Boulimie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Krabbburger.jpg

La boulimie est, comme son nom l'indique, l'action de tout faire pour devenir une boule (à ne pas confondre avec la boulimie vomitive, ou là, c'est impossible, puisqu'on fait que vomir). Inspiré des mots latins "Boulum" et "mius", cette action consistait initialement, à faire de grosses boules avec la mie du pain et à s'en baffrer, étant donné que jadis, le pain représentait 80% de l'alimentation des gens.

La boulimie est généralement involontaire (cela se comprend étant donné que la maigreur est à la mode, personne ne voudrait passer pour un has been). Ce phénomène peut être généré par plusieurs causes:

[modifier] Ta maman et ton papa

Ta maman était une boule et ton papa la traitait de vache devant toi et ce durant toute ton enfance, tu étais triste et tu trouvais ton papa méchant alors tu ne voulais pas de son amour. Donc tu as compris que tu devais faire comme ta maman: être une boule, ainsi ton papa ne t'aimerait pas non plus. Donc tu as mangé des tas de trucs, tu cassais la gueule des autres à la récré pour leur piquer leur goûter. A raison d'un goûté volé toutes les 2 minutes, sachant qu'en primaire, la récré du matin dure 30 minutes et qu'un goûter fait en moyenne 250 calories. Rien qu'avec la récré du matin, tu ingérais : (30/2)x250= 3750 calories, ce à quoi on rajoute la récré de l'après-midi x2=7500 calories quotidiennes. Bref, tu es devenu une sacré boule en un temps record, ton papa commençait à moins t'aimer: tu avais découvert les ficelles de la boulimie.

[modifier] Moche

RégimeAspartame.jpg

Tu étais moche, tout le monde se moquait de toi. Un jour, tu as mangé un kinder chocolat, tu t'es senti vachement mieux. Tu venais de découvrir, à seulement 8 ans, que le chocolat est un chouette anti-depresseur (bien que tu ne connaisses pas encore ce mot que désormais, tu ne connais que trop bien). Du coup, tu mangeais plein de chocolat et tu t'es aperçu que même quand tout le chocolat était déjà en train de se faire digérer par ton estomac, et ben ça marchait aussi avec les chips, la glace, les gâteaux, les tartines... Après, tout le monde a commencé à se moquer de toi parce que tu étais gros, et tu t'es dit que c'est trop chouette de manger, parce qu'on devient beau, et oui plus personne ne te traitait de moche. Mais tu étais triste quand même qu'on te traite de gros, alors pour te redonner le moral, tu te cachais et tu mangeais: tu avais découvert les ficelles de la boulimie.

[modifier] Adolescente

Tu es une fille, adolescente, qui a toujours fait beaucoup de sport, et un jour arrive l'âge ou on devient une femme: tes hanches deviennent large, tes cuisses s'épaississent, tes seins poussent. Mais toi, tu veux pas grandir, tu veux rester une petite fille. Donc pour empêcher que tout s'épaississe, tu te dis que tu vas arrêter de manger, tu vas rester ainsi avec un petit corps trop mignon. Alors tu arrêtes de manger. Mais enfer et damnation, car lorsqu'on nous dit de ne pas penser au mot "vache", on fait que y penser, et on finit par le devenir. Et oui tu te privais tellement de sucre, que tu as développé des troubles du comportement alimentaire (TCA) et tu loupes pas une occasion, entre 2 régimes, de te baffrer de sucre, au point de te sentir très coupable.


Aiguille.png  Portail de Mes Deux Seins


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia