Caen

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Caen.jpg

Vous aurez remarqué l'astucieux photomontage : cette couleur de ciel n'existe pas à Caen

Caen est une ville de taille respectable (quoique) située dans le Calvados dont elle est d'ailleurs la capitale. Surnommée La Ville aux Cent Clochers à cause du taux de cathos qui atteint un niveau dangereusement haut et qui par conséquent réclame de nombreux lieux de culte, on trouve dans cette charmante ville tout ce dont un citoyen lambda peut rêver: des monuments historiques chiants au possible mais qui bizarrement attirent encore des touristes, des transports en commun aussi insolites qu'un tram sans rails (sisi), des étudiants chinois qui bloquent ledit tram tous les matins et des nuages gris parce que bon, c'est la Normandie quand même.

Les habitants de Caen sont appelés les Caennais et non les Cannois qui eux jouissent d'un ciel bleu toute l'année (voire d'un ciel bleu tout court).

« On y va Caen ? »
~ Un type un peu simplet à propos de son one-man-show
« A Caen, il ne pleut que sur les cons »
~ Un con à propos du temps à Caen
« Cette ville est merveilleuse, je pourrais y rester toute ma vie. »
~ Un touriste caennais à propos de New-York

[modifier] Géographie

[modifier] Situation

Caen se situe au sud de l'Ecosse (et c'est bien dans ce contexte et uniquement dans ce contexte que l'on peut employer le terme de SUD lorsque l'on parle de Caen ou lorsque l'on s'y trouve. Autrement, à Caen, le Sud n'existe pas). Elle est la capitale d'un département aussi charmant que plat, le bien-nommé Calvados, et en est peut-être même la seule ville qui vaut le détour, juste histoire de voir dans quelles conditions déplorables vivent les habitants pour après rédiger un livre nommé "La vie dans le Tiers-Monde".

[modifier] Climat

Nombreux sont les gens stupides et incultes un peu comme vous qui pensent qu'en Normandie il fait toujours froid. Eh bien il se trouve que c'est un cliché et qu'il n'en est rien. Il se trouve même que le 27 Septembre 2014, la mercure a anormalement grimpé aux alentours de 15 degrés, ce qui est très inhabituel pour la région. Le Celio du coin, à la pointe de la mode, a enregistré ce jour-là une augmentation des ventes de T-shirts de près de 200%. Le lendemain, lorsque les températures ont retrouvé des valeurs banales (8 degrés), les ventes sont revenues à la normale (inexistantes).

Autrement le climat de Caen est à son image, c'est-à-dire guère emballant. Il fait froid et on se gèle. "Un peu comme dans tout le Nord", me diriez-vous... nan mais c'est Caen, merde ! Ils pourraient faire un effort quand même !

Un rapide coup d’œil à ce tableau confirme que le temps n'est pas un atout de la ville et que d'ailleurs cette ville n'a pas d'atout.

Caen2.jpg

La canicule Caennaise

Météocean.png

[modifier] Relief

Le relief sur lequel est implanté Caen est exactement le même que dans tout le Calvados : plat (mais genre PLAT hein, pas juste plat). Le point le plus haut est le sapin de Madame Gisette Blachère qui habite au 38 Boulevard Leclerc.

Après il y a aussi l'Orne ! Ce cours d'eau majestueux qui se jette dans la Seine. Caen fait tellement mal honneur à l'Orne que je suis presque sûr que ce dernier a honte de la traverser.

