Boys band

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
BoysBand DNash.jpg

Eux aussi font partie du complot de ces enfants de salauds de coco-bougnouls.

Un boys band (expression anglaise signifiant « les garçons bandent ») est un groupe de jeunes chanteurs en apparence sympa et rigolards (mais en apparence seulement) dont ma soeur Charlotte prétend apprécier la musique. Qu’elle dit !

Oui, qu’elle dit ! Car en fait, c’est juste pour excuser la présence de taches de salive et de rouge à lèvre sur les affiches au dessus de son lit et d’un vibro encore humide dessous. Chiennasse, va !

Mais je vous le jure sur les couilles de mon chien Popaul, le complot de ces enfants de salauds sera démonté grâce à la sencyclopédie !

[modifier] Le complot de ces enfants de salauds

Car il s’agit bien d’un complot et rien d’autre. Un vrai complot d’enfants de salauds.

Comme je le disais au début, les boys bands, en apparence composés de jeunes adultes bon enfant, bècebèges et souriants, sont en réalité des saletés de commandos d’agents dormants de la CIA[1], sponsorisés par le milliardaire communiste George Walker Ben Laden[1] et visant essentiellement à prouver, dans les camps d’entraînement de ces salopards d’islamoterroristes implantés au Pourrikistan et près du lycée Gilles de la Tourette à Loudun[1], à quel point la jeunesse dépravée des pays occidentaux est livrée au Stupre, à la Luxure, à la Masturbation, à la Dilatation du Rectum et à l’Impaction Fécale (syndrome dit « mégarectum idiopathique ») ainsi qu’au Grand Satan Vivelle Dop Gel Coiffant Fixation Extra Forte[1].

Et en particulier ma sœur Charlotte, cette pouffiasse.

[modifier] Une révélation dans les culottes sales

VersGeants1.jpg

La planète des Lombrics Géants Islamoterroristes Mutants de l’Espace (attention ! c'est un montage que j'ai fait, c'est pas une vraie photo comme les culottes de ma sœur plus bas !)

Alors vous vous dîtes peut-être : « Oui mais comment il sait tout, celui-là ? Parce que bon OK, pour le lycée de la Tourette ou sa sœur, on comprend, mais pour le reste, hein ? » Putain de merde, si tu me crois pas je te pète la gueule ! Je le sais, c’est comme ça !

D’abord, j’entends tout le temps la voix de Jésus-Christ. Ca paraît invraisemblable, je sais ; je ne le croirais pas moi-même si je ne l’avais pas vécu. Voilà comment c’est arrivé : j’étais en train de chercher dans le placard de cette truie de Charlotte pour voir si elle avait pas planqué des photos des Poetic Lovers ou d’Olivier Martinez au milieu de ses petites culottes (celles qui puent, c’est là qu’elle cache ses cassettes porno) lorsque soudain c’est le black-out total : quand je me réveille quelques secondes plus tard, je m’aperçois que j’ai été téléporté sur la planète des Lombrics Géants Islamoterroristes Mutants !

[modifier] Au rayon BDSM du Super-U alien

CanardVibrant.jpg

Coin Coin le canard vibrant du rayon BDSM. Un truc vraiment dégueulasse. Je l'ai retrouvé plus tard dans ma poche, je sais pas comment !

Je me retrouve dans une sorte de Super-U pour Lombrics Géants, au rayon « perles anales, torture de couilles et masturbateurs à pompe ». C’est alors que je rencontre Jean-Louis Trintignant (pas Jean-Louis Trintignant l’acteur ; Jean-Louis Trintignant le sans-papier transsexuel bulgare qui montre sa chatte contre quelques euros). Il s’approche de moi discrètement pour ne pas être entendu des Lombrics et il me dit à voix basse : « Jason ? » « Oui, je lui réponds, c’est moi Jason et si t’es pas content je te démolis la tronche ». Il me dit : « Calme-toi Jason, j’ai un message important pour toi de la part de Jésus-Christ. Tu viens d’être téléporté sur la planète des Lombrics Géants Islamoterroristes Mutants de l’Espace pour recevoir la révélation du complot secret des boys bands. Il faudra que tu le répètes à tous sur la sencyclopédie : c’est la sécurité du monde libre qui est en jeu. »

[modifier] Les preuves

Et pour ceux qui ne me croient toujours pas, j’ai pris des photos du tiroir avec les culottes de ma pouffiasse de sœur Charlotte pour preuves. On peut les voir ci-dessous.

[modifier] Les girls groups

JennyFrost.jpg

Ca c'est Jenny Frost. Tiens, encore ces petites tâches, je me demande vraiment ce que c'est ?

Un autre point à ne pas négliger, c’est qu’il n’y a pas que ces pédés de boys bands dans le coup : il y a aussi ces goudous de girls groups. J’ai découvert ça samedi soir lorsque mon meilleur ami Jason (lui aussi s’appelle Jason, c’est comme ça et si tu n’es pas content, je te réduis le pif en tomate purée) m’a dit qu’il s'astiquait le poireau plusieurs fois par nuit en matant les vidéos de ces putasses d’Atomic Kitten (ça veut dire les « Contractions Vulvaires du Magma Nucléaire » en anglais)[1].

Alors ces salopes de « Contractions Vulvaires du Magma Nucléaire », qui c’est ? Eh bien c’est d’abord Liz McClarnon, cette grosse morue, et puis Natasha Hamilton, une traînée qui exhibe ses nibards en concert, et enfin Kerry Katona, la pire pétasse de toutes : on peut trouver des photos d’elle à poil sur Internet (moi je télécharge pas ces merdes mais mon ami Jason oui).

Heureusement Kerry Katona a été remplacée par Jenny Frost depuis 2001 (donc on ne peut pas dire que Jenny Frost fait vraiment partie du groupe ; elle l'a juste rejoint parce que Precious venait de se séparer après un succès mérité - dix-huitième à l’Eurovision 99). Mais, mis à part Jenny Frost, les autres sont des connasses de lesbiennes qui jouissent sur scène et ont été choisies par sélection vaginale lors d'une partie de boules avec le producteur George Walker Ben Laden[1].

De toutes façons, je dis ça juste en passant, je ne m’intéresse pas du tout aux girls groups et je suis contre la branlette : ça m'est interdit par Jésus-Christ.

[modifier] La catastrophe annoncée

Mais avec ça, on s’éloigne un peu du sujet principal : les boys bands et leur complot. Or c’est le moment d’en venir à la grande révélation, la partie la plus ingénieuse (mais aussi la plus terrifiante) du plan des Lombrics Géants Islamoterroristes Mutants de l’Espace pour détruire d’un seul coup : primo, la Terre ; secundo, le monde libre ; tertio, le lycée Gilles de la Tourette à Loudun.

[modifier] La complicité de Nelson Monfort

Il faut d’abord savoir que la première partie du plan a été conçue par Nelson Monfort. Eh oui ! Ça troue le cul mais c'est lui. C’est Nelson Monfort qui a trouvé le nom des Big Fun (ça veut dire « grosse partouze » en anglais), G-Squad (« tas de gays »), 2be3 (« je vais te bitter »), B2k (« bitte au cul »), Take That (« prends ça dans le cul »), Backstreet Boys (« les pédales de la Rue du cul ») [1] et même des Atomic Kitten. Ça aussi, c’est Jésus-Christ qui me l’a révélé, mais en fait on pouvait presque le deviner tout seul parce qu’il n'y a que Nelson Monfort qui sait parler anglais à la télé.

[modifier] Le Plan 666 dévoilé

Maintenant dévoilons la partie pratique du Plan 666 (c’est son nom de code).

Déjà je vous le dis d’emblée : c’est fort. Vraiment il fallait y penser. On voit qu’ils s’y sont mis à plusieurs et qu’ils ont longtemps réfléchi sur le coup.

En vérité, la musique des boys bands contient des ondes à prout subliminales qui surexcitent prodigieusement le bulbe des homosexuels pédés et des invertis gays sodomites (juifs ou non-juifs) constituant l’essentiel de la population des Etats-Unis ; il suffit que ces ondes à prout soient déclenchées au même instant pour provoquer, d’abord une érection simultanée, ensuite d’une éjaculation massive qui, après avoir dévalé et récuré les égouts puis rejoint les eaux du Mississipi et l’Hudson River, déchaînera un monstrueux raz-de-marée de sperme radioactif et gluant, mêlé de cafards génétiquement modifiés, de rats crevés, de vieille pisse, de seringues et de préservatifs usagés, qui traversera en un rien de temps l’Atlantique Nord.

A côté de cette lame colossale, le tsunami thaïlandais fait figure de pipi dans l’eau.

[modifier] La Grande Déferlante de Sperme de l’An 2012

Tsunami finDuMonde.jpg

La Grande Déferlante de Foutre de 2012. Rien ne sert de courir, tout sera détruit !

La première grande vague de sperme atteindra la France par l’Ouest dans la nuit du 13 Novembre 2011. Elle détruira toutes les villes de la côte Atlantique dont le nom commence par B, comme Biarritz, Bayonne, Bordel et Brest.

Une deuxième vague de sperme encore plus dévastatrice est prévue pour la première moitié de l’an 2012. Elle submergera la moitié de la France jusqu’au lycée Gilles de la Tourette où ma sœur Charlotte mourra dans d’atroces souffrances, à moitié dévorée par les morpions, à moitié écrasée par un canard vibrant géant, alors qu’elle était en train de se récurer la chatte avec la brosse des toilettes pour filles (rien à dire, c’est vraiment une pute). Par contre, le Super-U où ma mère bosse comme caissière sera sauvé. Du moins pour un temps...

Oui. Du moins pour un temps... Car fin 2012, c'est la troisième et Grande Déferlante de Foutre qui rasera totalement l’humanité ! La Terre entière sera asservie par les services secrets Américains dirigés par Enrico Macias, alias Satan-Petit-Coeur, avec sous ses ordres les troupes de choc du Pénis Jaune de Nostradamus, les Bougnoules Blancs de Perpignan, les Archevêques Obscurs de Saint-Pédophile, les Lombrics Géants du Temple du Sida Solaire, et viendront alors les temps cataclysmiques du Ténia Nazi-du-Cul, de la Méga-Dilatation Idiopathique du Rectum et de la Vulve Nucléaire à Impaction Fécale !

L’horreur, quoi.

Et tout ça à cause des boys bands.

Seuls survivants du désastre, Jenny Frost, Jésus-Christ et moi devrions arriver à nous en tirer juste à temps sur une soucoupe volante de fortune affrétée par Raël et les Petits-Gris. Mais en attendant la fin du monde, moi je vous le dis tout net : franchement, ça fout les jetons !

[modifier] Notes

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Révélation directe de Jésus-Christ.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Boys band" ?
 
23
 
10
 
5
 
2
 
7
 
27
 
5
 

Ce sondage a été créé le avril 11, 2008 00:05 et 79 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia