Boeing

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Boeing (prononcez Bô-I-Neuh-gue) est une compagnie qui, selon toute vraisemblance, conçoit et fabrique des avions. Contrairement à ce que les gens croient, cette compagnie n'est pas américaine, mais est bel est bien le fruit du savoir-faire des québécois. D'ailleurs, le nom même de Boeing vient du fait que non seulement ils ne savent parler le français que très approximativement, mais qu'en plus ils ne savent pas l'écrire. Ainsi, les plus perspicaces d'entre-vous auront reconnu la racine, puis c'est bien sûr le mot "bien", qui mis entre ces ennemis de Bernard Pivot est passé successivement à Boin, puis Boing pour enfin prendre sa forme définitive sous le règne du roi René au XIXe siècle.

[modifier] Les débuts

Boeing 2DS

Boeing 2DS aux couleurs de l'armée birmane.

Dès son premier modèle, l'ingénieur Miroslav Stupalacci (Argentin de par son père, le célèbre sculpteur serbo-croate de par sa mère, immigré au Canada lors de sa plus grande enfance) se démarque de l'industrie aéronautique avec des modèles révolutionnaires, tels que le Boeing 2DS (double double super size, achevé en 1967), qui pouvait accueillir jusqu'à 1500 passagers. Malheureusement, la production de ce bel oiseau au design et à la technologie novateurs fut arrêtée au bout de deux exemplaires suite à l'accident de Garmisch-Partenkirschen en 1968.

B2DS crash

Epave du B2DS au musée de la Souterraine (Décor alpin reconstitué).

Aujourd'hui, seule l'armée de l'air Birmane possède un exemplaire en fonctionnement, le deuxième ou ce qu'il en reste, c'est à dire la partie gauche de l'appareil, comprenant le poste de pilotage et la première classe étant exposé au musée de l'aviation de La Souterraine dans la Creuse.

[modifier] Boeing aujourd'hui

De nos jours, Boeing fait partie des constructeurs les plus présents sur le marché de l'aviation civile et militaire de transport. Il est en compétition avec son rival Franco-Européen Airbus, contrôlé par Nicolas Sarkozy, lui aussi issu de l'immigration d'un pays d'Europe de l'Est. C'est pour cela que Nicolas Sarkozy et Stjepan Mesić, arrière-petit-fils de Miroslav Stupalacci et actuel directeur de Boeing entretiennent malgré tout d'excellents rapports. Les plus fameux modèles construits par Boeing sont le 747, 727, 777, 787, 707, dénommés ainsi car Stupalacci, étant très superstitieux, a exigé grâce à son testament que tous les Boeing construits après sa mort portent son chiffre porte bonheur (le 7). Ironie du sort, celui est décédé le sept juillet 1977... À l'aube du XXIe siècle, Boeing était au sommet de l'économie mondiale, lorsque un mardi apparemment comme les autres de septembre 2001 vint changer la donne...

[modifier] Le 11 septembre : le tournant

En effet, comme chacun le sait, les États-Unis ont le 11 septembre 2001 été touchés par une vague d'attentats réalisé grâce à des détournements d'avions. Or hasard complet ou simple mainmise de Boeing sur le marché américain, tous les appareils détournés étaient des Boeings... Il ne fallut pas plus de 5 minutes à la cours suprême des États-Unis pour conclure à l'implication de Stjepan Mesić, de parenté proche avec un immigré qui de surcroît avait émigré au Québec. Celui-ci fut donc envoyé à Guantanamo, charmante petite île appelée Cuba, pour n'en ressortir brisé que 3 ans plus tard. Malgré les excuses officielles de George W Bush qui "regrette amèrement la confusion entre les pirates de l'air et le constructeur des avions", celui que l'on surnommait alors "le pilote d'Oussama" n'en restera pas là en attaquant lors de ce qui fut un procès unique en son genre le président des États-Unis lui-même, sans toutefois obtenir gain de cause. Amer à la sortie de son procès, Mesić déclarera avec son accent Québécois insupportable et dans un anglais plus qu'approximatif : « Mon séjour à Gitmo (ndlr: surnom donné à la prison de Guantanamo) a été une épreuve terrible, sans doute la pire dans la vie d'un homme, mais Boeing en ressortira plus fort. »

[modifier] L'après 9/11

Fusée Asterix

Mesic et son "bébé" lors d'une simulation de lancement.

Et effectivement, Boeing s'est petit à petit remis du "9/11 trauma" et file maintenant vers les étoiles, avec un projet, initié par Mesic lui-même, et qui par son audace et sa sybillineté n'aurait certainement pas déplu à son arrière-grand-père: la construction d'un vaisseau spatial pour rendre le Québec indépendant spatialement. Ainsi, en 2006 la fusée Asterix sort des ateliers de Saint-Hyacinthe au Québec. Elle fut lancée avec succès et envoya le 12 juillet 2007 Garou dans l'espace, faisant de lui le premier cosmonaute Québécois, mais surtout le premier être humain à rendre sourds terriens et non-terriens (Lara Fabian l'avait fait avant lui, mais comme chacun le sait elle n'est pas humaine...) Prochaine étape pour Boeing : le voyage dans le temps avec une machine opérationnelle prévue pour 2021, machine qui pourrait faire de Garou le premier être humain à rendre sourd Beethoven avant qu'il ne le soit devenu...


Voyageons au dessus des nuages jusqu'à ce qu'on n'ait plus de kérosène

Article principal : Avion

Les avions : Airbus A340Airbus A380AntonovBoeingCharterDumboJunker 87 StukaRafale
Divers : AéroportPierre-Feuille-Frappe aérienneRyanairRègles de sécurité en avionVol 001 Qatar Airlines


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Autres langues
wikia