[modifier] Histoire

Plaine.jpeg

Caen à l'Antiquité, c'était encore acceptable

  • Antiquité : A un moment donné dans l'Histoire, des romains égarés qui ne trouvaient plus le chemin de Lutèce décidèrent de rester près de l'Orne (appelée à l'époque Ornus) dans une plaine qui accueillit plus tard l'horreur que nous connaissons si bien. Mais ces romains avaient beau jouir d'un cadre (à l'époque) exceptionnel, ils voulaient à tout prix rentrer à Lutèce. Leur Centurion leur disait tous les jours qu'ils finiraient par rentrer, mais à chaque fois, les soldats répondaient "Quand ?". Alors le Centurion, dans son immense sagesse, décida de donner à cette colonie le nom de "Quand" qui plus tard fut massacré par les gros connards du Moyen Âge et devint Caen.
  • 1066 : Le valeureux Guillaume le Conquérant, homme de peu de foi mais qui avait un glaive bien taillé, décida d'envahir la ville et d'y bâtir un château. Celui-ci fut construit en vitesse et d'après des plans très moches, avec les cailloux qui traînaient là (La "fameuse" Pierre de Caen). L'ancienne colonie romaine se transforma alors en une ville moyennâgeuse bien crade dont le PIB ne devait sans doute pas excéder 10 Louis d'or mais qu'importe, Guillaume était heureux.
  • 1067 : Un curé alcoolique lance la construction de la première église de Caen, sans se douter qu'elle ne serait qu'une parmi des centaines dans plusieurs siècles. Caen s'évangélisa assez rapidement et la population athée et conne devint peu à peu catholique mais toujours conne.
  • 1400 : Caen est dans l'impasse : des anglais décident d'envahir la ville mais les habitants refusent de coopérer. S'ensuit une guerre assez sanglante que Voltaire décrirait sans doute mieux que moi et qui déboucha sur le massacre de 2 000 citoyens. Puis un jour le Duc de Bedford arriva et Caen redevint une ville française. Un apéro à base de calva fut célébré pour l'occasion.
  • de 1401 à 1944 : Caen s'englue dans une faille spatio-temporelle et ne change pas d'un iota en l'espace de cinq siècles. Les habitants vivent leur vie comme si de rien n'était et sans se soucier de la mondialisation qui se fait autour d'eux. D'un point de vue physique la ville est à cette époque aussi moche qu'aujourd'hui, mais avec des maisons plus vieilles.
Ruines.jpg

On croyait la finir en la bombardant, mais les bougres décidèrent de la rebâtir

  • 1944 : Caen est à cette date tellement moche que les anglais, qui ne peuvent plus supporter autant de laideur de l'autre côté de la Manche, décident de bombarder la ville. Durant cette opération spectaculaire 68% du volume bâti de la ville partit en cendres (« Ce qui est bien peu » aurait dit Eisenhower) et une bonne partie des civils avec. A la fin ne s'élevaient plus que quelques pans de murs : une fierté pour les anglais et pour le reste de la France. Malheureusement certaines personnes très attachées à la région refusaient de partir de Caen : la municipalité dut donc, contre son plein gré, rebâtir la ville pour satisfaire tous les cathos survivants.
  • 1950 : La ville est en pleine reconstruction. Un architecte très performant, Jean-Claude Bourret, fut choisi pour élaborer les plans. Hélas ce jour-là Jean-Claude Bourret était très bourret bourré et fit n'importe quoi. La municipalité, trop conne pour se rendre compte que les plans ne voulaient rien dire, les suivit à la lettre. La "nouvelle Caen" sortit de terre au bout de quelques années et... bon Dieu ce qu'elle était moche ! Cela dit les cathos étaient très contents, car il y avait quand même les 150 églises réclamées qui faisaient partie de leurs exigences.
  • 2000 : Caen célèbre le troisième millénaire (et non le deuxième, espèce de sale con) en organisant une reconstitution de la prise par les Anglais en 1400. On massacra donc 2 000 citoyens pour l'occasion, citoyens qu'on laissa ensuite couler dans l'Orne. Petite anecdote pour l'occasion : durant cette année les habitants ont bu plus de calva que durant les deux millénaires précédents.
  • 2014 : Caen existe toujours et garde son inintérêt caractéristique. En plus, bien décidée à rendre cette ville plus chiante que chiante, la municipalité a décidé de supprimer le tram à pneus (première attraction touristique de la ville) pour le remplacer par un bête tram à rails. Vraiment, je ne sais plus ce qu'on peut sauver.

[modifier] Monuments à la con

[modifier] Le Château Ducal

Cual.jpg

Ce truc fait la fierté des Caennais

Le château Ducal est un machin construit par Guillaume le Conquérant en 1066 et dans lequel il habitait (il avait bien du courage). Aujourd'hui le machin est toujours là, en plein centre-ville, et ne présente ni un attrait particulier, ni une quelconque raison de le photographier (sauf pour subir les brimades de vos amis). Du point de vue construction, le seul et unique matériau utilisé est la pierre de Caen (pierre dont la caractéristique est d'être totalement banale (et moche)) et l'ensemble est tellement laid et tarabiscoté (comme toi) que c'en est presque navrant.

Le château peut se visiter seul ou en famille bien que s'y rendre tient plus de la blague qu'autre chose et l'entrée est (fort heureusement) gratuite (enfin je crois). En fait je n'en suis pas sûr. Moi-même j'ai beau être un gros connard, je ne perds pas mon temps à visiter des monuments aussi anecdotiques.

Le château subit depuis plusieurs années une restauration de ses murs (et devinez avec quoi ? De la PIERRE DE CAEN) mais rien à faire, il a beau être un peu plus blanc, il reste toujours moche.

[modifier] L'église Saint-Pierre

Pierrot.jpg

Beurk

En parlant de blanc, l'église Saint-Pierre est une construction remarquable par le fait qu'elle est toujours en travaux depuis bientôt 10 ans. Je m'explique :

Le Caennais moyen est un putain de pollueur qui n'en a rien à foutre de l'écosystème et écrase quotidiennement des hérissons avec sa Laguna sur les départementales qui vont vers Omaha Beach. Or cette pollution automobile finit irrémédiablement par endommager les façades blanches des immeubles et autres constructions plus ou moins jolies. L'église Saint-Pierre fait partie de ces constructions plus ou moins jolies (même si pour le coup elle ne l'est pas).

Cette imposante église dont la flèche culmine à... je ne sais pas (vous me ferez penser à envoyer un étudiant chinois vérifier) aurait pu être très jolie, mais la pollution l'a rendue complètement noire. Des travaux ont été installés afin de lui rendre son lustre d'antan (celui de 1400, à l'époque où les anglais avaient massacré 2000 personnes sur la place du marché) mais ils sont à l'arrêt depuis... bien longtemps. En fait seul un quart de l'église est tout blanc, le reste demeure noir. Les échafaudages sont bien sûr toujours là, mais aucun portugais ouvrier ne s'y trouve pour nettoyer les murs. C'est vraiment consternant... et assez peu étonnant pour une ville comme Caen.

[modifier] L'Abbaye aux Hommes

Ce monument se présente sous la forme d'un machin duquel sortent des dizaines de petits clochers qui tendent gaiement vers le ciel (c'est très poétique ce que je viens de dire). Seuls les hommes y sont acceptés, les femmes peuvent aller se faire voir à L'Abbaye aux Dames qui est moins grande et encore plus moche, ce qui confirme qu'en plus d'être gros, lent, zoophile, illettré et fan de vaches, le Caennais moyen est un gros macho.

Que dire de plus sur cette abbaye ? Elle est collée à la mairie de Caen, histoire que cette dernière paraisse majestueuse alors qu'elle est juste moche. De toute façon tout ce qui date d'après-guerre sur Caen est moche. Ce qui date d'avant aussi d'ailleurs.

Je ne sais même pas si on peut la visiter d'ailleurs... oh et puis vous savez quoi ? On s'en fout.

[modifier] Les Galeries Lafayette

S'il devait y avoir un monument incontournable à Caen, ce serait celui-ci. Bien qu'il soit loin de rivaliser avec le Celio du coin et ses matières ultra qualitatives, ce grand magasin importé tout droit de Paris jouit d'une clientèle assez nombreuse pour compenser l'argent dépensé pour venir s'installer à Caen.

Si par malheur vous deviez venir à Caen, allez vous requinquer l'esprit un jour de pluie dans ce véritable havre de paix. Les prix qui y sont pratiqués aident d'ailleurs grandement à se détendre (ben oui quoi, tu vas tout de même pas me dire qu'une chemise à 300 € ça vaut pas le coup).

Mis à part les Galeries Lafayettes on trouve aussi plein de magasins chiants tels que la Fnac qui est bien trop petite pour être intéressante ou encore le monstrueux et ultramoderne cinéma Pathé qui justement est bien trop monstrueux et ultramoderne pour satisfaire la clientèle catho qui voulait quelque chose de plus simple.

[modifier] Propagande

Au fait, juste histoire de rire, voici ce qu'affiche fièrement le site de Caen à propos de son patrimoine:

« Trésor pour l’histoire, joyau pour l’image, pépite pour l’attractivité… Le patrimoine architectural est une richesse pour Caen. »
~ La municipalité à propos de quelques cailloux qui traînent dans le coin

Vous pouvez vous rendre compte qu'à Caen on a tendance à beaucoup exagérer les choses, ce qui n'est pas sans rappeler une certaine cité phocéenne. Voici un petit comparatif entre ce qui est dit (à gauche) et ce qui se présente à vous dans la réalité (à droite):

Un repas gastronomique----> Un hachis-parmentier William Saurin réchauffé au micro-ondes
Une attraction sensationnelle----------> Un bac à sable

Deux exemples suffisent, je crois que vous avez compris (à moins que vous soyez auvergnat[le rédacteur de cette section revient tout juste d'auvergne où il fût lamentablement victimisé pendant 5 ans]).

[modifier] Infrastructures

[modifier] Transports en commun

  • Le réseau de bus : Ce ne sont pas moins de 785,2 lignes de bus qui traversent Caen. Vous pourrez facilement vous procurer un plan de lignes dans un relais mais il n'est pas garanti que vous y compreniez quelque chose. En effet l'organisation des bus caennais est très, très difficile à comprendre et requiert au moins 150 de QI : il y a des bus normaux qui circulent parfois mais pas tout le temps, des bus dits "Verts" qui ne sont pas verts et qui se rendent dans les bleds paumés à 50km de Caen, des bus nocturnes, des bus réservés aux étudiants chinois, des bus dont le service est mystérieusement marqué comme étant "terminé" et qui refusent catégoriquement d'embarquer le moindre passager... et comme si cela ne suffisait pas, ces bus sont très rarement (voire jamais) à l'heure. Parfois ils arriveront avec 15 minutes d'avance (!) pour vous faire chier, et parfois avec 20 minutes de retard (!!) toujours pour vous faire chier. Sachez-le : les chauffeurs de bus caennais ne seront jamais vos amis.
Tramcaen.jpg

Il vous rendra fou (ou plutôt ses pneus vous rendront fous)

  • Le tram sans rails : Tout est dans le titre ! Ce tram n'a en effet pas de rails, mais des pneus. Oui oui, des vrais pneus, un peu comme tous ces sales bus qui vous feront chier H24. Conséquence de cette absence de rails : ce tram se paye parfois le luxe de sortir de la voie qui lui est dédiée pour se mêler à la circulation (et écraser quelques enfants mais ça, c'est moins passionnant) et croyez-moi c'est vraiment un spectacle à ne pas rater.

Mis à part cette particularité qui fait du tram de Caen le tram le plus cool du monde, les chauffeurs sont aussi corrompus que leurs homologues qui conduisent des bus. Parfois vous les verrez même se couper les ongles dans leur cabine au lieu de démarrer leur tram qui a déjà 10 minutes de retard et ça, ce n'est sympa ni pour vous, ni pour ce pauvre tram qui se retrouve jonché d'ongles sales.

  • Les vélos qu'on peut louer et qui finissent au fond de l'Orne : Bien décidée à diminuer son taux de rejet de CO2, la ville de Caen a récemment installé un système de vélos à emprunter pour parcourir le centre-ville un peu à la manière des Vélib' de Paris mais sur une surface 10 000 fois plus réduite. La particularité de ces vélos c'est qu'ils vivent toujours le même scénario : un quidam vient emprunter un vélo. Il fait mumuse avec quelques instants puis se dit que ce serait vachement cool de le jeter au fond de l'eau (chose qu'il fait immédiatement après y avoir pensé). Quelques jours plus tard on repêche ledit vélo tout rouillé et couvert d'algues au fond de l'Orne puis on l'expose sur le port où il pourrit à la vue de tous les passants. Moralité : « Ne parcourez pas Caen en vélo. »

[modifier] Education

Je vous sens dubitatif... un système éducatif à Caen ? Vraiment ? Oui, mais seulement pour les étudiants chinois qui eux révisent bien leurs leçons. Les autres, la masse, le prolétariat, peuvent se rendre à l'école mais bien souvent ils le font parce qu'ils y sont forcés par leurs parents catholiques.

Caen contient un nombre très élevé d'écoles de tout grade... parmi ces écoles il est important de préciser que la moitié sont privées, c'est-à-dire catholiques et avec une conservation de certaines lois en vigueur durant l'Inquisition. Il paraît qu'on y fracasse des crânes assez souvent et qu'il y a dans les caves de ces écoles pléthore d'instruments insolites qui brisent facilement des membres (après c'est au choix du bourreau et selon sa créativité). Les élèves y souffrent et personnellement je m'en fous, j'ai fait toute ma scolarité dans le public. Néanmoins parmi ce gros tas d'écoles il y en a certaines qui sont à distinguer des autres et qu'à coup sûr les Caennais reconnaîtront :

Université.jpg

Ce bâtiment de l'université ne représente qu'un centième de la surface de cette dernière

  • L'université : Elles est proprement gigantesque (un peu comme... hum pardon) et on n'en voit pas le bout, où qu'on soit. C'est là que se rendent tous les étudiants chinois qui squattent le tram sans rails tous les matins. Accessoirement il y a aussi quelques étudiants français mais ils se font rares ces temps-ci, ne me demandez pas pourquoi.
  • St-Joseph : Joseph était le prénom de Staline. A méditer...
  • Lycée Victor Hugo : Ce qui est génial avec ce lycée c'est que vous pourrez peut-être y rencontrer l'homme formidable qui a entièrement réécrit cet article. Mais faites vite dans ce cas, car il ne va plus y rester longtemps : il paraît qu'il va être expulsé pour avoir dit du mal de la ville de Caen (pourquoi je parle de moi à la troisième personne ?).

Et c'est tout ! Les autres écoles ne valent franchement pas le coup (et qui a dit que celles ci-dessus le valaient ?). De toute façon le niveau d'éducation sur Caen est assez déplorable puisqu'on est proche d'une moyenne auvergnate ce qui pour le coup est tout simplement désastreux.

[modifier] Lieux de culte

Mosquée.jpg

Vous ne verrez jamais ça à Caen

Combien de fois faudra-t-il vous le répéter ?? Caen est une ville pleine de cathos. Ceux-ci ont à disposition une cent-cinquantaine d'églises plus ou moins grandioses pour s'adonner à leur prière et se rendre à leur messe sinon ils craindront le courroux de Dieu (ou quelque chose comme ça).

Cela dit la religion catholique n'est pas la seule à être représentée dans Caen : les juifs ont eux aussi droit à leur synagogue, ce qui bien sûr ne manque pas de mécontenter les cathos mais bon, il faut bien que tout le monde ait la liberté de culte, sinon ça virerait encore en un massacre de 2'000 citoyens comme en 1400.

Aurais-je oublié les musulmans ? Les pauvres n'ont pas le droit à leur mosquée, ce qui par contre est une excellente nouvelle pour les cathos et tous les autres habitants. Quoique je dis des conneries : ils n'ont pas le droit à leur mosquée dans Caen, mais ils en ont quand même une juste à côté, dans une verrue nommée Hérouville Saint-Clair et dont nous parlerons plus bas.

Nous pouvons donc constater que finalement, les trois principales religions de ce monde cohabitent assez bien dans Caen du moment qu'il y a un CRS dans chaque coin de rue. Jusqu'à la prochaine guerre civile...

[modifier] Anatomie du Caennais

François.jpeg

Le Caennais moyen arborant son plus beau sourire

Les habitants de Caen sont donc, comme dit plus haut, des Caennais. Pourtant chaque jour je croise des types stupides (tu n'étais pas parmi eux ?) qui pensent que c'est des Cannois. Fin de la parenthèse, passons aux choses sérieuses.

Le Caennnais moyen est un normand (dingue non ?) ce qui signifie qu'il a toutes les tares de ce dernier plus quelques autres en bonus : il est gros car bourré de tripes au calva, lent car gros (car bourré de tripes au calva), chiant car lent (car gros (car bourré de tripes au calva)) et je pourrais encore continuer comme ça très longtemps mais le fait de se bourrer la gueule de cochonneries n'est pas le seul des innombrables défauts du Caennais.

En effet, celui-ci passe son temps à se plaindre de l'herbe de son jardin (s'il a le privilège d'en posséder un parce que bon voilà, c'est Caen hein) qui est moins verte que dans le jardin d'à côté (car contrairement à lui, son voisin a TOUJOURS un jardin). Il aime aussi beaucoup les vaches et fait toutes sortes de choses avec elles, même des choses peu catholiques. Fort heureusement Caen est une ville majoritairement catho donc ça va, les vaches n'ont pas beaucoup morflé.

Les Caennais ont toutefois un niveau d'éducation plus élevé que leurs semblables de la banlieue : en effet ils savent lire et écrire sans trop de mal et peuvent compter jusqu'à 100 pour la plupart. Ces compétences hors du commun leur permettent d'exercer nombre de métiers hauts placés tels que pêcheur ou vendeur de truites sur le marché. Bien entendu, les médecins, notaires, avocats, ingénieurs, banquiers... de Caen sont tous des Chinois.

[modifier] A voir en banlieue

Normalement, après avoir lu cet article, vous ne devriez plus avoir envie de mettre les pieds à Caen... et c'est une excellente nouvelle pour moi ! Fort heureusement, alors que la ville de Caen ne présente strictement aucun intérêt, il y a plusieurs villes/villages/bleds/colonies de sauvages autour qui elles valent par contre le coup d'être visitées.

Petite présentation: Caen est à la tête d'un vaste regroupement de bleds qui se fait appeler Caen la Mer parce que y'a la mer, donc c'est classe (grossièrement c'est à peu près ça). L'agglomération est peuplée de types louches qu'il est bon de ne pas approcher de trop près sauf pour connaître une mort prématurée mais il faut savoir que ces gens ne sont pas les mêmes selon l'endroit que l'on compte visiter.

Comme une image parle plus que des mots, je vous propose ce petit plan qui indique à qui vous aurez affaire selon l'endroit où vous vous rendez:

Caen.png

Le gros point rouge symbolise Caen intra-muros, le vomi tout autour représente sa banlieue. En dehors il n'y a rien à part des plaines et la mer. Au bord de la mer se trouvent des maisons et quelques commerces parfois ouverts...






















Maintenant, si vous souhaitez toujours visiter Caen l'agglomération de Caen, posez-vous la question: "Préférerais-je parler avec les jeunesses communistes d'Hérouville Saint-Clair où les retraités cleptomanes de Ouistreham ?" (ceci est un exemple, j'espère que vous n'êtes pas con au point de ne pas pouvoir vous poser d'autres questions quand même).

Cet article se voulant être un parfait guide touristique pour toute personne qui oserait aller dans cette ville maudite, voici une liste des quelques villes intéressantes à voir autour de Caen. Accrochez votre ceinture, ça va roxxer du poney !

[modifier] Les villes géniales de la banlieue

-- Hérouville Saint-Clair: Située au Nord de Caen, comme si Caen n'était déjà pas assez au Nord, et peuplée de 25'000 terroristes habitants, Hérouville Saint-Clair est un gros furoncle suppurant où s'entremêlent harmonieusement des barres HLM, des espaces verts non entretenus et d'autres barres HLM. Construite de façon très moche dans les années 60, Hérouville (nous enlèverons le Saint-Clair pour cause de flemme) se veut avant tout moderne et avant-gardiste, identité qu'elle n'a évidemment pas.

Deux monuments valent le coup d'être vus: le château d'eau à trois tours qui est le symbole de la ville (alors que c'est juste un putain de château d'eau) et le cinéma qui défie les lois de la gravité, puisque tout le monde dans le secteur se demande comment un truc pareil peut tenir debout (le maire offre 3 litres de calva à qui trouvera la réponse).

Hérouville.jpg

Le charme indéniable des pittoresques résidences hérouvillaises

Auparavant les habitants d'Hérouville étaient officiellement appelés Djihadistes mais bizarrement ça ne leur plaisait pas. Après des années de débats hargneux ils ont obtenu un changement de leur gentilé et s'appellent désormais Hérouvillais, ce qui est bien moins original (et en plus ça leur va moins bien).


-- Mondeville: Exemple raté d'aménagement des rives de l'Orne. Mondeville est une ville qui n'a ni queue ni tête et où se perdre est extrêmement facile si l'on est pas assez vigilant. Toutefois on trouve à l'intérieur de la ville un Carrefour qui est, il faut le dire, plutôt vaste... et en plus il y a un Celio dedans.

-- Epron: On appelle ce bled Le Village de la Radio parce qu'il fut le premier village de France à avoir été reconstruit après la Seconde Guerre Mondiale. Même si tout les habitants des alentours sont d'accord pour soutenir que c'était une mauvaise idée de choisir Epron... mais bon, c'était un tirage au sort aussi.

-- Ouistreham: Cette ville au nom imprononçable pour un étranger extérieur à la région dispose d'un terminal de ferry qui vous permettra de fuir au plus vite vers un pays plus civilisé. Autrement il n'y a rien de spécial... des plages ? Pfff... autant celles du Havre font mal au cul avec leurs gros cailloux, autant celles de Ouistreham et de toutes les villes de la Normandie inférieure (ou Basse-Normandie, c'est comme tu veux) en général font mal à absolument toutes les parties du corps, car composées presque exclusivement de morceaux de coquillages... et d'un ou deux grains de sable égarés par ci par là.

-- Mathieu: Ce ghetto pour riches est situé au Nord-Ouest de Caen et est habité par tous les chinois avocats, médecins, notaires, banquiers et traders du centre-ville.

Fait intéressant: aucun habitant de Mathieu ne s'appelle Mathieu.




Bon ben voilà, l'essentiel est fait... certes il reste encore nombre de bourgades comme Ifs, Colombelles, Giberville, Cuverville, Démouville, Blainville, Bénouville, Coleville, Merville-Franceville (ça en fait des suffixes en -ville)... Mais si je ne veux pas en parler c'est pour deux raisons:

1. C'est de la merde

2. C'est d'un inintérêt total (un peu comme les beaux-parents)


Voilà, cet article sur Caen touche à sa fin... Je crois que le tourisme va y chuter cette année...

Comment avez-vous trouvé cet article ?
 
0
 
1
 
0
 
0
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le octobre 13, 2016 21:44 et 2 personnes ont déjà voté.






PGsextan.png  Portail de la Géographie  •  Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia