Bretagne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Bretagne est une région, c'est-à-dire un endroit qui existe. La Bretagne n'est pas la France, c'est une nation limitrophe comme le Pays Basque , l'Alsace, ou encore la Corse. La Bretagne est peuplée de Bretons, de Trolls et de Korrigans. On y trouve aussi des Druides cueillant du gui dans les arbres de Brocéliande.

Bretonne

Tu crois que c'est du folklore ? Méfie-toi, tu pourrais bien être surpris. Quoi qu'il en soit, il est déconseillé de s'y promener seul en forêt la nuit.

La Bretagne est une terre baignée par l'océan, de toute part. Conséquemment l'air y est iodé (parfois à l'extrême, d'où quelques malformations congénitales qui non, ne sont pas dues à un prétendu alcoolisme !), et les paysages contrastés.

Les touristes convoitent ces paysages et d'après eux, l'hymne de la Bretagne serait : « it's raining again ». Cependant, chacun sait ici qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons. Ce qui explique pourquoi la pluie tombe indifféremment sur les Bretons de souche, les Bretons immigrés et les Bretons émigrés de retour en Bretagne pour les vacances.

La devise de la Bretagne est bien entendu "IN GALETTE-SAUCISSE WE TRUST".

Bretagne-02

Drapeau

Breton chapeau

Gwenn-Ha-Du dit "Chaporron".
Les bandes noires du drapeau
sont un hommage
aux vivifiantes marées noires en Bretagne.

Localisation

Carte météo Bretagne

Météo France signale toujours
l'emplacement de la Bretagne par des soleils

Principales Villes

Chefs-lieux : Rennes,Saint-Brieuc,Vannes,Quimper

Sous-chef-lieu : Brest, Lorient, Saint-Malo

Sous-sous-chef-lieux : Vitré, Fougères, Redon

Quelques bourgades au nom rigolo :
Nouvoitou, Corps-Nuds, Sains, Bonemain

Données en vrac

Population Totale : 3 149 701 habitants (2008)

dont 3 149 700 alcooliques (excepté moi qui suis l'auteur et pour être crédible)

Climat : Ensoleillé

Sommet : Roc'h Ruz (385 m)

Immigration : Anglois, Parisiens Nantais

Activités Culturelles :

Élevage bovin, porcin,
carottes, poireaux, choux-fleurs

Devise

IN GALETTE-SAUCISSE WE TRUST

[modifier] Histoire

Bretagne-06

L'histoire de la péninsule qui se trouve à l'extrème ouest de la France est on ne peut plus mystérieuse et sujette à caution. Occupée au néolithique par des géants qui crurent bon de combler l'espace de pierres dressées et de tables en granit de plus de 3 mètres de haut, elle se désertifia à l'âge du fer. En effet les rares tribus gauloises qui tentèrent de s'y installer abandonnèrent vite ce projet face à un paysage de landes inhospitalières et de montagnes en granit dangereuses.

Ce n'est qu'à la fin du Vème siècle et durant le VIème siècle que des envahisseurs, venus d'une île située au nord et se dénommant Grande Bretagne, colonisent la péninsule. Ce sont donc des bretons, de souche dégénérée, chassés par leurs propres compatriotes qui s'installent à cet endroit sans aucun remord. Ils vont engendrer une race de buveurs de bière et de tripoteuses de galette-saucisse.

Nominoë forme le premier royaume breton au IXème siècle. Puis les normands suivis des vikings s'installent au Xème siècle. Finalement les rois de France finissent par accorder un duché à ces batards dont on ne sait plus très bien s'ils sont bretons, normands ou vikings. La Bretagne des traditions était née, une Bretagne où l'on parlait une langue étrange mélange de brittonique, de viking et de normand, une Bretagne de coeur où l'on commençait à se rassembler autour d'une immortelle fleur : la Duchesse.

Hélas Anne de Bretagne, la Duchesse, s'éprend de Claude François et paf ! elle se marie avec lui, cédant du même coup tout son héritage aux capétiens. Plus tard, durant la révolution française, ces soi-disant bretons ne perdront pas leur attachement à leur bon roi de France et afin de bien montrer leur différence deviendront rebelles. Mais des rebelles de tradition, de vrais chouans sans peur ni reproche.

Cependant, ces êtres pervers et de mauvaise foi, ne cesseront, tout au long du XIXème et du XXème siècle, de réclamer leur autonomie, arguant qu'ils étaient là, en Bretagne, les premiers et que par conséquent cette péninsule leur appartient. N'oublions pas que ces gens colonisent et spolient nos terres depuis des siècles.

[modifier] Symboles

Bretagne-03
  • Les cirés jaunes (tenue traditionnellement portée par les touristes, essentiellement des Parisiens, durant la mousson qui commence le 10 septembre et se termine le 9 septembre)
  • Les binious et les bombardes
  • Les biscuits très lipidiques, qui ont longtemps permis de recycler les excédents de beurre qui sinon devaient partir pour Bruxelles, ce qui est quand même assez ballot.
  • Le Kouign-Amann : Un gâteau fait avec du beurre, du beurre et encore du beurre. Ah oui et du sucre aussi, mais pas trop.
  • Une chanson très régionaliste: Nous les Bretons on est pas les rois des cons, quand il faut torcher, on est les premiers !
  • "Lambé" : un bourg joli mais furieusement ennuyeux dont les habitants souffrent depuis des lustres de la condescendance des Brestois.
  • Le triskell, symbole des trois éléments, l'air frais de la mer, la terre de leurs nations, l'alcool.
  • Le chou-fleur (dont le fameux proverbe hippie chou-fleur power)
  • Le cidre (créé par les Bretons mais que l'on a gentiment refilé aux Normands car ce n'était pas assez alcoolisé)
  • Le beurre salé !(Ou "mi'sel" pour les bigoudens)
  • Le pétrole (sur les plages), importé par les Français
  • La pluie
  • Les ronds-points : métaphore vivante des aléas d'une carrière dans la fonction publique. Le rond-point trouve son origine dans une initiative malheureuse menée par quelques Quimpérois désœuvrés cherchant à se venger auprès de leur hiérarchie pour avoir été mutés à la DDE de Châteaulin. Très vite leur mauvaise plaisanterie a hélas été prise au sérieux dans de nombreuses autres communes et depuis le rond-point a fait son chemin dans toute la région avant de contaminer des pays étrangers comme la France. A noter la montée de cette tendance lourde dans de nombreuses communes bretonnes qui consiste à décorer les rond-points d'entrée d'agglomération par des équipements violemment redondants : dans une commune de ploucs terriens, une charrue, dans une commune de péteux voileux, une coque de bateau.
  • L'hermine.
  • Le chouchen : boisson traditionnelle de Bretagne, le chouchen est une boisson liquoreuse alcoolisée (14° environ) comparable à l'hydromel. Boisson aux effets très violents, quelques verres suffisent pour tomber à la renverse. Cela n'aide en rien à tenir debout quant-on connaît les forts vents en Bretagne.
  • La Rue de la Soif : mondialement célèbre, située en plein centre de Roazhon. On peut y trouver des bars, des bars ou encore des bars. Cependant il est souvent très difficile d'y accéder à cause du nombre infini de Bretons (pas la peine de préciser "bourrés") s'y trouvant.


[modifier] Traditions

La Bretagne est un pays de traditions :

  • La harpe celtique : tellement traditionnelle que tout le monde l'avait oubliée jusqu'à ce qu'un jour Alan Stivell en relance la mode. Le con !
  • Le drapeau breton : tellement traditionnel qu'il a été dessiné en 1923 ! Tout Breton se rendant à un concert se doit d'amener avec lui un drapeau breton de 2m. Les ethnologues se penchent encore sur ce curieux rite.
  • L'hymne national breton, Le Bro gozh ma zadoù : tellement traditionnel qu'il a été volé aux gallois en 1898.

[modifier] Climat

Soleil en Bretagne

Qui a dit qu'il faisait un temps dégueu en Bretagne? (photo sans trucage)

Arf, j’ai oublié de préciser que les cons ce sont les touristes qui visitent la Bretagne, les autochtones restant bien au sec dans les bistrots (que l'on appelle bistracs quand on est énervé).

En Bretagne, le vent souffle très fort et vient presque toujours de l'Ouest pour permettre aux campings-cars de rentrer plus vite chez eux ou d'arriver plus lentement dans la région. C'est selon vous.

Remarque : ne pas se fier aux apparences BZH ce n'est pas Bretagne Zone Humide, mais Bretagne Zone Heureuse !

Il ne fait jamais froid en Bretagne, excepté du 3 au 10 août quand on éteint le chauffage.

La Bretagne détient néanmoins le record de chaleur en France en 2003 aux Moutiers en Retz avec 45°C à l'ombre car l'océan maintient des températures toujours chaudes. Les Moutiers en Retz étant situés en Loire Atlantique, ce record n'a malheureusement pas pu être homologué.

[modifier] Démographie

D'après les dernières enquêtes la Bretagne compterait une population mixte répartie entre 3 millions d'êtres humains et 8 millions de cochons. Quand on sait qu'en une seule journée un cochon bien disposé et nourri avec amour par son maître est capable de produire autant d'excréments que 3 adultes dotés d'un appétit convenable, il n'est pas interdit de revendiquer avec fierté le fait que la région Bretagne produise chaque année presque autant de merde qu'un pays comme le Pérou avec ses 28 millions d'habitants. Dans le même ordre d'idée, si l'UE se décidait enfin comme l'en supplie la FNSEA à comptabiliser la production de merde dans le PIB régional, la Bretagne remonterait aux premières marches du classement européen, rivalisant avec des régions aussi insolemment prospères que la Lombardie ou la Bavière. Ce n'est pas rien.

Deux mois par an, la Bretagne se peuple de petits êtres bêtes, frêles et nerveux que l'on nomme "Parisiens", mot qui se prononce en breton : "Casse-burne", "l'autre Mickey", "Les Guignols", "Les Grattes-caisses", "Les Pignoufs", etc... Ces individus ont une tendance manifeste à payer leur galette 10 euros pièces, ce qui explique pourquoi les Bretons ne les exterminent pas de façon systématique. Ils peuvent d'ailleurs s'extasier devant des panneaux en langue bretonne, en esclafant bruyamment: " Tu vois Chérie, ils ne parlent même pas la langue", mais aussi devant les histoires d'Olivier de Kersauzon, histoires qui traitent de sujets tels que les Calamars Géants, les Carpes mangeuses d'homme, la Vendée indépendante ou la citée perdue d'Atlantis.

[modifier] Technologie

La Bretagne était en des temps anciens un pôle de la technologie :

Si Guillaume Tell n'est jamais venu en Bretagne, son fils, Mini Tell semble être né dans le bassin breton, sa mère, Alca Tell aurait effectivement accouché à Lannion (22). Cependant, comme tout peuple vivant hors de Paris (qu'on appelle Provinciaux ou Ploucs), les Bretons disposent de l'eau courante, du chauffage et ont l'électricité et l'internet haut-débit, loin devant ces attardés de Français. Impossible de faire marcher le minitel puisque internet est l'avenir et ont relégués le minitel aux oubliettes.

La Bretagne est pourtant une région technologique. Les Bretons sont les premiers à avoir utilisé une patate avec des punaises en guise de pacemaker, la pâte à crêpe comme combustible et le pâté Hennaff comme paratonnerre écologique. Formidables inventeurs, ce sont les premiers à avoir utilisé les vieux comme ancre pour amarrer les bateaux.

Ce n'est qu'un peu plus tard que Dieu inventa l'alcool à quintuple distillation pour que les Bretons ne deviennent pas maîtres du monde...

[modifier] Terrorisme

Apocalypse 2012 Vitré Bretagne

Un exemple d'attentat en Bretagne

Contrairement à la Corse ou au Pays Basque il n'y a plus le moindre attentat indépendantiste en Bretagne, juste des attentats alter-mondialistes de José Bové dans des Mc Donald's pleins. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce sont pourtant les Bretons à qui l'État fait le moins de concessions. Le terrorisme payerait-il ? Pas toujours, la preuve la plus parlante en est fournie par l'attentat du FLB en 1974 contre l'antenne de Roc'h Trédudon. La sanction du gouvernement de l'époque est sans appel : quelques mois plus tard, les Bretons se voient imposer la création et la diffusion sur tout leur territoire d'une décrochage télévisuel totalement subliminal baptisé "France 3 Bretagne". Plongés dans une ambiance orange-mécanicienne, les Bretons, une heure et demi par jour, après une journée de labeur particulièrement harassante (car les Bretons étaient de gros bosseurs à l'époque) doivent désormais se farcir des programmes abscons, présentés par des speakerines en col roulé et aux seins retombants. Après une telle répression, aussi féroce que chafouine, les Bretons n'ont plus jamais osé revendiquer ouvertement leur indépendantisme, de peur de voir la case horaire de France 3 Bretagne étendue à toute la sainte journée. On n'est jamais trop prudent.

[modifier] Culture

Les chansons bretonnes traitent de sujets poignants et variés :

  • Le départ du marin
  • La mort du marin
  • La cuite du marin
  • L'absence du marin
  • La gueule de bois du marin
  • L'attente du retour du marin
  • La crise de la femme du marin
  • Le retour du marin
  • Le deuxième départ du marin
  • Le bateau du marin (et sa cargaison de Cidre)
  • Le pompon du marin (parait que ça porte chance c'est surtout une bonne façon de draguer)

La musique bretonne est caractérisée par une farandole d'instruments forts, chiants, insupportables et difficiles à jouer. Ils forment un ensemble plus communément appelé bagad. En général, les Bretons se mettent sur des tonneaux-préalablement vidés par leurs soins au milieu d´une pelouse pour faire danser le reste de la tribu autour du totem bruyant. Les petits doigts des participants à ces festivités sont faits d´un matériau plus dur que du fer, leur doigté est titanesque.

En dehors de la musique, la culture bretonne se caractérise aussi par les menhirs, pierres énormes que l'on traîne sur des kilomètres et qu'on met debout, juste pour montrer qu'on est pas des tafioles, et qui ont inspiré une chanson « Les gars de menhirs montant ». Sans oublier « Le druide » de Chouvert devenu un classique de la musique bretonne. Ainsi que « Armormoileneux » hymne des marins bretons.

Récemment, la Bretagne est devenue Terre de Festivals.

[modifier] Légendes Bretonnes

Arthur, Brocéliande, les elfes (korrigans) et tout le tintouin sont célèbres. Mais il y a des légendes moins connues et pourtant beaucoup plus importantes. Oui, la vraie légende bretonne est celle du BatBiniou. Le BatBiniou est un mythe breton localisé sur Condam City (oui ..... Condam City........Rennes quoi, Condate en latin). Justicier nocturne, ne sortant que sous temps de pluie, escaladant les gratte-ciels rennais, le BatBiniou est craint de l'ensemble des mécréants qui osent perturber la vie paisible de la douce cité. Notez que cette légende, à l'instar de Noël, des sorcières, cavaliers sans tête ou Halloween, a été reprise outre Atlantique par les Américains sous le nom de Batman dans une ville nommée Gotham City, le plagiat ne fait aucun doute.

BatBiniou donc, représente l'incarnation des valeurs bretonnes les plus sacrées : l'obstination, le mauvais caractère, le courage suicidaire, le cidre et l'apiculture. Il plane quelque peu gauchement sur les toits de Rennes, sautant d'ardoise en ardoise avec ses sabots enchantés piqués à Merlin lors du transfert de son arbre de Brocéliande à une forêt d'Amazonie, pour cause de congés éthérés de retraite arcanique anticipée (selon la convention arbre-arbre-tilleul-rocher-triskell-rocher-82144 du contrat de service des druides celtes de la région est-armoricaine, passée récemment sous le même régime que la zone ouest-armoricaine). Son pas est digne du pire des ivrognes du village, il est d'ailleurs similaire à celui de son cousin nantais, Spider-veuze, qui en a une bien plus grosse (mais ce personnage haut en couleur sera détaillé dans l'article "Nantes, capitale de la Bretagne et ville de toutes les merveilles").

Bretagne-01

BatBiniou, comme son titre l'indique tire sa force d'un instrument aussi légendaire qu'il l'est lui même : le biniou. Petite cornemuse de guerre, le biniou produit un son d'une fréquence tellement élevée que seuls les Bretons sont capables de la percevoir et surtout de l'apprécier. Pour les autres individus (exceptés les Auvergnats, les Écossais, les Irlandais, les Gallois, les habitants des Cornouailles et l'île de Man, certains des Québécois les moins cons - ceux qui ne passent pas leur temps à gueuler après les osties d'Français, et qui ont enfin réalisé que la Bretagne est un pays et Daredevil). Les ondes générées par cet instrument démoniaque produisent une rétraction des neurones moteurs, et des convulsions violentes pouvant entraîner le retour chez soi avec décision de ne plus jamais en sortir). On a également vu Batbiniou se battre à coup d'artichaut et de côtes de porc, qui peuvent être des instruments de guerre redoutables, si employés à bon escient. Ceci a d'ailleurs valu aux artichauts une nouvelle dénomination : La grenade bretonne.

Batbiniou lutte pour l'indépendance des binious...heu non des artichauts...Non attendez je l'ai sur le bout de la langue...argh!, la peste soit de France 3 qui nous abreuve de stéréotypes baveux de marins ivrognes en cirés jaunes (enfin messieurs, la Bretagne n'est pas peuplée uniquement de clones d'Olivier de Kersauzon, il y a aussi des clones des sœurs Goadec). Ha oui, pour l'indépendance de la Bretagne, et pour son rayonnement culturel international (car comme chacun le sait, y'a qu'une chose de valable au monde, c'est le bagad de Lann-Bihoué et les galettes de sarrasin). On voit régulièrement BatBiniou s'abattre sur des jeunes trous...touristes originaires d'une certaine capitale que nous ne mentionnerons pas, lorsque ceux-ci jettent des tomates sur des sonneurs, vous l'avez deviné, de biniou. Il attaque également, et à vue le collecteur des impôts, les représentants de l'école jacobine, le facteur, Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Le Pen, les Vendéens, le fou du Puy, le facteur, les extraterrestres, les Vikings/Normands, le porc d'importation, les convois de cidre et le camembert.

Batbiniou est secondé dans ses plus périlleuses missions par son assistant, Robiniou.

[modifier] Population

Bretagne-04

Des Bretons Contemporains (2011).

La Bretagne tend à être peuplée principalement de Bretons "pur beurre" (et salé de préférence). Un documentaire de 2 minutes décrit fort bien leurs mœurs : La migration Bigouden

Les Bretons les plus célèbres sont le marin barbu, le paysan barbu, le chanteur barbu et l'écolo barbu, le barbu trempé dans la soupe.

Retrouvez l'histoire et les moeurs des Bretons Contemporains sur cette page :

Les Bretons.


[modifier] Langue Bretonne

Article complet : Breton (langue)

Le breton est une langue que parlent les Bretons qui n'ont pas bien appris le français à l'école (pour ceux qui y sont allés). C'est une langue celtique comme le gaulois et le biniou et qui se caractérise par son inintelligibilité totale. Par volonté de faire chier, certains bretons ont opté pour une autre langue, le gallo. Notons enfin que la langue bretonne est utilisée par un nombre si important de Bretons que France 3 se voit obligée de sous-titrer ses émissions bretonnes... en français.

On n'oubliera pas de signaler que la salade de langue bretonne se fait comme partout ailleurs, à la différence que la caverne chaude et humide servant au rituel sent le chouchen.

[modifier] Gastronomie

Bretagne-07

Une recette de crêpe dans chaque famille, ou presque. C'est vrai qu'ils ne produisent pas beaucoup de pinard, ces Bretons, mais qu'est-ce qu'ils picolent, par contre ! Ils se rejettent sur le vin depuis que leurs ennemis jurés (« Les Normands », race étrange vivant un peu plus haut) leurs ont volé et copié leur cidre.

Quand il n'y a plus de vin, ces joyeux alcooliques se vengent sur le calva, la gnôle, la godinette, la frenette, et plus généralement sur tout ce qui finit en « ette » et qui se boit !

Pour éponger, le breton mange du kouign-aman (variante du quatre-quarts le plus bourratif jamais imaginé dans lequel on retire les oeufs) et parvient à ne pas devenir obèse quand le français prend 10 kilos avec rien qu'une miette de cette spécialité (le français ne peut pas en manger plus car trop gras et trop sucré).

Le sandwich a été inventé par les bretons: on appelle ça la galette-saucisse. Attention, le breton puriste utilise une grosse saucisse bien chaude(et non pas les chipolatas qui ne conviennent qu'aux français incapable d'ingurgiter une telle quantité de viande de porc) avec une galette de sarrasin bien froide.

[modifier] Citations de Marins Bretons

Horizon pas net

Le centre vital des régates

  • À trop regarder la météo on reste au bistrot.
  • Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer.
  • Horizon pas net, marin reste à la buvette !
  • Goëland qui s'gratte le gland, mauvais temps ! Goëland qui s'gratte le cul, pas bon signe non plus !
  • Qui pisse contre le vent, se rince les dents.
  • Noël au balcon, enrhumé comme un con !
  • On boira du lait quand les vaches mangeront du raisin.
  • Boire ou conduire, il faut choisir, boire au volant c'est gagner du temps!
  • Boire ou conduire, il faut choisir, choisir de boire c'est bien se conduire!
  • L’alcool tue lentement, m’en fous je suis pas presse
  • L’eau est un liquide si corrosif qu’une seule goutte suffit pour troubler le pastis.
  • Si tu sens la pluie sur ta tête c’est que tu n’es pas à la buvette.
  • En rentrant au port, le rouge est à bâbord, le vert est à tribord, le verre de rouge est à ras bord.
  • En Bretagne on n'a pas de montagne, mais on a une bonne descente
  • Ne jamais oublier de boire, mais toujours boire pour oublier !
  • J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il a appris à nager, mon chagrin.
  • L'alcool ne résout pas tous les problèmes, mais, ceci-dit, l'eau et le lait non plus.
  • L'alcool est un ennemi, fuir l'ennemi c'est lâche.
  • Breton en colère, la bière est trop chère
  • En Bretagne, c'est pas la main qui tremble, c'est le verre qui a peur.
  • En Bretagne, il ne pleut que sur les cons, normal les autres sont au bistrot
  • Quand la France baisse les bras, la Bretagne lève le coude !



  Régions françaises  
France Previsions

France métropolitaine : Alsace · Aquitaine · Auvergne · Bourgogne · Bretagne · Centre · Champagne-Ardenne · Corse · Franche-Comté · Île-de-France · Languedoc-Roussillon · Limousin · Lorraine · Midi-Pyrénées · Nord-Pas-de-Calais · Basse-Normandie · Haute-Normandie · Pays de la Loire · Picardie · Poitou-Charentes · Provence-Alpes-Côte d'Azur · Rhône-Alpes


Régions d'outre-mer : Guadeloupe · Guyane · Martinique · Réunion


France
Pinard
Baguette
Pays
du vin, du pain
et des râleurs.
Pinard
Baguette
Alsaciens * Antillais * Auvergnats * Basques * Bourguignons * Bretons * Catalans * Ch'tis * Corses * Normands * Parisiens * Occitans *Provençaux * Savoyards * Saint-Pierre-et-Miqueloniens* Vosgiens
Qu'avez-vous pensé de l'article "Bretagne" ?
 
488
 
999
 
117
 
59
 
55
 
136
 
26
 

Ce sondage a été créé le janvier 12, 2008 19:48 et 1880 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Autres langues
wikia