Booba

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« DU CARAMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL »
« Mon nouvel album, il change de couleur, mais il reste noir. »
~ Booba à propos de l'album 0.9 (interview à l'occasion du week-end Booba le 31 Janvier 2009 sur Virgin 17)
Bouba.jpg

Boooooba, Boooooba, le petit Gangstaaaaaa

Booba est la fierté du rap français, fier de porter une culture de la pauvreté qu'il a bien vite fait d'oublier mais qu'il continue de poser comme étant le seul et unique moteur de son agressivité. Booba écrit des lyrics spirituelles et recherchées dont voici quelques exemples très parlants :

« Je suis coté en bourse, Tarzan ne le sait pas »

Après de longues heures de recherches : le sens de cette phrase n'a toujours pas été éclairci, seul Booba possède les clés du savoir permettant de la déchiffrer. Peut-être font-ils référence à Diams ou Sinik ? Dans un de ces nombreux clash, il dit : « Sinik ton équipe, c'est Diam's et Sheeta. Pardon je voulais dire Diam's et Vitaa »

« Achète mon album à tes gosses ou j'leur vendrai d'la drogue »

Un moyen comme un autre de se faire de la pub...

« Tu peux pas rivaliser, on va te dévaliser, te dé-déraciner, te décalciner »

Pour ceux qui se demandaient si Booba avait déjà ouvert un dictionnaire, on peut constater ici qu'il le consulte régulièrement puisqu'il n'y a pas de faute à rivaliser et dévaliser.

« Ma prof m'a dit qu'est-ce tu va faire quand tu seras grand renoi ?! [et Booba de répondre] Rien, J'veux faire de l'oseille »
« Des chiffres et des chiffres, fuck les lettres et Patrice Laffont »

Oui, B20BA aime l'oseille

« À ma sortie amène moi une petite pute, bête sans but, je la ferais crier du bout de ma longue bite »

Comme on peut le constater booba n'est pas du tout en chien...

« Toujours pas de petite amie, que des meufs que je baise. »
« J'ai toujours envie de baiser comme un singe bonobo. »
« Laisse couler quelques gouttes... »
« Jolie gueule, joli boule, toi et moi ce s'rait cool ! »
« Le cœur brisé le cul cassé salue bien ton crustacé, de la part du D.U.C., je ne fais que déguster »

<3

« West-coast, lowcost, holocaust, intramurost »

Sovkhoze, kolkhoze, pot-aux-roses ; la rime à tout prix !

« Fantastique est l'arsenal, En V12 92, les autres sont à cheval c'est nase. Autrement c'est simple comme chez nous, du Martin Luther King et du Malcolm c'est nous ! T'es toujours en train d'étendre ton slip, je suis toujours en train de défendre mon titre. Accroche-toi c'est pas la fin. »

Tout ça dans un même couplet... L’ambiguïté des paroles prêchées par notre "Dieu" B2O nous dépasse tous mais bon, on s'en fout il est musclé. (merci de nous communiquer le sens de cette honorable citation)

[modifier] Apparence

Booba est noir et grand. Il est très musclé ; en même temps, il n'a que ça à faire d'aller à la salle de muscu, car selon lui « c'est tous les jours le week-end ». Certains pensent que ce n'est qu'un déguisement fabriqué avec des bouées volées chez Boulbi and Co. Booba a également développé des excroissances assez bizarres en forme de "gun", de casquette Unküt et de chaîne de trois kilos : on ne le voit jamais sans.

Booba a également de nombreux tatouages (« J'suis tatoué, j'vais mourir avec » comme il en prend conscience dans Boulbi) représentant tout et n'importe quoi : c'est un véritable homme-sandwich. Il prétend aussi disposer d'attributs masculins de taille avantageuse car selon lui, « pour être dans le 92i, faut en avoir une grosse comme Makélélé » : il semble d'ailleurs bien documenté sur le sujet.

[modifier] Rap

Booba a un très grand talent en matière littéraire. Il nous le montre particulièrement à travers quelques couplets tout simplement épiques:

« Numéro 10 rien à craindre, J'suis destiné à briller ou à m'éteindre. »
« Pourquoi tu jactes ? Si tu kiffes ap t'écoutes ap ! Écrit en blanc et black comme sur la bouteille de Jack'. »
« Moi je rêve, j'accomplis, même si je crève incompris. »
« Ma vie manquait de goût, la street m'a passé le sel. »
[1]

Booba est la réincarnation de tous les anciens poètes réunis, cf : « J'suis meilleur que Molière, tatoué sans muselière. »

[modifier] Amis

Booba Urban Peace 2 Cocktail Molotov.png

Booba lançant son cocktail Molotov à Urban Peace 2.

De très forts soupçons pourraient nous laisser penser que ces amis intégrant le 92I crew ont des relations buccales avec Booba (en guise de salaire).

Mala : Cela fait presque 15 ans que Mala traîne avec Booba et après un travail de longue haleine (n'est-ce pas...) il sort enfin son premier album solo Himalaya cette année dont sont extraits les titres Danse pour moi ou Bienvenue dans le 92.

« Bah j'ai choisi "Himalaya" comme nom parce que y'a Mala dedans »
~ Mala à propos du titre de son disque

On peut donc d'ores et déjà songer au nom de son prochain skeud (puisqu'il faut s'exprimer ainsi). Le chef d'œuvre s'appellerait donc Guatemala, Malalajambe, Maladie, Mazalazasta, Mal à la tête ?? Mais j'oubliais, ce n'est pas pour tout de suite, son album est tellement créatif que l'inspiration pour en écrire un deuxième va sans doute prendre quelques années. On ne le reverra donc pas pendant quelques années hormis sur les morceaux les plus "poétiques" des albums de Booba déjà très "poétiques". Extraits: "Izi 9 zedou zizi demi loup, oh! mazalazasta!"

Il faut aussi préciser que Mala est connu pour ses paroles emplies d'un sens profond, ce qui n'est pas le cas de son homologue du 92 (Hiroshima).

Bram's: Descendant du compositeur du même nom, le jeune Bram's a décidé de se tourner vers le rap plutôt que de suivre les traces de son illustre aîné et bien lui en a pris ! En effet, si les paroles de Mala sont plutôt confuses, celles de Bram's se rapprochent de son mentor, B20, citation à l'appui :

« C'que tu nous caches c'est rectal, écarte les fesses ! »
« Izi a l'aise dans le 92, parce qu'on les baise tous » Et le magnifique
« Allez tous vous faire meeeeeeettre »
« J'vous baise tous à l'aaaaiiiiise ! » Et tous cela dans le même couplet, oui oui oui!

Ces 2 poètes accompagnent Booba partout où il va. On les a vu notamment au concert Urban Peace et on peut les croiser au magasin Boulbi and co où ils trainent toute la journée (surtout le week-end) au lieu d'écrire des rimes potables. On remarque aussi dans le 92i (diminution de 92izi car trop difficile ou trop long à prononcer) des membres comme NessBeal, sisi l'adepte du "Vodka-RedBull" sur fond de pseudo religion musulmane. Mais aussi mesdames et messieurs un artiste très connus dans le milieu du gangsta, LIM, mais si vous connaissez, non ? Mais si, il insulte tout le monde, fume du shit, boit et b###e des p##es le tout en vendant du canabis, ni##ant des rappeurs américains, dansant la célèbre valse des "leurs-dis", je suis sur que vous le connaissez. Ah bon, vous êtes sur qu'il rap ??? Ah ba je savais pas, la vache il fait beaucoup de chose en même temps le bonhomme. Bref revenons au 92intoxication, 92interdit aux grosses BIATCH et pour les intimes le 92incomplet (ba oui avant y'avais une cinquantaine de membres et maintenant ils sont plus que deux), et bien figurez vous que pour le 92intégrer, il faut sortir son pénis et un mec va prendre votre mesure, si elle est aussi grosse que celle de Makélélé, vous êtes 92acceptez (a non ça va pas), d'ailleurs cette vérité n'est pas une simple petite rumeur sortie d'une quelconque expérience de monsieur Yaffa dans le vestiaire des bleus, mais d'un morceau, pas de fromage mais un morceau, un son, un Ke-Tru qui nique sa mère. Et oui mais vous mourrez d'envie de la connaître cette phrase, la voici:

« Pour être dans l'92i faut en avoir une grosse comme Makélélé! »
~ Booba à propos de son complexe de sexualité

Pour finir, il faut que vous sachiez quelque chose sur le 92i, vous savez quoi et bien en cherchant dans les chansons ou Booba arrivait à dire un mot complet (ce doit être l'effet USA "yeah nigga biatch, fuck you man or I kill you biatch"), et bien 92i est en faite le diminutif de 92INJECTION, vous comprenez pourquoi Booba a maintenant une seringue tatouée sur le bras, c'est pour ne pas oublier d'où il vient, et oui, pas du tout pour faire l'apologie de la drogue (j'me disais aussi il le fait jamais dans ses textes alors...). Sur ce bonne nuit dans votre Cesear Palace et pour ceux qui "tournent en rond, fument et roulent en tur-voi pour trouver le sommeil", je vous donne un conseil, lavez vous le pénis à l'eau bénnIE et vous verrez vous dormirez mieux. C'est scientifiquement prouvé.

« Tous les jours c'est le week-end, moi j'traîne avec Mala et Bram's, negro ! »
~ Booba à propos de ses negros (Mala + Bram's)

[modifier] Clashes

Au cours de sa jeune carrière, ce fromager prometteur a dû faire face à des ennemis dont la carrure est presque aussi impressionnante que la sienne.

[modifier] Le clash face à Sinik

Booba, dans un élan de générosité sur lequel nous devrions tous prendre exemple, a clashé Sinik. On pourrait analyser les paroles de cette "chanson" intitulée "Le Duc" en long, large et en travers, mais il faudrait y consacrer du temps, chaque mot n'étant que la face cachée d'une subtilité habilement dissimulée au travers de figures de style avant-gardistes jalousées par Molière et Shakespeare. On notera tout de même certaines incohérences :

« Dans les trucs de pédés, jamais tu nous verras [...] J'fais presque 2 mètres, j'aimerai bien te la mettre »
~ Booba à propos de Sinik

C'est au travers de ces phrases qu'on voit que ce rappeur est un vrai philosophe, un peu à la manière de Jean-Claude Van Damme ou Paris Hilton, voir Bafétimbi Gomis

[modifier] L'incident Jack Daniel's à Urban Peace II

B2o, comme on le nomme a fait des siennes à Urban Peace 2, concert durant lequel il a chanté environ 5 secondes avant de jeter une bouteille de "Daniel's" ("Jack est mon sirop" comme il le dit dans Illégal) dans la face d'un spectateur du premier rang, que Booba a d'abord qualifié au micro d'"enfant de putain", avant de lui lancer la bouteille [vide] et de se mettre à chanter (????) , slammer, gueuler et hurler des propos incohérents avec ses amis tout de Ünkut vêtus, voici des citations (réelles):


   
Booba
9-2 IZI

Si Si Izi Izi Si Si Vaz y Izi Si Si

   
Booba

Vous devez aussi vous demander ce que ça veut dire !!!

Puis un final digne des plus grands; tout en étant évacué par le service de sécurité, il se retourne et s'exclame : « Moi, on me reçoit pas comme ça ! »

La vidéo de ce show de BOOBA est sur Youtube (où il est fashion avec son gun).

[modifier] Le clash face à MC Jean Gabin

Booba12.jpg

Ou le fameux "Booba, Booba, mon petit ourson", le générique de fin des Téléteubé qui était une réponse de M.C. Jean Gabin à Booba le vénéré, en récompense de son altruisme et de sa sagesse.

« Attends d'me voir en face ça va chauffer pour ta gueule !!! »
~ Booba à propos de MC Jean Gab1



Edward Khil.png  Portail de la Musique


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia