CAS (Combustion Animale Spontanée)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Définition : Animal qui brûle tout seul. La CAS est un fléau très répandu en ville et en campagne sauf dans l'eau. En effet les poissons ne brûlent pas. Nous prendrons ici l'exemple du chat car c'est un animal assez présent dans nos contrées.


[modifier] Principe physique

Le chat est par nature très inflammable, il suffit donc d'une étincelle pour déclencher le feu de joie. Lorsque la source de chaleur atteint les poils roux, ceux-ci prennent feu instantanément et embrasent leurs voisins plus clairs. L'inflammabilité des poils de chats est proportionnelle a leur couleur. Donc les poils roux brûlent avant les noirs. Formules de la combustion du chat:

  • Chaleur = (Couleur * Age)/coef.combustion
  • Erreur math (erreur lexicale): Coef. combustion = masse * volume²


  • Chat+O_2--->Cendres+CO_2

[modifier] Vitesse de combustion

[modifier] La race

La race du chat influe sur sa vitesse de combustion.Voici une échelle qui permet de classer son chat.

Echelleinflamabilite.JPG

Echelle d'inflammabilité

[modifier] La couleur des poils

La couleur aussi joue un rôle important. Voici un nuancier des couleurs les plus inflammables :
Couleur.jpg

Nuancier de couleurs

[modifier] Code de la route

Le code de la route consacre le paragraphe R413-3 à 5

Panneauchat.PNG

Priorité aux chats en feu

  • « Est considéré comme "en feu" un chat qui emmet des flammes jaunes non-clignotantes en continu »
    ~ Article R413-3 à propos de la priorité
  • « Le-dit chat en feu à priorité sur tous les autres véhicules sauf les verts et ceux conduits par des propriétaires de chats très inflammables.  »
    ~ Article R413-4 à propos de la priorité
  • « La priorité est valable jusqu'à l'agonie du chat »
    ~ Article R413-5 à propos de la priorité




[modifier] Paradoxe du chat beurré

Chatbeurre.png

Comme tout le monde le sait, "un chat retombe toujours sur ses pattes", mais tout le monde sait aussi qu'"une tartine beurrée tombera toujours du côté beurré". Donc si on attache une tartine sur le dos d'un chat, celui-ci se mettra à tourner, tourner et tourner, jusqu'à se consumer entièrement à cause des frottements de l'air sur son pelage inflammable.

Partage sur...
wikia