Bordeaux

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Bordeaux n'est pas une beuverie. »
~ Alain Juppé de l'alcool à propos (véridique)

Bordeaux (nommée aussi Chabanville ou Chabancity[1]) (Bordèu en occitan-gascon-bordelais (prononcer Bourdéou), bord d'eau délimite l'accès à un liquide que les autochtones ont toujours pris soin d'éviter) est une ville ou l'on produit un vin situé dans le sud-ouest de la France, en Gironde.. Ce vin, de couleur bordeaux, a la particularité d’être produit dans la région de la ville de Stockholm. Ce breuvage fait d'ailleurs la fortune des carcinologues de l'appareil digestif et de la chirurgie hépatique ainsi que des garagistes.

L'emblème de Bordeaux est un lama d'or sur fond de Garonne.

Bordeaux, dite la vilaine pour les intimes, est une petite et ridicule ville industrielle (une sorte de verrue sur la carte de France) et pas vraiment jolie située dans un truc nommé Antiquaine, ou quelque chose comme ça, fondée en 1668 par Michael J. Fox, qui lors de son établissement en France, prit le nom fort plus commode de Michel Jean Renard (soit le nom d'un sinistre acteur de séries Z mal fagotées et écrites une nuit ensoleillée et un matin de pleine lune par Robert Jaimeskhistes et ses complices, totalement biturés aux barbituriques, et quand tu riques, tu raques).

Sa principale ressource est le vin de Bordeaux, fort prisé des amateurs (les professionnels, pour leur part, préférant se taper une petite vodka, plus forte en calories et tellement plus hallucinogène). A noter qu'il s'agit du seul vin au monde conçu à partir de champignons, et non de raisins.


[modifier] Architecture

Le premier architecte ayant marqué la ville est le Duc de Gascogne (nommé ainsi en raison de ses flatulences aux manifestations odorantes: "Gaz cogne") "Alain Benauge", qui entreprit en 1453 de bâtir un immeuble rouge et blanc abritant un groupe de musique local, les "Pompes Yeah !", non loin du Pont de Pierre. Trois siècles plus tard, l'intendant de Guyenne "Marc Dorcel" inaugura sa première maison close sur les quais de Bordeaux. Il entreprit une opération d'urbanisme sans précédant: un quartier entièrement composé de ce type de commerces, afin de mutualiser les charges de personnel en regroupant les forces de vente sur une même place: la "Place de la Bourse".


[modifier] Géographie

Capitale incontestée du Sud Ouest (bien que n'étant pas vraiment au Sud Ouest), au niveau du cloaque de la Garonne (la couleur de l'eau corrobore la localisation), Bordeaux est coincée entre les pins de la forêt des Landes, et les coteaux calcaire de l'Entre-deux-Verres.

[modifier] Climat

Le climat bordelais est en soi une spécificité météorologique, même Gillot-Pétré ne s'est jamais remis de sa découverte. Le cercle polaire passant à Blaye, Bordeaux est une ville du Sud, ce qui caractérise ses étés, mais également de l'Ouest, caractérisant ses hivers. Ce dernier est de type islando-irlandais avec des précipitations qui font rougir de honte les relevés des maximaux pluviométriques de l'île chilienne de Chiloé, avec des températures extérieures empêchant toute apparition de neige (sauf cas exceptionnel) mais favorisant les coulées de boue. La plus impressionnante remonte aux années 70, elle a enseveli toute une partie de la ville. Les habitants, tellement impressionnés par cette déferlante, ont décidé de conserver le quartier sinistré en l'état, pour rendre hommage à la puissance de la nature. Ce quartier fut nommé Meriadeck. Les températures du printemps et de l'automne sont calquées selon les températures de service des vins locaux (jamais plus de 15°C, sinon, le vin chambre, et ne point chambrer le bordeaux n'exclue pas le fait de chambrer les Bordelais, ni même de faire chambre au bordel).

L'été se situe aux mêmes relevés que Kuala Lumpur ou Kinshasa pour l'humidité, et Khartoum ou Abu Dhabi pour les températures. Bordeaux est la seule ville du monde où l'on a refroidi en août 2003 le demi pression au fer à souder. L'été, en général, la population court se réfugier dans la fraîcheur relative des hammams. Malgré les efforts de communication des météorologues pour certifier que Bordeaux est la ville la plus chaude de France lors des périodes caniculaires,l'exploit n'a jamais été passé dans les mœurs, préférant donner le titre aux tapettes frileuses de Marseille ou Draguignan, avec seulement 34°C de moyenne diurne. Je me gausse goulûment.

Bordeaux est aussi connu sous le sobriquet de "pot de chambre de la France" pour ses précipitations, qui précipitent en toute saison, les bougresses ! (voir plus haut). Ajouté à la moiteur, les pluies ont donné naissance à une population de mutants arborant deux appareils respiratoires dans le même corps. Poumons, ainsi que branchies, reliés à une seule et même trachée. On dénote aussi un troisième appareil, à la fois respiratoire et digestif, repérés chez quelques individus de la périphérie de la ville, devenu à la longue organe vital de l'être sus-cité, l'alambic.

[modifier] Histoire

L'histoire de Bordeaux est marquée par de nombreux conflits avec sa rivale Toulouse, conflit ayant fait des millions de mort, tous du cote nippon en fait... L'origine de cette rivalité reste floue, mais les récents travaux pointent un différend entre Barnabé Montesquieu, évêque de Bordeaux, et Morizio Cohenoraux, lui-même évêque de Toulouse, à propos d'un bulletin de Loto gagnant prétendument acheté et rempli à deux, un soir de beuverie, chez un ami du frère d'un copain du cousin de Cohenoraux, le comte de Toulouse-Bordeaux. Bref, Bordeaux envie Toulouse et ne pourra jamais l'égaler.

[modifier] Culture

Fleuron du rock français dans les années 80, la ville de Bordeaux peut s'enorgueillir d'avoir vu naître, et entendu brailler comme un nouveau-né, le groupe de rock symphonique Partenaires Particuliers, qui échoua de justesse à l'Eurovision '88, au grand dam de leurs fans édulcorés. A noter aussi..... euh... ben non toujours rien en fait. Ah si, les bordelais sentent des pieds, je sais pas pourquoi, ça doit être génétique. Généralement efféminés, ces instigateurs de la techtonique (inventée par un malencontreux grattage fesses-cheveux non contrôlé) portent la crête et le jean slim, formant parfois pour le visiteur un étrange cortège de sosies du chanteur de Tokyo Hôtel. La ville possède son propre code de la route, où le conducteur ralentit puis passe à l'orange, ne démarre pas au feu vert (le Bordelais a toujours quelque chose à regarder dans sa boîte à gant), et double par la droite sur la rocade (car le Bordelais qui roule lentement va systématiquement se mettre sur la voie de gauche). La logique bordelaise requiert souvent un temps d'adaptation pour les immigrés, qui ne doivent surtout pas le faire remarquer, car le Bordelais a toujours raison. Le Bordelais voyage peu, car ce qu'il y a de mieux est déjà là. Ceci pourrait expliquer la consanguinité des Médocains, dont les plus téméraires ont tout juste visité Mérignac (en prenant soin d'éviter l'aéroport, susceptible de les éloigner davantage). N'oublions pas le 4sans qui détient le record mondial de Tecktonik au m².

Les Bordelais sont très peu aimés dans le sud et surtout dans le sud ouest, ils héritent souvent du surnom de Doryphore, ce manque de reconnaissance est en partie du au fait que le Bordelais (à l'instar de ses cousins Béarnais) est stupide et inculte . Ils sont d'ailleurs renommé très souvent "les parisiens du sud" avec tous ce que cela engage pour un sudiste. Le Bordelais n'exprime aucune haine ou Jalousie pour son cousin Toulousain, le vrai ennemi des Bordelais reste le Parisien et non le Gersois-Toulousain.

[modifier] Sport

La ville compte pour fleuron les Girondins de Bordeaux, pensionnaires du Stade Chaban Alamas, avec le plus long chemin aux vestiaires de France (le côté hautain du Bordelais s'applique aussi aux footballeurs, qui ne veulent pas se mélanger avec le peuple). Le club de rubgy est USBCABBG (première ligne des tests de vue). L'échec de l'équipe viendrait du fait que le club a été obligé de prendre des joueurs en surcharge pondérale pour pouvoir écrire le nom entier sur le maillot. Formant une saine émulation, le club est la fusion de deux anciens Champions de France et a réussi à rejoindre le bas de la deuxième division.

[modifier] Transport

Lors de sa conception, le roi de Bordeaux, Don Jupellini a imposé le système d'alimentation APS (Alimentation par le sol) pour le nouveau tramway. Système innovant et couteux qui ne fonctionne que lorsqu'il ne fait pas trop chaud, qu'il ne pleut pas où qu'il ne neige pas - On notera que Bordeaux est une ville pluvieuse en basse saison et chaude l'été. - Le système est encore en beta test. Une patrouille de contrôleurs demeure dans les rames afin de faire croire à une utilisation réelle, et ainsi ponctionner les contribuables. Les fonds recueillis permettront de tenter de faire prendre une greffe des cheveux au roi Jupellini.

[modifier] Santé

Au cours de l'automne 2009, l'épidémie de grippe A n'a que très peu touché la région de Bordeaux contrairement aux grandes agglomérations françaises comme Toulouse. Il semble en effet que les Toulousains préféraient avoir la grippe A que d'avoir à partir à Bordeaux. L'inertie et l'isolement culturel, économique et touristique de cette ville lui ont paradoxalement permis d'être épargnée par la grippe.

[modifier] Voir aussi

La liste des villes de France

[modifier] Notes

  1. Après le stade, le pont et la statue, la cathédrale devrait être renommée Saint-Jacques, la tour Pey Berland tour Jacques Chaban-Delmas, le quartier Belcier Chatt'ban, le Boeuf sur le Toit le Chat sur le Banc et l'Alligator l'Hirondell'mas
Qu'avez-vous pensé de l'article "Bordeaux" ?
 
160
 
217
 
420
 
198
 
128
 
35
 

Ce sondage a été créé le juin 12, 2007 08:29 et 1158 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia