) • Léon X (1513-1521) • Pie IV (1559-1565) • Sixte V (1585-1590) • Pie VII (1742-1823) • Pie IX (1846–1878) • Léon XIII (1878-1903) • Pie X (1903-1914) • Benoît XV (1914-1922) • Pie XI (1922-1939) • Pie XII (1939–1958) • Jean XXIII (1958-1963) • Paul VI (1963-1978) • Jean-Paul Ier (1978) • Jean-Paul II (1978–2005) • Benoît XVI (2005-2013) • François (Depuis 2013)
Habemus des Papesses : Papesse Jeanne (855-857) • Dame Marozia (926-932) • Olimpia Maidalchini‎ (1644-1655)
Habemus des Papes scissionnistes : Marcel III (1970-1991) • Yéku (1978-1999) • Léon XIV (depuis 2005)
Habemus des Papes parallèles : Film X (1723-1727) • Patine (?-?) • Pie XIX (2549) • Pie-Trois XIV (1276-1277) • Sancho VII (1730-1740)
Et habemus des Papes bouddhistes : Tenzin Gyatso, le Dalaï Lama (depuis 1940)
Quoque videre : ConclavePortail:Irreligion

Vaticano.jpg


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Partage sur...
wikia