Brosse à dents

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Se brosser les dents c’est un truc de pédé  »
~ N’importe qui aurait pu dire ça
« J’aime me récurer le fond avec une brosse dure  »
~ Un pédé à propos de son hygiène dentaire

Il a été très long et difficile de comprendre ce que pouvait bien être une brosse à dents, du point de vue de ses propriétés intrinsèques et de ses facultés extrinsèques, et quelle en était l’origine génétique. On s’est fendu pour en déterminer l’évolution, selon la théorie du même en biologie cellulaire, et ça s’est mal terminé puisque certains chercheurs ont fini par être déchirés en deux, à force. Ça a été reconnu par la cotorep comme handicap à 80%, ce qui permet la gratuité dans les musées avec un accompagnateur qui ne soit pas fendu en deux. Sinon il faut rajouter un autre accompagnateur, alors essayez d’imaginer un car plein de mecs fendus en deux avec un car d’accompagnateurs. Et puis quoi encore.


[modifier] Véritable origine de la brosse à dents

[modifier] La découverte de Woody Allen

Bon et bien, ça laisse un peu sur le cul cette histoire, mais après moult interrogations, il a fallu se rendre à l’évidence : la brosse à dents a été créée à son image par Dieu lui-même. En effet, et en dépit des réfutations sans envergure des gnostiques et de Thomas d’Aquin, puis de Darwin, Marx, Niels Bohr, Seymour Skinner, c’est Woody Allen qui, à travers des comédies loufoques et néanmoins existentielles, nous délivre clairement le message que chacun savait au-dedans de soi : Dieu a inventé la brosse à dents durant l’Antiquité.


Woody.jpg

Mon instinct me dit que Dieu existe, puisqu’il a inventé la brosse à dents ! Je veux dire, comment être plus sûr de ça quand ma vie entière s’effondre à chaque fois que je me réveille à côté d’une fille qui est partie avant que je me réveille !

[modifier] Le consensus des trois grandes religions

Le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam, que j’ai énoncés dans cet ordre sans le faire exprès, sont au moins d’accord sur l’origine divine de la brosse à dents. Il est désormais clair que si les anciens dieux ont disparu, c’est parce qu’ils ne se lavaient pas les dents, alors que le vrai Dieu a toujours eu une parfaite hygiène dentaire. C’est évidemment plus confortable de parler avec un Dieu qui ne refoule pas du goulot. Le succès du monothéisme tient à ce seul fait, et non à de prétendues conversions forcés, style le Capitulaire Saxon. Foutaise.

[modifier] La brosse à dents et la foi aujourd’hui

Dans certaines églises, une brosse à dents est érigée à la place du Christ.

[modifier] La pratique de la brosse à dents

[modifier] Chez les êtres humains

L’hygiène bucco-dentaire aujourd’hui est plutôt devenue une pratique spirituelle et philosophique, en rapport avec l’engouement pour les sagesses orientales. En effet, beaucoup de gens en Occident ont transformé Dieu en zombie et cherchent un éveil spirituel en dehors de la communauté des fidèles. Accompagnant souvent des pratiques tantriques, l’usage quotidien de la brosse à dents se révèle être un puissant vecteur de communion avec le Tout par la jouissance. Voyons un exemple d’un individu en pleine action avec sa brosse :

— Oh oui, allez vas-y, donne tout ce que t’as, encore, oui, oui, là, bien au fond, je la sens bien là, ooooohhhhhh, frotte, frotte, encore, sur la langue aussi, ça fait du bien, ooohhhhhh !!!!!


Zombie.jpg

J’ai crée la brosse à dents comme je vous ai crées, bande de sacs à merde !

[modifier] Chez les animaux

Nous avons vu que la brosse à dents avait été créée telle quelle par Dieu. Or Dieu se contrefout des animaux comme de son premier homme bêta test. Ils n’ont donc pas de brosse à dents. D’ailleurs, des dents, ils n’en ont soit pas assez, soit beaucoup trop. Quant aux poules, je n’en parle même pas, faut pas pousser les choses à bout comme ça, sinon après elles tombent et puis hop.


Requin2.jpg

Comment un requin pourrait bien brosser ses trois rangées de dents, si aucun homme ne veut bien le faire pour lui ? Des volontaires ? Pfff, pas de sang dans les veines les mecs…

[modifier] Le cas du dentifrice

La plupart des adeptes de la brosse à dents utilisent une pâte parfumée avec un spray ; il s’agit du dentifrice, pourtant moins connu sous son appellation véritable : drogue dure. En effet, de par son action rafraîchissante, il multiplie la production d’endorphine. Chaque personne ayant goûté au moins une fois au dentifrice éprouve une sensation intense de bien-être général qui engendre une facilité de socialisation artificielle. Le dentifrice augmente la confiance en soi, or ses propriétés se dissipent en moins de deux heures.


prouiiit!

Le dentifrice est un danger pour la brosse et son utilisateur.

[modifier] Les autres usages de la brosse à dents

[modifier] Sur meetic

Pissenlitcoquelicotcolchiquedanslesprés : alors, quand est-ce qu’on pourrait se rencontrer ?
Cricritoutdoux197875011 : on pourrait aller se brosser les dents, qu’est ce que t’en dis ?
Pissenlitcoquelicotcolchiquedanslesprés : super, j’osais pas te le demander !
Cricritoutdoux197875011 : faut pas te retenir ! On se donne RDV aux lavabos des sanitaires du parc de la Villette ?
Pissenlitcoquelicotcolchiquedanslesprés : trop cool ! J’apporte ma brosse avec poils incurvés. T’as du dentifrice toi ? Paraît que c’est hyper dangereux…..
Cricritoutdoux197875011 : je vais te faire goûter le mien, t’en reviendras pas et je te jure que y a pas d’effets secondaires. C’est anis étoilé, genre fluocaril, tu connais ?
Pissenlitcoquelicotcolchiquedanslesprés : ouais mais je croyais que c’était interdit ! J’ai trop hâte ! Alors à samedi !!!!!!!!!!!!!
Cricritoutdoux197875011 : je suis trop excité ! schuss bisous à samedi ! Et n’oublie pas ta brosse à dents LOL ! MDR !

[modifier] Rater un entretien d’embauche

Il arrive que pour obéir à la pression sociale, un individu continue d’envoyer des candidatures pour des boulots à la con qu’il n’a pas envie de faire. Il arrive qu’il soit contacté par l’entreprise et qu’il se voie proposer un entretien d’embauche. Préférant percevoir ses Assedics, voire son RSA, le pauvre individu n’a guère d’autre choix que de parvenir à rater son entretien, et ainsi avoir la preuve que ce n’est pas sa faute s’il ne décroche pas un emploi avec le pompon (c’est pourtant pas difficile de décrocher un putain de pompon, c’est vraiment des buses, ces chômeurs).

Une technique éprouvée, avec un taux de réussite à 100 %, consiste à se déguiser en brosse à dents. Ratage de l’entretien assuré.


Déguisementbrosse.jpg

Winner, you’re the loser !

[modifier] Tricher à un examen

Non seulement la présence de la brosse à dents n’est pas interdite sur la table d’examen, contrairement au téléphone portable, à la calculatrice, ou à une main coupée permettant d’avoir plus de doigts à disposition pour compter, mais elle permet d’une part de réaliser des calculs à la manière d’un boulier chinois grâce à ses poils, mais aussi d’utiliser la technique de l’urgence suivante :

— Monsieur, faut que j’aille me brosser les dents, ça presse !
— Très bien, mais dépêche toi. Et interdiction d’utiliser du dentifrice!

Vous pourrez ainsi vous rendre aux sanitaires afin de tricher au mieux.

[modifier] État d’âme de la brosse à dents

À force de répéter la même tâche au quotidien, la brosse à dents risque de développer des affectations physiques mais surtout psychologiques. En effet si la brosse à dents résiste plutôt bien à la vieillesse, elle est sujette à de nombreuses manifestations de troubles psychiques.

[modifier] Les TOC de la brosse à dents

Le premier phénomène n’est pas source de danger pour l’homme mais peut-être une cause de nuisance. La brosse à dents émet des sons caractéristiques bien connus des psychiatres : le scrounch scrounch. Si votre brosse à dents scrounch scrounch des heures durant et altère la qualité de votre vie, il faut lui faire consulter un spécialiste. Le domaine de la psychologie et de la psychiatrie de la brosse à dents est en plein essor, vous trouverez sans peine un praticien près de chez vous.

La thérapie consiste à hypnotiser le cerveau de la brosse à dents, (il se situe là où vous ne le soupçonnez pas, alors à quoi bon vous le révéler), afin de faire disparaître les pensées intrusives et compulsives. Ainsi libérée, la brosse retrouvera calme et sérénité. Une autre méthode, plus utilisée, consiste à jeter la brosse à dents à la poubelle. Elle continuera de faire scrounch scrounch, mais ce ne sera plus votre problème, seulement celui de l’environnement.

[modifier] Psychopathologie de la brosse à dents

Redrum.jpg

Là c’est dangereux. Votre brosse à dents a décidé de vous détruire.

Dans ce cas, mieux vaux appeler les forces de l’ordre ou jeter la brosse à dents à la poubelle, et ce sera encore le problème de l’environnement mais au moins, vous serez sain et sauf avec votre sale gueule de con pas nettoyée.

[modifier] Mélancolie de la brosse à dents

Si votre brosse à dents ne déloge plus la bouillie de sucre de céréale incrustée sur votre molaire, c’est qu’elle souffre de mélancolie : en gros, elle s’en carre copieux de vos dents. Là, il est temps de réagir en lui offrant un voyage avec Pierre et Vacances à Port Leucate.

Vous pouvez aussi la jeter à la poubelle, ce ne sera plus votre problème mais toujours celui de l’environnement. Voyez comme l’environnement est pratique, il prend vos problèmes à votre place !

Environnement.jpg

car je resterai... ton meilleur ami !

[modifier] Conclusion

La cellulite est une vue de l’esprit sur ton cul. Ça n’a rien à voir avec le sujet de l’article ? Peuh, simple vue de l’esprit…


[modifier] Voir aussi

Comment se brosser les dents


Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia