Côtes-d'Armor

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les Côtes-d'Armor sont les côtes d'Armor. C'est simple, et l'on sait immédiatement où les situer sur une lampe de chevet [1].
Sinon c'est en Bretagne. Autrefois, les côtes d'Armor s'appelaient les côtes du nord, mais l'appellation portait à confusion. Il est très déplaisant en effet pour un Breton d'être pris pour un Normand, surtout de la part d'un Parisien. La préfecture avait aussi songé un temps baptiser le département "Côtes de porc", mais la petite communauté musulmane briochine s'y est fortement opposée.

[modifier] Géographie

COTESDARMOR.png

Carte détaillée des Côtes-d'Armor et des Côtes-d'Argoat. L'En-Avant-Guingamp fait partie des Côtes-d'Armor, en tant qu'ancienne enclave de l'éméché de Tréguier

Ce département s'étend sur toute la bande littorale de la Bretagne, du mont Saint-Michel à Montaigu.[2]

Comme l'indique leur nom, les Côtes d'Armor sont presque toutes situées sur la côte ou tout près.

Le numéro atomique des Côtes d'Armor est 22, ce qui place le département entre le Loiret (45) et l'Aveyron (12) sur le tableau périodique de Mendeleïev. Cette aberration vient du niveau de charge élevé des protons en sortant du bistrot.


La longueur des côtes des Côtes-d'Armor est d'environ 40 000 km [3].
La largeur des Côtes-d'Armor varie en fonction de la marée. A pleine mer, aux marées d'équinoxe, sa largeur est nulle. Son altitude moyenne, hauteur de la mer à mi-marée, est de 0,000 m, donc nulle aussi.

  • Point culminant : la falaise de Paimpol (première ascension de la terrasse du café La Falaise par Théodore Botrel).
  • Point le plus bas : au bord du gouffre de Plougrescant [4].
  • Point de vue : le cap Fréhel, nommé ainsi car c'était plus prononçable que cap Piaf : on y apercoit une bonne partie du phare ouest.
  • Point de salut : hors des églises.
  • Point de non retour : le nombre de troquets : 1 par habitant[5] ; on n'en revient pas ! La Bretagne a la plus forte densité d'alcooliques de toute l'Europe de l'ouest. Même les Polonais sont jaloux.

[modifier] Villes

A part Guingamp, (l'une des trois sous-capitales) qui peut être considérée comme la capitale du football, les autres villes sont minuscules ou portuaires, construites sur pilotis ou édifiées sur les déchets des marée noires :

  • minuscule, mais à l'abri de la montée du niveau de la mer : Saint-Brieuc (la capitale officielle)
  • très minuscules (les deux autres sous-capitales) : Dinan, Lannion (qui est la banlieue d'Alcatel et de France Télécom)
  • très touristiquement inabordable : Cirrhose-Guirec car le gasole y est gratuit et que les propriétaires de villas aux volets fermés presque toute l'année n'arrivent pas à revendre leur pavillon de banlieue en granite rose.
  • sous le niveau de la mer : Paimpol et sa falaise au dessus de laquelle il fait bon vivre. La ville a d'ailleurs adopté la devise : "à l'aise dans la falaise !".

[modifier] Population

Ce département est principalement peuplé, en hiver, d'envahisseurs des Côtes-du-Nord, les Vikings.

Les Cotedarmoriçois sont monoglotes ils parlent un dialecte proche de l'araméen et utilisent l'alphabet binaire (0,1).

En été, il est envahi de touristes mal renseignés qui ne reviennent jamais et qui restent persuadés que Nathalie Rihouet joue contre les intérêts bretons. Ils préfèrent s'agglutiner dans les endroits où le pétrole est trop souvent gratuit. Ou bien là où les voitures sont interdites, sur l'île de Bréhat, car il n'y a pas de pompe à essence.
La plupart des habitants sont troglodytes ils vivent dans les interstices des falaises de Paimpol. Ils se nourrissent essentiellement de goéland et de berniques. Habitués à la pénombre, ces habitants ont une excellente vue : ils peuvent reconnaître une galette complète (œuf, jambon, fromage) à 2 km et donner à la virgule près la teneur en sel du beurre qu'elle contient. A cette distance ils sauront également distinguer cette galette d'une goëlette.
En hiver, la population est concentrée au stade de foot de l'En-Avant-Guingamp pour se tenir chaud et regarder pousser le gazon du Roudoudou. Elle est obligée de s'habiller en rouge et noir.

Elle en revient dans un état pitoyable. Si c'est pas malheureux de voir ça, sacrés Guingampais !

Les habitants des Côtes-d'Armor sont appelés Costarmoricains par les Parisiens, et parfois Costaricians. Mais eux-mêmes se nomment Bretons et répugnent au port du costard à cause de leur problème de hanches. Les Parisiens sont qualifiés de doryphores par les Bretons côtiers, ce qui est un peu fort !

Ils ne les appellent pas mais ils viennent quand même.

[modifier] Climat

Les cost'armoricaines sont léchées par le Gulf Stream à longueur d'année. Elles ne s'en vantent qu'à confesse.
Il y a 2 saisons : le 15 août et le reste de l'année. C'est pour cela que le 15 août est férié. Tout est fermé le 15 août, il fait beau, faut en profiter.

[modifier] Sport

Les Bretons côtiers ont découvert le sport, le vrai sport, le sport professionnel de haut niveau, avec leur club de foot d'En-Avant-Guingamp. Les cost'ribuables le paient très cher, donc ils ne ratent pas un match. C'est pas comme les joueurs.

[modifier] Commerce et industrie

La principale activité économique du département des Côtes-d'Armor est concentrée sur l'activité débordante du Conseil Général.
À en croire ses panneaux publicitaires, c'est lui qui fait tout. Il est bien aidé par l'infatigable DDE des Côtes-d'Armor, heureusement.
La seconde activité consiste en un troc entre les Côtes-d'Armor et les Côtes-d'Argoat, qui est le second département breton (peuplé de bretons des bois ou bretons de l'intérieur des terres) :

  • le secteur de la crêpe est toujours aussi porteur dans la mesure où la matière première le goémon est abondant
  • le breton des terres fait du beurre avec des vaches folles hollandaises et des porcs.
  • le breton côtier fait pousser des épinards dans des serres à tomates hollandaises. [6]

La troisième activité est quasiment marginale ; il s'agit des activités liées au tourisme. Elle est globalement déficitaire, vu le peu de commerçants imposables. Heureusement le tourisme sexuel redresse la barre et enfonce le clou. L'hospitalité de la bigoudénie est légendaire.
Une ancienne activité économique, pour mémoire : la pêche ; elle est maintenant interdite car les coques des bateaux étaient rapidement rongées par le lisier de porc présent dans la baie armoricoise. Il y a de nos jours, plus de cochons que de ports.
La dernière fabrique de menhirs a été fermée en 2004 suite au décès d'Obélix. Paix à son âme.

[modifier] Religion

Le dimanche matin les Costarmoricains regardent Télé-foot. C'est l'heure de la grand-messe. Pourtant, il est question de mettre des télés dans les églises. Pour des raisons acoustiques, le projet est actuellement en suspend.
Sinon, les bretons côtiers ont les mêmes croyances que les bretons de l'intérieur : ils croient que l'équipe nationale de Bretagne brandira un jour la Coupe du Monde.

[modifier] Guerres

Les principaux combats ont vu s'affronter les costanoroîts du Trégor et du Goëlo contre les bigoudens, les léonards et les morbihannais. Il n'y a eu que deux trêves : la guerre 14-18 et celle de 39-45. Pour les motiver, on leur avait dit que c'était contre les anglais.
Comme ils n'avaient pas les moyens de faire une guerre de cent ans, ces derniers ont fini par accorder, l'armor dans l'âme, que les Côtes-du-Nord s'appelleraient les Côtes-d'Armor.

Ce qui fait qu'un touriste qui va sur la côte bretonne va dans les Côtes-d'Armor. Il y en a tellement qu'ils servent à engraisser les crabes. Par contre, pour la guerre du mont Saint-Michel, les Rennais se sont battus seuls contre les vikings de Normandie.
Ils ont prit une sérieuse dérouillée, il faut dire que, à part boire du faux coca et avoir des vêtements ridicules, les bretons ne sont pas de très bon soldats.

[modifier] Bretons côtiers célèbres

[modifier] Notes

  1. En forme de globe terrestre. La communauté scientifique a ça dans sa chambre.
  2. De Nantes à Montaigu, une digue marque la frontière avec la France.
  3. Longueur déployée à basse mer de coefficient de marée de 120.
  4. Au fond du gouffre n'est pas correct ; on dit au bord.
  5. 1 café pour 50 habitants en été, ce qui suffit à peine...
  6. Les hollandais, eux, sont rémunérés en subventions européennes. Tout le monde y trouve son compte.
Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie

Qu'avez-vous pensé de l'article "Côtes-d'Armor" ?
 
22
 
38
 
55
 
16
 
9
 
4
 

Ce sondage a été créé le août 4, 2007 13:25 et 144 personnes ont déjà voté.
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia