Bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimensionnelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Atomic.gif

Prout !

La bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimensionelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire est un petit objet de la taille de la tour Eiffel qui s'installe aussi bien derrière les toilettes de grand-mère qu'en dessous des réseaux souterrains de la Maison Blanche.

[modifier] Utilité

La bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimensionelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire est surtout utilisée dans le civil, pour produire de l'énergie pour l'éclairage, comme les lampes de poches à ion thermique ou les voitures radioactives à propulsion thermostatique.

La bombe machin-truc-bidule-chouette est aussi utilisée dans les centrales dites "nucléaires" (centrales produisant l'énergie nucléaire, une énergie ancienne de 20 siècles, qu'on utilisait au temps de Jésus pour d'autres raisons, notamment religieuses). Elle permet, dans les centrales "nucléaires" d'utiliser 5 Kw par seconde pour créer de l'électricité suffisante pour 2 habitants à plein régime.

[modifier] La bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimensionelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire est-elle dangereuse ?

Elle est pas trop dangereuse, malgré un nom pas super rassurant. Elle fait juste un gros trou de 8000 km de diamètre en dévastant tout sur son passage, et quand je dis « dévaster », c'est une hyperbole hein, ça fait juste tout péter.

Il y a toutefois quelques effets secondaires :

  • Augmentation de la température du corps d'environ 1500°C,
  • D'éventuelles légères irradiations,
  • Destruction bénigne du cerveau,
  • Fréquentation de sites à caractère sencyclopédique,
  • Trou de 8000 km de diamètre autour du centre de gravité nucléothermique de la bombe thermoplasmique à contorsion intersidérale en connexion avec l'énergie multidimentionelle parallèle à l'énergie intratemporelle géonucléaire.

Cette patente dont le nom est aussi compliqué que les explications d’un grand-père qui bégaie est le fruit d’une longue et sérieuse recherche entrepris par Jule César et ses lieutenants après une fête qui dura 3 jours consécutif sans interruption. Fatigué par cette fête qui avait été amusante, bien que débile, ils leurs faillaient se remettre au travail pour venir à bout de la question gauloise. C’est là qu’un lieutenant qui n’avait pas compris que la fête était terminée, proposa d’approvisionner leur cour d’eau en jus de choux de Bruxelles. Ce qui a fait bien rire les personnes présentes à la réunion. De fils en aiguille, ce qui était une simple blague de soûlon deviendra une véritable recherche d’une arme de destruction massive et ce même si les gaulois avaient disparu et étaient remplacés par les irlandais. Quelques siècles plus tard, Saddam Hussein reprenant l’anecdote de cette réunion mémorable réuni tout les scientifiques du Moyen-Orient et leurs demanda de concocté la bombe suprême. Ce qui donna le nom que l’on connaît pas prononçable même pour un grand-père qui bégaie. Les États-Unis ont essayé de voler la technologie aux arabes mais quand ils sont parvenu à la voler et la ramener au États-Unis, ils se sont aperçu qu'elle était trop complexe et trop instable. Bien que pas très dangereuse, ils ont abandonné l’idée. Maintenant les plans sont sous sellé dans la zone 51 à Groom Lake.

[modifier] Conclusion

Elle convient donc à un grand nombre d'usages (comme construire son océan près de chez soi) à destination d'un public très large. Une idée cadeau originale pour les fêtes de fin d'année :)

[modifier] Voir aussi


Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne

Partage sur...
Autres langues
wikia