Bouillasse

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Une bouillasse est objet mathématico-sanguinaire introduit par Scrödinger dans sa théorie. Sa structure complexe a été formalisée par Saif Al Islam Khadafi dans sa thèse : Bouillasse : composition et description des cadavres de rebelles.

[modifier] Description

Une bouillasse ne peut être décrite qu'en faisant appel à des notions compliquées de Théorie des cordons. En effet, on note \Beta_0 une bouillasse dite "neutre" (c'est à dire non souillée par un fluide corporel tel que du sang).

Saif Khadafi établie la relation suivante en 2009 suite à un bombardement aérien :


\Beta_\psi = \oint_{\Phi} \partial^\epsilon \Beta_0 |\Psi\rangle d\Psi

\psi représente le nombre total de cadavres dans la bouillasse.


[modifier] Equations du mouvement

Les mouvements de bouillasse sont décrits par les équations dites de "Khadafi" :


\nabla \beta^\mu \frac{\Beta_0}{\partial \Beta_\psi} = \Phi_0(\mu, \psi^2) + \sum_{k=1}^{\infty} \Phi^k (\Beta)


\nabla \beta^\mu \frac{\Beta_1}{\partial \Lambda_\epsilon} = \Phi_1(\mu, \psi^9) (-1)^\psi

Pour les démontrer, Khadafi n'eut d'autre choix que de les tester, ce qui provoqua semble-t-il de nombreux dégâts en Libye. Après avoir récolté suffisamment de résultats expérimentaux, Khadafi parvint à déduire d'après la deuxième Loi des cordons, que ses équations étaient correctes.

[modifier] Applications en mécanique des fluides

Partage sur...
wikia